top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

La Fleur à bisou




Étymologie :


ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1901, supra. Dér. de bise3*, prob. avec le suff. prov. mod. -ou (B. Hasselrot, Ét. sur la formation dimin. dans les lang. romanes, Uppsala-Wiesbaden, 1957, pp. 246-250) corresp. à l'a. prov. -on < lat. -one (J. Anglade, Gramm. de l'anc. prov., Paris, 1921, p. 381) (a. prov. auzelon, prov. mod. aucelou; a. prov. enfanton, prov. mod. enfantou, fantou).


Autres noms : Palicourea elata - Psychotria elata - Lèvres chaudes - Lèvres de Mick Jagger - Lèvres de prostituée voire Lèvres de pute (la délicatesse des anglais) - Plante à bisous -

*

*



Botanique :


psychotria-elat
.pdf
Télécharger PDF • 2.02MB

Document proposé par le site Ooreka =>


 

Renaud Ruhlmann, auteur de La mélodie secrète des végétaux - Les vertus thérapeutiques de la musique des plantes. (Les éditions Trédaniel, 2021) prend la fleur à bisou comme exemple pour servir de base à une réflexion plus large sur notre perception des végétaux :


Psychotria elata : Cette plante tropicale d'Afrique du sud et d'Afrique centrale, que les anglophones surnomment « Lèvres de prostituée », fait penser par sa plastique à une bouche pulpeuse prête à prodiguer un baser fougueux, car de couleur rouge. [...] Notre physiologie et notre plastique, grâce aux nombreuses similitudes qu'elles entretiennent avec le règne végétal sont les meilleures preuves de notre origine commune. Les systèmes nerveux sont des racines de connexion à la source, des canaux chargés d'infirmation qui opèrent des allers-retours avec notre environnement direct pour que nous y soyons en harmonie.. Nous verrons plus loin avec les explications de Sir Jagadish Chandra Bose que nous sommes constitués d'une partie nerveuse similaire à celle des végétaux et des animaux. Pire encore, si je puis dire, notre perception anthropomorphique va très loin dans ces ressemblances morphologiques. Nous allons jusqu'à étêter un arbre -autrement dit lui couper la tête - quand celui-ci est en pleine croissance pour mieux contrôler sa pousse. Nous nous voyons mal couper la tête d'un enfant pour qu'il puisse devenir plus fort, ou contenir sa forme physiologique. Nos membres ne repoussent pas comme ceux des végétaux et très peu d'animaux ont cette capacité de régénération.

*

*



Symbolisme :


Les noms vernaculaires de cette plante sont suffisamment évocateurs pour qu'il n'y ait nul besoin de disserter longuement dessus ; ils montrent bien les deux valences possibles - positive et négative - de ce symbole., en lien avec une représentation toujours caricaturale de la femme, pardon Mick Jagger !

*

*

128 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page