Blog

  • Anne

Maison II





Symbolisme :


Selon Germaine Holley, auteure de Comment comprendre votre horoscope (Éditions du Rocher, 1977) :


Les six premières maisons concernent les facteurs et tendances subjectives de l'individu. Dans les trois premières maisons le Moi agit et réagit en fonction de la part de lui-même qui est engagée.


2è maison : J'AI - JE POSSÈDE - homologie au Taureau (Vénus).


Planètes en 2è maison : JE POSSÈDE PAR MON LABEUR.

Le JE est étroitement lié à ses biens et aux moyens dont il dispose pour les acquérir. Les planètes en 2e maison indiquent les diverses facultés qui participeront ce besoin de travail et de possession.

Soleil en II. - Possibilité d'exploiter les richesses de la 2e maison, de rayonner, là on ne manquera de rien. C'est le banquier.

Lune en II. - Talent de sentir vos biens, vos valeurs, de vivre en communauté étroite avec ce que vous possédez ; on ne peut conserver l'argent qui coule.

Mercure en II. - On a l'œil de Mercure sur toutes les possibilités d'acquérir davantage.

Vénus en II. - Vous savez tirer avantage, exploiter ce qui vous entoure pour le développement de la sécurité.

Mars en II. - Les initiatives s'inspirent du besoin de faire croître la maison II. Se meut avec la volonté impulsive de gagner de l'argent ou de le dépenser.

Jupiter en II. - La bonne fortune ; on sait placer, faire croître ses biens avec chance. Administrateur, on ne manque de rien, générosité.

Saturne en II. Capacité d'exploiter méthodiquement les biens de ce monde et de les conserver. Avarice au négatif.

Uranus en II. - Ennemi de toutes les routines, Uranus fait jaillir dans cette maison des idées neuves pour tout ce qui regarde le travail, non conformisme dans les dépenses.

Neptune en II. - Cette maison possessive se trouvera nourrie par une manne inattendue qui surgira à point nommé. Le travail se trouvera constamment inspiré.

Pluton en II. - Tend à détruire le sentiment de sécurité terrestre qu'il est légitime d'avoir pour permettre d'affronter librement les charges de notre vie, mine sourdement la terre sous nos pieds. D'où complexe d'insécurité, angoisse mal définie et qui semble se refuser à toute définition ; ou risque d'abusives dépenses. Aussi est-il important de cerner les causes de cet état par l'étude des transits et progression sur le Pluton radical et de relever ce que le transit de Pluton lui-même provoque quand il fait aspect et conjonction surtout à d'autres planètes. Il a une manière bien à lui de rappeler ce qu'il veut nous refuser en maison II.


Maison II en Signes :

Maison II en Bélier : Nécessité de travailler ave ardeur pour gagner de l'argent Impulsivité dans ce domaine.

Maison II en Taureau : Persévérance dans le travail ; sens des affaires accentué. Attachement presque sensuel aux biens matériels.

Maison II en Gémeaux : Le travail est dirigé dans une voie intellectuelle, relevant davantage de le curiosité que de la recherche en profondeur.

Maison II en Cancer : Le natif travaille de préférence dans son foyer ou avec sa famille. Intérêt primordial porté aux problèmes du patrimoine.

Maison II en Lion : Affirmation très personnelle du travail dans un but dominateur. Besoin de briller, de jouer, de spéculer ne fut-ce que pour paraître.

Maison II en Vierge : L'acquisition des biens matériels se réalise par un service utile à la communauté : secrétariat, enseignement, services médicaux. Travail méthodique et possibilité d'utiliser des techniques dans le travail.

Maison II en Balance : Besoin de travailler pour un autre ou en association avec les autres en s'intéressant plus particulièrement aux questions artistiques ou juridiques.

Maison II en Scorpion : Goût d'un travail acharné cherchant à explorer ou exploiter les côtés secrets des êtres ou des circonstances.

Maison II en Sagittaire : Le natif peut avoir un champ d'activité important à l'étranger. Les recherches dans les domaines politiques ou religieux ne sont pas exclues.

Maison II en Capricorne : Un travail organisé et méthodique, un sens très réaliste des affaires caractérise la vie professionnelle et permet l'acquisition des biens matériels.

Maison II en Verseau : Besoin de travailler en équipe à la recherche d'idées nouvelles.

Maison II en Poissons : Ici, la conscience de posséder, qui est archétypiquement le domaine du Taureau, devient évanescente et la moins rationnelle possible. Incapacité de savoir en quoi consiste exactement la sécurité. La possession elle-même et le concept de la possession en perpétuelle oscillation suivant la puissance des énergies maîtresses. Les signes de terre et les maisons qui y correspondent ayant cette caractéristique d'être les moins perméables, l'échange se fera donc plus par osmose que par irruption, créant la fluidité du sentiment de possession qui est beaucoup plus axé sur des valeurs psychiques que sur des valeurs concrètes. Le psychisme lui-même se trouve matérialisé et le moins transcendant possible.

*

*

Voici comment Solange de Mailly-Nesle présente la maison I dans son ouvrage intitulé L'Interprétation du thème astral (Éditions du Rocher, 2000) :


Correspondant au Taureau, signe de l'oralité et de l'avoir, elle symbolise l'appréciation du sujet vis-à-vis du monde des possessions matérielles, ce dont il croit avoir besoin sur le plan des gains et des profits pour se réaliser. Plus que la quantité de biens acquis, elle représente surtout la satisfaction qu'il en retire, son degré d'indépendance matérielle. La maison II est évidemment en rapport avec notre propre sentiment de valeur personnelle.

Saturne en maison II dans un thème ne signifie pas qu'un individu vivra chichement toute sa vie alors que Jupiter dans un autre exprimera une aisance matérielle et poussera même, paraît-il, à la dépense ; mais Saturne ou Jupiter révéleront plutôt la façon dont nous évaluons nos talents et la manière dont nous projetons ce sentiment dans l'univers matériel et, par voie de conséquence, les rapports que nous entretiendrons avec l'argent, par exemple.

*

*

Pour Kléa, auteur de Astrologie initiatique et pratique, tome 2 : Les signes et les maisons (Éditions du Rocher, 2004), les maisons ont des significations exotériques et ésotériques :


La maison II est reliée au second signe du zodiaque, le Taureau.

La définition ésotérique de la Maison II :

Maison des possessions matérielles aussi bien que spirituelles, elle révèle ce qui a été légué au natif par sa race, ses ancêtres ou sa nationalité, pur réaliser le programme de son âme.

Liée à l'élément Terre, elle propulse lentement mais sûrement vers le développement, et montre les acquisitions et richesses nécessaires à l'épanouissement, pas forcément la quantité des acquis, mais l'état de satisfaction face à eux ; en revanche, s'ils sont un but et non un moyen le natif risque de générer un karma de possessivité.

La poussé de la maison II se manifeste tangiblement, en relation avec le monde extérieur ; son importance dépend de ce qu'il y puise et de ce que l'être en transmet autour de lui.

Elle transforme l'Esprit de la maison I en Matière et l'être en avoir, mais concerne aussi le don en tant que manifestation de l'âme.


Au premier niveau de conscience, le natif se demande comment utiliser la vie concrète et l'amener à sa pleine expression, alors que l'essentiel est de savoir si ses motivations sont dictées par ses désirs égocentriques ou par son âme. Pour l'homme ordinaire, elle est donc le champ d'expérience du désir relié au Taureau, sous tous ses aspects. Il peut intervenir :

  • sur le corps physique, relié au corps global de l'humanité, par la santé et l'hygiène ;

  • sur les possessions matérielles, qui gouvernent les désirs humains à tous les niveaux (la soif d'accumulation n'appartient qu'à l'ego, mais l'évolution spirituelle peut être freinée par l'insécurité matérielle et l'angoisse du lendemain) ;

  • sur la sexualité, qui relie la nature supérieure et la nature inférieure, à élever vers la lumière et à relier avec l'âme, au lieu de la laisser être esclave du plaisir ;

  • sur le mental, qui doit être utilisé pour diriger judicieusement le désir.

Au deuxième niveau de conscience, la question concerne l'accroissement des possessions auxquelles le natif imprime son rythme en fonction de sa destinée, sans forcément progresser au-delà de ses comportements antérieurs. Il risque de calquer sa conduite sur des craintes anciennes ou de prolonger le patrimoine de ses ancêtres, alors que le capital amassé devrait fructifier en bonne place dans sa nouvelle incarnation.


Au troisième niveau de conscience, le natif se demande comment actualiser ses acquis ou ses dettes karmiques et les transformer en fonction de sa destinée personnelle, dans nullement s'y identifier. Il interprète et valorise lucidement tous les événements, avant de remettre son attitude en question ; la difficulté du choix le fait parfois souffrir, mais sa manière d'être donne un sens à son avoir. Pour l'homme évolué, la maison II est de ce fait celle :

  • de l'intention morale qui doit guider et maîtriser le désir ;

  • de l'héritage des formations mentales résultant des vies passées ;

  • de la « semence de l'illumination naissante ».

La maison II montre comment transformer l'Esprit en Matière, puis comment utiliser cette dernière, accroître ses possessions et les rendre utiles à l'entourage, mais leu niveau dot être transformé pour servir le but divin : l'accent doit être mis sur la qualité de leur emploi et non sur leur quantité, sans les garder en excès ou les faire produire.

La maison II offre la possibilité de dominer la Matière pour acquérir des biens spirituels, de consacrer, de purifier et de spiritualiser la vie terrestre ; le renforcement ou l'annulation du karma dépend du juste choix ; considérer l'acquis come un moyen et non plus comme un but en soi.

La maison II permet au natif de réaliser ce qu'il est pleinement par une lente avancée vers une lumière croissante ; l'intuition qui le guide contient le germe de l'illumination, ce qui l'encourage graduellement à se retirer d'une vie uniquement matérialiste.

La maison II - qui concerne donc globalement l'avoir, les profits à tirer de ses propres potentialités et le pouvoir sur soi - est ne relation étroite avec la maison X, en tant que secteur de réalisation des potentialités, et avec la maison VIII, qui concerne la remise en cause des acquis et la destruction des certitudes.


La définition exotérique et humaine de la Maison I :

Elle régit l'âge de sept à quatorze ans.


Plan symbolique :

Aspects harmoniques : Possessions nécessaires à la survie ; Domination du matérialisme ; Illumination

naissante, pénétration de l'Esprit dans la Matière ; Karma positif ; Bonheur mérité.

Aspects dissonants : Inertie, recherche de facilité et de confort lénifiant.


Plan psychologique :

Aspects harmoniques :

  • Personnalité constructive héritée des vies passées ;

  • Dons innés et développement des dons sans rapport avec l'aisance familiale, stimulation vitale, capacité de bonheur ;

  • Gains professionnels ou financiers, échanges monétaires, aisance, richesse ;

  • Puissance de travail, sens des affaires ;

  • Indépendance matérielle, acquisition par l'effort personnel, type d'attitude par rapport aux finances ;

  • Organisation, autorégulation ;

  • Élévation sociale (si les efforts nécessaires ont été faits dans une autre vie), pouvoir amenant des résultats pratiques ;

  • Défense et protection contre l'ennui, l'usure et la sclérose.

Aspects dissonants :

  • Sentiment de puissance ou d'impuissance fae aux champs d'expérience, d'où un complexe de supériorité ou d'infériorité ;

  • Karma punitif ;

  • Désirs de la personnalité, possessions dans le monde concret (source de sensations freinant et limitant l'épanouissement de l'esprit).

  • Dépenses, pertes, pauvreté.

Homme évolué :

Aspects harmoniques :

  • Abandon de ses propres œuvres à autrui ;

  • Vision humaniste, but altruiste ;

  • Transmutation des énergies sexuelles en amour universel ;

  • Besoin de perspectives larges, puissantes et organisées ;

  • Collaborateurs ouverts et socialement actifs ;

  • Épanouissement de la vie en soi et autour de soi ;

  • Métamorphose, régénération ;

  • Destruction menant vers une reconstruction ;

  • Abnégation, don de soi ;

  • Transmutation et renouvellement par l'amour ;

  • Désir de jouer un rôle social et de s'y identifier ;

  • Direction politique (surtout avec un Ascendant Capricorne) ;

  • Communion avec l'entourage dans une production active.

Plan concret :

Aspects harmoniques : Salaire actuel rémunérant les travaux des vies antérieures ; Gains amassés par le travail ;

Don, acquis, avoir, fortune, capacité d'enrichissement ; Organisation ,

approvisionnement.

Aspects dissonants : Dépouillement et restriction dus au karma.


Plan physique :

  • Sensualisme, magnétisme sexuel ;

  • Corps physique en tant que chair et cellules ;

  • Ovule permettant la vie ;

  • Nourriture, absorption, bouche, aliments et manière de les absorber, gourmandise, faim, appétit, gastronomie ou diététique ;

  • Voix, son, phonation, cordes vocales ;

  • Période d'allaitement maternel ;

  • Cou, vertèbres cervicales, épaules ;

  • Gorge, amygdales, œsophage supérieur, pharynx, larynx ;

  • Glandes, hormones, thyroïde, cervelet.

Secteurs sociaux :

  • Agriculture, construction, architecture, mobilier ;

  • Spectacles, opéra, chanteurs, orateurs ;

  • Bourse, Trésor public, ministère des Finances, budget de l'Etat ou de l'entreprise, banque, placement, numéraire, gestion.


Les éléments des Signes en Maison I :


Feu :

Aspects harmoniques : Forte sensibilité ; Bons échanges métaboliques, santé solide ; Aspiration à disposer de

plus d'argent ; Désir d'être remarqué pour ses dépenses ; Achats réalisés avec plaisir,

parfois somptuaires et intempestifs.

Aspects dissonants : Irrégularité financière, difficulté de gestion malgré les recettes.


Eau :

Aspects dissonants : Secteur financier conduit par les pulsions affectives, en dehors de toute logique, de tout

souci d'investissement et de surveillance des comptes (préférence pour les

divertissements).

Air :

Aspects harmoniques : Bons échanges biologiques ; Gains faciles, mouvements financiers adroits.

Aspects dissonants : Tempérament un peu nerveux, excitation facile.


Terre :

Aspects harmoniques : Sens de l'acquisition et de l'investissement permettant d'assurer une profession ou une

réussite sociales ; Besoin intensif de sécurité.

Aspects dissonants : activité fébrile consacrée à l'accumulation des richesses ; Avarice parfois sordide,

accumulation, thésaurisation égoïste.


Les Planètes en maison I :


Nœud nord en maison II - nœud sur en maison VIII

Vie antérieure Aspects harmoniques ; Transcendance du désir ; test des valeurs d'autrui et de leurs

limitations ; Qualités intellectuelles pratiques ; Ego puissant, harmonisé, positif et

irréprochable ; Application des idéaux dans le monde concret ; Auto-analyse évolutive ;

Dons développés.

Aspects dissonants : Inquiétude, nervosité intériorisée, crainte de découvrir son propre esprit de destruction

et de négativité ; Manque de discernement, sentiment d'être rejeté par la société, besoin

de réconfort ; Blâme d'autrui en cas d'échec ; Caractère difficile, trop rude affirmation

mentale ; Besoin de lutter, mais culpabilisation intérieure ; Tendance à la thésaurisation ;

Puissants instincts sexuels, vie dissipée, excès d'aventures.

Vie actuelle

Aspects harmoniques : Dons particuliers (relatifs aux planètes présentes) ; Vie honorable construite par ses

propres efforts ; Esprit pratique, sens de la gestion financière ; Biens parfois importants

acquis par le mérite personnel, autonomie financière ans thésaurisation ni avarice ;

Lutte contre l'immobilisme ; Sens du partage.

Aspect dissonants : Destruction de son propre système de valeurs ; Malhonnêteté ou complaisance pour les

situations fausses ; Sexualité ou fantasme utilisé comme monnaie d'échange ou moyens

de domination ; Constante jalousie motivée par un besoin de sécurité ; Esprit abrupt,

entêtement, difficulté à se remettre en cause et à quitter les illusion du monde formel ;

Rarement, sombres affaires parfois criminelles, magie noir