Blog

  • Anne

La Balsamine





Étymologie :

  • BALSAMINE, subst. fém.

ÉTYMOL. ET HIST. − 1545 (Guéroult, Hist. des Plantes, 136 dans Quem., sans attest.) ; av. 1619 (O. de Serres, 940 dans Gdf. Compl. : Huile faite de l'infusion de la graine de balsamine). Dér. du rad. du lat. balsamum (baume*) ; suff. -ine*.


Voir également la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.




Botanique :

*




Fleurs de Bach :


D'après Les Douze "Guérisseurs" et autres remèdes (1ère édition 1941, traduction française Centre Bach 2011) du Dr Edward Bach :


La fleur de l'impatiente est préparée pour "Ceux qui sont vifs d’esprit et d’action et qui veulent que toutes choses soient faites sans hésitation ni retard. Quand ils sont malades, ils sont pressés d’aller mieux. Ils trouvent très difficile d’être patient avec des personnes lentes, puisqu’ils considèrent que c’est une erreur et une perte de temps et ils vont tenter de rendre ces personnes plus rapides par tous les moyens. Souvent, ils préfèrent travailler et penser seuls de façon à pouvoir faire les choses à leur propre rythme."

*

*

Selon Mechthild Scheffer, auteure du coffret de cartes Les Fleurs du Dr Bach, le chemin de l'harmonie psychique (1997, traduction française : Médicis-Entrelacs, 2001), la balsamine est "la fleur d'une autre notion du temps" qui nous guide dans le processus de transformation "de l'impatience... vers la patience".


Message de la carte :

Quelle est la vérité que je dois mieux comprendre ?

Dans la mesure où nous sommes un élément d'une Unité plus grande, tout le voyage de notre vie se déploie à l'intérieur d'un plus grand processus de vie. tout est événement à son moment pour se manifester. Il importe plus d'accomplir ses tâches le mieux possible au bon moment (cosmique) que de vouloir tout achever avec précipitation.

Quelle est la décision qui pourra me reconnecter avec mon Guide intérieur ?

Je me décide à mesurer on temps non seulement à mon chrono extérieur, mais également à mon chrono intérieur, et à faire preuve de plus de patience envers moi-même et envers les autres. Sous la conduite de mon Moi supérieur je reconnais de mieux en mieux les moments propices pour agir et les moments pour temporiser.


Ces signes me permettent de voir que mon potentiel positif d'Impatiens s'accroît :

Je peux attendre l'évolution naturelle des choses, et je suis plus patient avec ceux qui sont moins rapides que moi.


État d'âme négatif : Égocentrisme : Facilement irrité, on manque de patience ; on a des réactions excessives.

*

*

Selon le site http://lesouffledessimples.com/, la balsamine pourrait s'exprimer ainsi :


Je suis dans le moment et je suis aussi dans l'instant. Tout mon avenir est en germe dans l'ici et maintenant. Je jouis de l'éternité du temps, en lumière dans chacune de mes actions. Je décèle le rythme de chacun et je me nourris.

Faites comme moi : voyez et sentez tous les moments où vous n'êtes pas vous-même, où vous vous laissez emporter loin de l'éternité.

Défaites-vous du passé et de la peur de l'avenir afin d'être là.

Je suis énergie, je suis vitalité. Je suis dans ce corps au milieu d'autres corps dans un espace et un temps donnés.

Je ne suis en rien séparée de ce qui m'entoure. Soyez conscients comme moi de cette diversité : arbres, plantes, animaux, rivières, cailloux, planètes, galaxies, atomes, cellules.


Ce vivant là n'a pas de mort car il est libre des blessures anciennes et des programmations.

Ici, il n'y a rien de perdu.

Vous pouvez évoluer et vous améliorer, avec le temps dans une main et tout votre potentiel brillant dans l'autre, et agir tranquille dans le monde.

Vient de l'Himalaya où elle vit entre 1800 et 4000 mètres d'altitude.

L’introduction de cette plante s’est faite sans leurs ennemis naturels spécifiques (herbivores, pathogènes). L’absence de ces ravageurs lui aurait permis de dépenser moins d’énergie à se défendre et donc d’en consacrer davantage à la croissance et au développement de leurs capacités compétitives.

Certaines plantes atteignent plusieurs mètres de haut, ont des feuilles énormes, sécrètent des substances toxiques. Ce sont de réelles « plantes de combat » : presque rien ne leur résiste.

Cette plante fait réagir par sa capacité à envahir et dominer les autres espèces. C'est une plante qui a une vie sociale difficile, bien qu'elle s'installe facilement, qu'elle soit sûre d'elle, et qu'elle soit pleine d'énergie.

Elle aime les sols meubles, humides, et prospère sur n'importe quel engrais. Elle a souvent élu domicile aux abords des rivières, car elle a besoin du soutien de l'eau pour s'ancrer à la terre.


Par son élixir :

Délicatesse et équilibre, aisance et grâce, gentillesse et compassion, confiance stimulante retrouvent leurs places.

Tout comme le sens de l'anticipation et l'indépendance recherchés dans les moments de crise.

L'intelligence trouve avec la Balsamine sa grandeur et sa gloire : l'humble capacité à partager le savoir.

Cet élixir entre dans la composition du Rescue.


Mots-clefs : Patience – Pardon – Souplesse

*

*




Symbolisme :


Selon le Dictionnaire Larousse (édition de 1922) :


La balsamine symbolise la Fragilité. Si elle est de couleur franche, elle renvoie à une affection inquiète, si elle est de couleurs panachée, à une affection dédaignée. Les graines de la balsamine, à l'époque de la maturité, sont lancées dans l'espace au moindre attouchement. Selon sa couleur la balsamine est le symbole du caractère impatient (violette), de la pureté du sentiment (blanche), de l'activité et de l'ardeur (rouge).

*

*

Dans Le Livre des Fleurs (Librairie philosophique J. Vrin, 1989), Georges Ohsawa (Nyoiti Sakurazawa) tente d'initier les Occidentaux à cet art ancestral particulièrement subtil qu'est celui des fleurs.


Ainsi, il nous apprend qu'on prête aux fleurs "non seulement une beauté personnelle, mais des qualités, des mouvements d'humeur, un caractère complet, une âme, minuscule reflet de la grande âme de la nature. [...]

La balsamine est terre à terre, petite bourgeoise, coquette et plie, mais de bas étage. Me^me elle ne fait pas l'impression d'être très propre. Elle manque totalement de sens moral."

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Selon une légende, Glaucus, une des divinités de la mer, apprenant la mort de sa fille Balsamine, la métamorphosa en fleur : c'est la balsamine, connue sous le nom d'impatiente. L'impatiente, qui doit son nom au fait que ses capsules éclatent dès qu'on les touche, symbolise la fragilité et l'impatience. n lui attribue des propriétés diurétiques, "propre[s] à briser la pierre de reins et de la vessie".

Si elles sont semées le vendredi saint, on obtient des impatientes de toutes les couleurs

*

*