Blog

  • Anne

Le Copal




Étymologie :

  • COPAL, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1588 (G. Le Breton, Voy. et Conqu. du Cap. Ferdinand Courtois és Indes Occ. [trad. de l'esp.], fo30bds König, p. 75). Empr. à l'esp. copal (attesté dep. 1532, Sahagun ds Fried.), lui-même empr. au nahuatl copalli (Fried., s.v.; König, p. 75 ; FEW t. 20, p. 65a).


Lire également la définition du nom copal afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Lithothérapie :


Sur le site Caméléon-Minéraux, on peut lire :


Famille : organiques-hydrocarbones

Composition : C,H,O

Dureté : 1-1,5

Couleurs : jaune, roux, brun

Système cristallin : aucun

Faciès : amorphe

Le copal provient d’arbres et plantes à fleurs appelées angiospermes contrairement à l’ambre issu des gymnospermes (arbres résineux à aiguilles). On le trouve plutôt dans les pays tropicaux contrairement à l’ambre.


Clarification de l’esprit et de l’atmosphère.

Il a la réputation d'éloigner les pensées négatives et de donner du baume au coeur. On lui prête des vertus positives en cas de dépression. Le Copal dégage une odeur fine, douce et chaleureuse. Il stimule les sens, l'imagination et l'intuition. Il favorise la créativité. Le Copal a un effet puissant sur le psychisme. Il est utilisé pour nettoyer l'atmosphère, pour la protection et la purification. Il favorise l'amour universel. Pour rentrer en contact avec les esprits de la nature et de la terre.


Signes associés : Gémeaux ; Lion ; Vierge.

*

*




Symbolisme :


Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Copal ( a les caractéristiques suivantes :


On donne le nom de Copal - mot espagnol d'origine mexicaine - à des résines extraites de plusieurs arbres tropicaux. Les plus couramment utilisés sont :

Le Copal tendre d'Amérique, fourni par un arbre des jungles chaudes et humides d'Amérique centrale, l'hymenaea courbaril. Cette résine s'appelle aussi : Ambre blanc de Cayenne ou de Surinam ; Animé du Brésil ; Animé-en-sorte ; Animé tendre de Hollande ; Copal tendre du Brésil ; Résine de Carthago.

Le Copal de santo de Guatemala est fourni par le rhus copallinum. Sumac ailé ; Arbre à perruque. En dépit de son nom, il nous vient principalement du sud des États-Unis et du Mexique, du moins de nos jours.

Les résines dammar viennent des dammaras, arbres du Sud-Est asiatique. La seule qui nous concerne est le Dammar aromatique, importé des Moluques : Dammar puti ; Dammar battu ; Copal puti ; Kauri ; Copal d'Asie ; Kauri australien ; Copal de Tasmanie ; Résine d'Amboine.


Genre : Masculin

Planète : Soleil

Élément : Feu

Pouvoirs : Purification ; Affectivité.


Utilisation magique : Les divers Copals et Dammars sont rarement utilisés seuls; on les brûle avec d'autres plantes aromatiques, ou on les incorpore à l'encens mâle (oliban). Il existe une multitude de recettes dans lesquelles le Copal est finement broyé, soit avec des fleurs et des feuilles séchées, soit avec d'autres résines, gommes et essences odorantes. Les fumées que dégagent ces mélanges sont respirées pendant la méditation à des fins de purification spirituelle, pour « ouvrir son cœur à l'amour ». Cette méthode de nettoyage psychique est pratiquée depuis des temps immémoriaux par les Indiens du Mexique, du Guatemala, du Honduras. Le mélange le plus classique, le plus célèbre, celui que les missionnaires espagnols ont monté en épingle pour flétrir ces « sociétés de sauvages », est le mélange de sumac ailé et de datura-stramoine.

Dans une poupée, un morceau de Copal ou de Dammar peut représenter le cœur. La poupée se mettra alors à vibrer comme une créature vivante. Elle éprouvera des émotions, des affects. Si elle se sent aimée, elle vous le rendra au centuple. Mais si vous êtes méchant, ou seulement indifférent avec elle, attention !...

*

*

27 vues

Posts récents

Voir tout