Blog

  • Anne

La Nasco



Étymologie :

  • INULE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1549 adj. (Fr. Habert, Trad. d'Horace, Satyres, II, 2 ds Hug.) ; 1779 subst. (Schmidlin, Catholicon, s.v. inula). Empr. au lat. inula « aunée [plante] ».


Lire également la définition du nom inule pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Inula viscosa ; Herbe aux mouches ; Herbe du diable ; Inule visqueuse ; Masque ; Nasco.

*




Botanique :


D'après Lionel Hignard et Alain Pontoppidan, auteurs de Les Plantes qui puent, qui pètent, qui piquent (Gulf Stream Éditeur, 2008) :


"La nasco est une plante toute droite, aux feuilles vert tendre en forme de lances, serrées contre la tige. Ses fleurs ressemblent à de petits soleils et forment de belles grappes d'un jaune lumineux.

La nasco pousse en plein soleil au bord des routes et des chemins et, dès l'arrivée des chaudes journées d'été, il en émane comme une forte odeur de pharmacie. Toute la plante est poisseuse : les feuilles, la tige et les fleurs sont couvertes d'une huile qui colle à la peau.


Pourquoi fait-elle ça ? C'est pour se protéger des ardeurs du soleil que la nasco s'enduit de colle. Cet enduit poisseux, très désagréable au toucher, est en réalité un écran solaire qui la protège du dessèchement.


Attention les mouches ! La nasco, ou inule, est une mauvaise herbe très utile, qui a été surnommée "l'herbe aux mouches". Elle protège les oliviers contre un redoutable parasite, la mouche de l'olive, dont les asticot dévorent les olives. Quand on arrache la nasco qui pousse dans les parcelles d'oliviers, il y a beaucoup plus d'olives qui pourrissent à cause des mouches. Alors on la laisse.


Jacuzzi de fleurs : la nasco en fleurs dégage un parfum très agréable, qui fait penser à de l'encens. En Afrique du Nord, on utilise des fumigations d'inule dans les établissements de bains, pour imprégner l'atmosphère de ses vapeurs odorantes."

*

*

13 vues