Blog

  • Anne

La Lamproie





Étymologie :

  • LAMPROIE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1178 (Renart, éd. M. Roques, 1971). Du b. lat. lamprēda « lamproie » (viiie s.) ; cf. la forme naupreda attestée au ve s. chez Polemius Silvius (FEW t. 5, p. 147a).


Lire également la définition du nom lamproie afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :

*




Littérature :


Dans Les Vents de Neptune (Éditions Viviane Hamy, 2004 de Fred Vargas, le commissaire Adamsberg est contraint de changer momentanément d'identité pour échapper à une accusation de meurtre.


"- Danglard, Brézillon m'a donné pour nom Lamproie. Cela vous dit quelque chose ?

- C'est un poisson primitif, répondit le capitaine avec un sourire dans la voix. Pas même un poisson, un agnathe plus exactement. D'allure mince comme une anguille.

- Ah, dit Adamsberg, déçu, et légèrement dégoûté en raison de la créature préhistorique du lac Pink. Il a quelque chose de spécial, ce primitif ?

- La lamproie n'a pas de dents. Pas de mâchoires. Elle fonctionne comme une ventouse, si vous voulez.

Adamsberg se demanda en raccrochant comment interpréter le choix du divisionnaire. Peut-être une allusion à un certain manque de raffinement ? Ou bien aux six semaines de sursis qu'il était parvenu à lui arracher ? Comme une ventouse qui aspire vers elle des volontés contraires ? A moins qu'il n'ait voulu signaler qu'il le pensait innocent, dépourvu de dents ? C'est-à-dire de trident ?"

*

*