Blog

  • Anne

Le sentier des Cairns insolites




Étymologie :

  • CAIRN, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. 1797 carn « construction préhistorique, peut-être à usage funéraire » (Faujas de Saint-Fond, Voyage en Angleterre, en Écosse et aux Iles Hébrides, t. 1, p. 343 ds Mack. t. 1, p. 189b) ; 1833 cairn (Michelet, Hist. de France, 1, 200 [1879] ds Quem.) ; 2. p. ext. 1860 « abri de pierre construit par les explorateurs polaires » (Tour du Monde, p. 23 ds Bonn.). Terme écossais, attesté au sens 1 sous la forme carne dep. le xvie s. (1535 ds NED), devenu cairne, cairn en écossais mod. (1600 ibid.), issu du gaélique carn « tas de pierre », auquel correspondent l'a. irl., le kymr. et le bret. carn « id. », qui sont peut-être à rattacher à la racine i.-e. kar- « dur », v. caillou.


Lire également la définition du nom cairn afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*




Le sentier de Ceillac :



Première vraie sortie après l'entorse faite dans la descente du Cirque des Evettes (Haute-Maurienne), le 12 août en soirée sur la commune de Ceillac-en-Queyras : c'est un chemin jalonné de sculptures étonnantes, en pierres, imaginées et crées par Monique Eymard, habitante de Ceillac.

En rédigeant cet article, je m'aperçois que nous n'en avons fait qu'un tout petit bout... Il faut dire que la nuit tombait et que ma cheville enflait de plus belle... Pour tous les retrouver, voici un guide précieux.


*

20 vues