top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

Le Merlan




Étymologie :


  • MERLAN, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. xiie s. merlenc (Gloss. Tours, 328 ds T.-L.) ; 1530 merlan (Palsgr., p. 288) ; 2. 1744 (Journal de Barbier, t. II, p. 404, 1reédit. ds Littré : La Peyronie [célèbre chirurgien] est chef de perruquiers qu'on appelle merlans parce qu'ils sont blancs). Dér. de merle « sorte de poisson de mer » (1554, Rondelet, Libri de piscibus marinis, Lyon, p. 172) lui-même empr. au lat. merula désignant, outre l'oiseau, un poisson de mer, à l'aide d'un suff. -enc d'orig. germ. (v. -ange et cormoran) ; cf. lat. médiév. merlingus 1236, merlengus 1241 ds Latham.


Lire également la définition du nom merlan afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Merlangius merlangus -

*

*




Zoologie :


Angélina Launay, Marie Lesueur et Didier D. Gascuel proposent une série de Fiches espèces à destination des consommateurs de produits de la mer. [Rapport de recherche] (Agrocampus Ouest ; Pôle halieutique, 2016) :


Le merlan est un poisson marin que l’on rencontre en Atlantique Nord-Est, du sud-est de la mer de Barents et de l’Islande au Portugal, et également dans la mer Noire, la mer Egée, la mer Adriatique et les zones adjacentes. Vivant à proximité du fond, il se nourrit de poissons et de crustacés. [...]

Le merlan (Merlangius merlangus) est un poisson marin de la famille des gadidés, comme le merlu, la morue ou encore l’églefin. Il se reconnaît par la présence d’une tache noire à la base des nageoires pectorales et d’une ligne latérale de couleur foncée sur le corps. De plus, on peut le reconnaître par la présence d’un petit barbillon placé sous sa mâchoire. Il est pourvu de trois nageoires dorsales et deux nageoires anales. La maturité sexuelle du merlan est atteinte entre 1 et 3 ans lorsqu’il mesure entre 20 et 31 cm selon les régions. La saison de ponte a lieu généralement de janvier jusqu’en juin. Le merlan peut atteindre une taille maximale de 70 cm et sa longévité est d’une vingtaine d’années. Le merlan vit essentiellement entre 30 mètres et 100 mètres de profondeur. Il est présent en Atlantique Nord-Est, du sud-est de la mer de Barents et de l’Islande au Portugal, et également dans la mer Noire, la mer Egée, la mer Adriatique et les zones adjacentes. Il se nourrit principalement de poissons et de crustacés.

*

*




Symbolisme :


Selon Paul Sébillot, auteur de Légendes et curiosités des métiers (Ernest Flammarion Éditeur, 1894) :


On donne encore populairement aux coiffeurs le sobriquet de merlans ; c'est un héritage qui leur vient des perruquiers du siècle dernier. Alors ils étaient souvent couverts de poudre, et ressemblaient à des merlans saupoudrés de farine pour être mis à la poêle ; on les appela d'abord merlans à frire, puis merlans tout court. C'est ce dernier terme qu'emploie dans l'opéra-comique des Raccoleurs (1756) la harengère Javotte qui, s'adressant à Toupet, gascon et garçon frater, lui dit : « Ma mère f'rait ben d'vous pendre à sa boutique en magnière d'enseigne ; u n merlan comme vous s'verrait de loin, ça li porterait bonheur ; ça y attirerait la pratique ! »

En Provence les enfants criaient jadis après les perruquiers : Merlan à la sartan (friture) !

 

Le même auteur, dans Le Folklore des pêcheurs (1901) rapporte une croyance normande :


Sur les côtes de la Manche, lorsqu'on prenait un merlan plus gros que d'habitude, c'était le présage que quelqu'un serait noyé.

 

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et 2019), Éloïse Mozzani nous propose la notice suivante :


Dans la tête du merlan, on voit, dit-on, la Vierge et l'enfant Jésus. Pour les pêcheurs du Languedoc, une Sainte Vierge est dessinée sur la cervelle du poisson.

*

*



33 vues

Posts récents

Voir tout

Le Poisson

La Morue

Le Merlu

Comments


bottom of page