Blog

  • Anne

La Pieuvre des bois




Étymologie :

  • CLATHRE, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1753 clathrus (Encyclop. t. 3) ; 1778 clathre (Lamarck, Flore fr., Paris, t. 1, no 1285). Empr. au lat. sc. clathrus 1729 ([J.] Mich[eli] gen[er. nova] 214 t. 93 ds Linné, Species plantarum, 1764, p. 1649) se rattachant au lat. clatri, -orum « barreaux » (cf. gr. κ λ ε ι θ ρ ι ́ α « grillage ») en raison de l'aspect de lanterne grillagée de ce champignon.


Lire également la définition du nom clathre afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Clathrus archeri ; Anthurus archeri ; Anthurus d'Archer ; Anthurus étoilé ; Champignon "doigts de la mort" ; Champignon du diable ; Champignon-pieuvre ; Clathre d'Archer ; Doigts du diable ; Main du diable ;

*

*




Mycologie :


Sur le site Maxisciences, on peut lire un article daté du 28 décembre 2018 qui précise :


Un champignon comestible... ou presque : Clathrus archeri n'est pas le seul de sa famille. Le genre Clathrus compte d'autres individus venus des Enfers, mais leurs tentacules ne sont pas les mêmes. Certains produisent des doigts fusionnés, d'autres des doigts jaunes, et l'on peut même trouver des excroissances formant une sorte de maillage complexe.

Au cas où vous vous poseriez la question, oui, ce champignon peut être comestible. Mais vu la puanteur qu'il dégage, on vous laisse deviner le goût qu'il a... Voilà une expérience gustative dont vous vous passerez bien ! C'est pourquoi régulièrement l'Anthurus d'Archer est considéré comme non-comestible.

*

*




Historique :


Dans le n°8 de Grenoble Mycologie du 8 janvier 2016, Eric Michon propose un article d'ethnomycologie sur les champignons et la guerre, intitulé "Guerre et cèpes" qui donne des informations sur la découverte de ce champignon en France :


1920 : Apparition dans les Vosges d'un champignon jusqu'alors inconnu : Anthurus archerii.

Découvert en 1860 en Tasmanie, ce champignon a été introduit en France pendant la Première Guerre mondiale. Des caisses de munitions ainsi que des chevaux avaient été amenés de Nouvelle-Zélande du côté de Saint-Dié. Mais une deuxième hypothèse est aussi soutenue. Des balles de laine venues d'Australie étaient importées dans une usine de filature de Raon l'Etape. L'usine Amos, grande manufacture de filature de la ville, était évacuée la nuit du 25 août 1914, laissant des balles de laine sans emploi.

*

*




Symbolisme :


Sa forme remarquable est à l'origine de nombre de ses noms vernaculaires qui l'associent au diable. On peut aussi penser à un bonnet de lutin en le regardant. Enfin, il a un lien analogique évident avec l'étoile de mer...

 

*

*

28 vues

Posts récents

Voir tout