top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Sole




Étymologie :


  • SOLE, subst. fém.

Étymol. et Hist. xiiie s. (Bataille de Karesme et de Charnage, éd. Gr. Lozinski, 290). Du lat. pop. *sola, réfection du lat. d'époque impériale solea, v. sole1− ce poisson étant ainsi appelé à cause de sa forme plate −, par l'intermédiaire de l'a. prov. sola (xiiie-xive s. [ms.], Merv. Irl. ds Levy Prov. t. 7) ; cf. aussi l'esp. suela. Le lat. solea subsiste dans l'ital. soglia et le port. solha.


Lire également la définition du nom sole afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


Selon le blog Comprendre les symboles (qui ne cite malheureusement pas ses sources, c'est un comble en matière piscicole !) :


La Sole est "poisson de mer associé aux festins à la vitalité, au renouveau, à la simplicité. Ce poisson est un des plus appréciés dans les restaurants car facile à cuisiner."

 

*

*




Symbolisme astrologique :


Gabriel, le créateur du Site Zooastro.com propose de trouver son animal astral en fonction de la position du Soleil et de la Lune dans notre thème :


La Sole ou le Retour à la simplicité : Il y a chez le Poisson une volonté subtile, méfiante, constituée de pulsions instinctives visant à la transformation et au dépassement des situations difficiles. Prompt à douter de tout, il ne peut s’empêcher de se mettre à l’épreuve afin de chercher la vérité par ses propres moyens. Il s’affirme par la recherche d’une certaine connaissance. Il n’hésite pas à frôler le danger pour dépasser les blocages. Tous les moyens sont bons pour avancer, et le Poisson expérimente sans tabou toutes les possibilités.

Il s’infiltre dans toutes les failles. Pour lui, le sentiment d’exister provient de la révolte et de la provocation, non par méchanceté, mais pour savoir à qui il a affaire. Louvoyant entre attitude corrosive et sournoise inquisition, il reste secret et pudique sur ses sentiments profonds. Il ne montre jamais clairement son attachement pourtant dévoué à une personne ou à une cause, préférant garder toujours une part de mystère.

Mais ce Poisson-là a des préoccupations simples et concrètes : la paix, la joie, la douceur de vivre. Il ne regarde pas plus loin que ses appétits personnels et semble très discret tant qu’ils sont satisfaits. Il a horreur du changement. Sa nature concentrée et tenace ne prête aucune attention à l’agitation extérieure. Très demandeur d’un contact direct avec la terre, ou avec des matières concrètes et consommables, rien ni personne ne peut le déloger de l’espace de consommation personnelle qu’il s’est trouvé. Son entêtement matérialiste est certainement le point sensible de sa personnalité.


Les particularités de la Sole : La Sole a un besoin de simplicité mis au service d’une volonté de transformation et de recherche. Motivée par l’efficacité concrète, elle s’intéresse pourtant aux choses les plus compliquées, cachées et taboues. Cet esprit de raccourci peut être pris pour une forme de paresse. En réalité la Sole est capable d’un extraordinaire retour à la simplicité, ce qui dans notre civilisation sophistiquée nécessite une transformation totale. L’énergie de sa volonté n’est donc pas orientée vers l’accomplissement d’un chemin social, mais vers une transformation personnelle pour répondre à des besoins naturels primordiaux.

Il est compliqué, pour un être vivant dans une société évoluée, de retrouver le chemin de la simplicité, et de se mettre en accord avec une vie plus naturelle. Le paradoxe de la Sole est que pour revenir à une vie simple, il lui faut perdre ce qui est le plus élémentaire : sa symétrie bilatérale. C’est-à-dire sa franchise : Elle ne montre qu’une seule facette en société, tandis que l’autre côté de sa personnalité reste toujours dans l’ombre, mystérieuse peut-être même pour elle-même !

Cette particularité n’est pas présente à la naissance, mais se réalise au cours d’une métamorphose qui aboutit à la psychologie adulte. Ce singulier travail de dissimulation peut être vécu comme une régression dramatique par l’entourage, mais aussi par l’individu lui-même s’il n’y est pas préparé. C’est une transformation mentale pourtant tout à fait vitale pour l’équilibre de la Sole.

Voilà pourquoi cette personnalité originale manifeste une obstination et une détermination indéracinables, faites de flegme, de calme et d’humilité. Rien ni personne ne peut le dévier de ses obsessions. Probablement très fidèle, et possessif, la Sole ressent toute tromperie comme une trahison impardonnable.


Les pouvoirs de la Sole : Parvenir à s’écraser, à se camoufler, à disparaitre aux yeux des autres pour vivre en paix, tel est le génie de la Sole. D’une grande discrétion, introvertie, mais observatrice, la Sole sait agir en sous-marin. A tel point qu’on pourrait presque lui marcher dessus sans la remarquer. la simplicité et la furtivité lui permettent d’approcher au plus près les personnes et les situations qui l’intéressent, de manière à pouvoir les inspecter en toute sécurité. La Sole tire un profit concret de cette connaissance du sujet qu’elle aborde ainsi sans crier gare. Mais ce n’est pas une égoïste. Elle aime profiter des bonnes choses de la vie, et sait en faire profiter son partenaire.

Le natif de la Sole aura tout intérêt à choisir une activité qui exalte son désir d’expériences et son sens de la transformation, où il pourra assouvir cette soif de profiter simplement de la vie. Il pourra opter pour la recherche agroalimentaire ou toute activité où il s’agit de chercher la manière la plus simple de profiter d’une situation compliquée. Quel que soit le domaine qu’il choisira, il y recherchera le plaisir mutuel.


Ex : Le Prince Charles de Galles, Joe Biden, Demi Moore [Soleil Scorpion / Lune Taureau).

*

*




Symbolisme alimentaire :


Pour Christiane Beerlandt, auteure de La Symbolique des aliments, la corne d'abondance (Éditions Beerlandt Publications, 2005, 2014), nos choix alimentaires reflètent notre état psychique :


La Sole se fait toute petite. Elle disparaît quasiment et personne ne sait où elle est allée... On dirait qu'elle s'est retirée. Elle symbolise en effet le "retrait". la Sole elle-même se turne vers l'intérieur. On ne la voit pas. Elle lâche prise avec beaucoup de choses, sinon avec la totalité. Elle cherche à établir un contact très intime et profond avec elle-même. Elle se suffit à elle-même. "Non-non !" dit ce poisson, "je ne suis pas disponible pour répondre aux commentaires !" Obstiné, fermé, il va son chemin. "Revenez une autre fois !" La Sole ne nous laisse pas la moindre chance de frapper à sa porte, de pénétrer dans sa demeure. Elle vit entièrement cloîtrée chez elle. elle coupe, au fond, tout contact avec le monde extérieur et ne "voit" plus rien. Elle EST, sans plus, mais sans y donner d'autre "contenu".

La petite Sole s'absorbe de plus en plus dans son propre être ; elle ne connaît rien d'autre qu'elle-même ; peut-être connaît-elle mieux encore "ce qu'elle n'est pas ". On l'entend parfois crier : "Au secours ! Qui suis-je ? J'ai peur ? Je ne sais même pas qui je suis !" Pourtant, elle ne s'accrochera à rien d'extérieur. Elle se retire, en ne se ressentant presque pas elle-même, se cherchant dans les eaux.

"Qui suis-je ? Où suis-je ? Où puis-je donc me trouver ?" Tout comme la Sole, cet être humain veut, en fait, savoir si effectivement il est, qui il est et ce qu'il vient faire, au fond, dans la vie. "Vous me voyez ? Vous me voyez là ? Car je ne sais trop si j'y suis, à vrai dire... !" La Sole dit : "Viens te lover au plus profond de toi. Ni les autres, ni le monde extérieur, ni es choses dont ut remplies ta vie ne te donneront la réponse. Pars à la recherche de ton Je essentiel et authentique, indépendamment de toute manifestation dirigée vers l'extérieur."

La personne qui a envie de Sole peut avoir bon cœur mais elle se cache dans quelqu'un ou quelque chose d'autre. Au fond de son cœur, elle désire, comme la Sole, "prendre le large en nageant en elle-même". Elle désire se tourner vers la pure et puissante simplicité de son JE, mais elle reste trop collée à la périphérie, la surface de son être, où elle se "remplit" en aspirant des choses inutiles qui n'ont au fond rien à voie avec sa véritable nature profonde. Peut-être veut-elle se constituer une Image ; peut-être veut-elle être quelqu'un d'autre, passer pour autre que ce qu'elle est en réalité, parce que, dans son essence, elle ne s'estime pas bonne... ; c'est comme la Petite Sole qui veut devenir un Turbot Géant ; peut-être veut-elle que les autres la perçoivent comme un grand Poisson d'apparat en bel habit, la poitrine constellée de maintes décorations, alors que, dans son cœur, elle n'est pas du tout ainsi. Elle veut être "Quelqu'un" ou se donner ainsi le sentiment d'exister : "Vous voyez bien que je SUIS, que j'ai de la valeur ?" mais le fait d'enjoliver sa façade ne lui permet pas de faire disparaître le sentiment de vide intérieur : elle devra désormais lâcher prise vis-à-vis de tout ce qui n'est pas authentique pour aller à la découverte de son Essence.

Celui qui éprouve une forte envie de Sole se perd dans des choses grandes et petites et se retire trop peu dans son propre champ concentré. Il s’identifie à ce qui ou à celui qui est extérieur à elle, à un certain style de vie, mais en cela il n'est pas vraiment lui-même. Il s'oblige peut-être à réaliser des performances, à atteindre des résultats, à suivre des cours, à décrocher des diplômes, etc. pour obtenir l'approbation du monde extérieur, parce qu'il méconnait et sous-estime son vrai Talent, celui qui lui est propre (le talent de simplement "Être" en tant que noyau de diamant). Il recherche une forme de manifestation spectaculaire dans le monde extérieur parce qu'il "méconnaît" la valeur de sa véritable nature intérieure ! Ce poisson attire l'attention de l’être humain sur la nécessité de se libérer d'une sorte de frustration : ce sentiment qu'il n'est pas bien tel qu'il est, qu'il doit bien se camoufler et s'approvisionner en choses qui ne lui appartiennent pas vraiment.

La Sole elle-même est petite mais vigoureuse, pure et valeureuse. Elle est fière de ce qu'elle ressent en elle comme petit, certes, mais inestimable. Elle ne trahira jamais son origine ; elle reste toujours telle qu'elle est, quand bien même elle devrait à cette fin chercher l'isolement plutôt que la communauté sociale.

Celui qui a envie de Sole peut se montrer vaniteux comme un petit coq en public, tout en nourrissant l'espoir secret de trouver un jour son puissant noyau vital. Pour ce faire, il devra d'abord lâcher prise vis-à-vis du faux et du factice d'antan afin de pouvoir se frayer une voie vers l'intérieur, vers la véritable valeur, vers sa pureté aristocratique. A quoi bon attacher de la valeur à mille perles de pacotille si l'on méconnaît ce diamant unique en son âme ? A quoi cela lui sert-il de faire étalage de trésors qu'il "croit" devoir posséder alors qu'ils n'ont rien en commun avec son Trésor véritable ? C'est là poursuivre des valeurs chimériques. En fait, cette personne qui a une forte envie de Sole a besoin de se libérer de tout ce dont elle a, à ce jour, "rempli" sa vie, jusqu'à atteindre un niveau "Proche de Zéro"... ; elle ne conserve que bien peu de ce qu'elle avait auparavant. Plus rien d'autre ne comme encore à ce seul noyau adamantin minuscule qui lui reste. En apparence, cette personne n'a rien, elle n'est rien, mais c'est précisément à partir de ce pur être, de ce dépouillement de tout ce qui ne provient pas de son noyau fondamental... que peut commencer sa vraie vie dans toute sa pure félicité. De cette coquille de noix sortira un arbre Superbe. La semence se laissera d'abord "dépérir" pour ensuite jeter les bases d'une sublime beauté.

Aussi une grande envie de Sole signifie-t-elle ceci : "N'aie pas peur de lâcher prise, trouve ton noyau pur. N'attends pas des autres, du monde extérieur, qu'ils confirment ta valeur, car ru chercherais alors à te parer de plumes de paon qui n'ont aucune raison d'être. Ceci n'est pas toi ! Lâche prise ! Abandonne-toi à ton Être essentiel ! La Sole symbolise la phase caractérisée par "l'audace d'aller jusqu'au Presque Zéro", par la percée jusqu'au Noyau pur et essentiel de toi-même ; la construction qui s'ensuit n'appartient plus aux sphères propres à ce poisson. Il s'agit de reconnaître en toit cette unique pointe de diamant... et de partir de là. De lâcher prise par rapport à tout ce qui n'en procède pas naturellement... C'est ainsi seulement que le faux arbre sera abattu et que le seul Véritable Arbre de Vie pourra s'élever en toi."

Celui qui est très attiré par la Sole suscite en fait chez les autres la réaction suivante : "Hep ! Où es-tu ? Pourquoi ne remontes-tu pas à la surface ? Ne viens-tu pas avec nous !"

Il veut qu'on le "remarque" davantage, qu'on le tire davantage vers la surface.

Cet être humain est encore à la recherche de son JE. Il barbote un peu en rond dans le vide et répond en fait : "Je ne suis rien, je suis si minuscule... Ne me voyez-vous pas ? Suis-je là, au fait, ou suis-je parti ?"

Il se remplit et s'excite par des choses qui se trouvent en dehors de lui, car lui-même a le sentiment de n'être rien... Il se ressent à vrai dire comme "absent". Il devra s’accueillir dans la vie, découvrir sa valeur essentielle, sans attendre qu'un autre le fasse pour lui. C'est à lui et à lui seul qu'il incombe de le faire.

*

*




Symbolisme onirique :


Selon le site Wikirêve,


La sole : Elle est un poisson qui s'accorde avec l'aisance, la facilité dans ses entreprises, les bénéfices et la richesse, mais comme son nom, à l'écoute, évoque le - SOL -, elle alerte également sur les possibilités de chute et de perte de prestige. C'est pourquoi elle n'est favorable que vivante et dans son milieu naturel ou même dans un filet de pêche ... tant qu'elle gigote encore. Période à venir faite de réussites et de joies.


En manger, sur un étal de poissonnerie, mortes : Elles préviennent de contraintes financières assez sévères.

*

*





Mythologie :


Selon une légende de la mythologie romaine, la sole était autrefois un poisson comme les autres, et il possédait un aiguillon venimeux. Un jour, le dieu Neptune lui marcha dessus, et le poisson lui piqua le pied.

Furieux, Neptune aplatit le poisson d'un coup de pied et lui arracha son aiguillon. Depuis, la sole et tous ses descendants sont des poissons tout plats, qui doivent ramper près du fond de la mer !

 

*



187 vues

Posts récents

Voir tout

Le Flétan

La Plie

Le Turbot

Comments


bottom of page