Blog

  • Anne

L'Autour



Étymologie :

  • AUTOUR, subst. masc.

ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1100 hostur « oiseau de proie » (Roland, éd. Bédier, p. 184 : Set cenz cameilz e mil hosturs muables) ; 1398 authoure (cité ap. Houdoy, Halle échevinale de Lille, 42 ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 129) ; xve s. autour (Traité de fauconnerie, 83, Martin-Dairvault, ibid.). Prob. du gallo-rom. auceptor « id. » altération du b. lat. acceptor « id. » (TLL s.v. accipiter, 322, 35-43) lui-même altération du lat. class. accipiter « id. » (Columelle, 8, 8, 7, ibid., 322, 49) ; la forme aucceptor, attestée au viiie s. (Lex Ribuaria, 40, 11 ds Mittellat. W. s.v., 93, 16) est due à l'influence sur le b. lat. acceptor − soit du lat. avis « oiseau », cf. avis struthio, autruche*, (EWFS2) − soit plus prob. du composé auceps (avis + capio) « oiseleur » (Baist ds Z. fr. Spr. Lit., t. 132, 1891, p. 185) la forme b. lat. acceptor provenant déjà d'un rapprochement pop. de accipiter avec le verbe accipere (Ern.-Meillet). La finale fr. irrégulière -our peut s'expliquer soit par empr. du mot à l'a. prov. austor, 1re moitié xiiie s. ds Rayn. (G. Tilander, Nouv. Mél. d'étymol. cynégétique, Lund, 1961, p. 310), soit par attraction de vautour*. Du lat. acceptor « oiseau de proie » l'a. esp. azttore (941), acetore (xe s.), esp. mod. azor (Cor. ; REW3), formes qui, d'une part ne peuvent être à l'orig. du fr. (Tilander, op. cit., p. 316) et d'autre part ne peuvent remonter au lat. astur (Id., Ibid.) dont d'ailleurs l'attest. au sens de « épervier » au ive s. (Firmicus Maternus ds TLL s.v., 980, 68) est isolée et fort douteuse, et dont les attest. postérieures, non antérieures au xiie s. (Mittellat. W. s.v.) sont vraisemblablement des latinisations des formes romanes.


Lire aussi la définition pour amorcer la réflexion symbolique.




Croyances populaires :

Selon Ignace Mariétan, auteur d'un article intitulé "Légendes et erreurs se rapportant aux animaux" paru dans le Bulletin de la Murithienne, 1940, n°58, pp. 27-62 :


A Bâtassé, près de Sion, un Autour, posé sur un rocher, paraissait malade ou blessé, il faisait de temps en temps des sauts en avant. Les Corbeaux et les Pies qui le harcelaient finirent par s'éloigner. Alors le rapace se jeta sur une petite Chouette qu'il emporta d'un vol parfaitement normal.

L'observateur de cette scène (J.-E. de Riedmatten) était convaincu que l'Autour avait joué cette « comédie » pour éloigner ses adversaires qui le gênaient dans sa chasse.




Symbolisme :


Dans Rencontre avec votre animal totem (édition originale 2010, traduction française 2015), Phillip Kansa et Elke Kirchner nous proposent la fiche suivante sur l'autour :


"Caractéristiques positives

Liberté intérieure ; Protection et soutien.


En quoi cet animal m'aide

Si tu rencontres un autour voici ce qu'il te dit : "Tu es protégé et défendu." Il vient à toi comme symbole de protection divine. Par sa force, cet animal t'aide à reconnaître que tu es libre de mener ta propre vie. Il dit : "Ne respecte pas si scrupuleusement les règles au point d'en oublier ta personnalité libre et tes souhaits personnels !" En outre, l'autour se fait volontiers le gardien de tes desseins spirituels.


Comment l'autour me protège

Cet animal fort t'offre une protection globale et puissante. Si tu vois un autour dans une période où tu es très occupé dans ta vie, celui-ci veut te dire : "Le monde spirituel veille sur toi." Il t'empêche de te sentir perdu dans l'existence. Il te donne la force de ne pas te laisser happer par le flot de la vie, mais de reconnaître et de vivre tes forces personnelles.


Exercice pour me relier à cet animal

Imagine que tu es assis dans une clairière, sur un banc en bois. Respire profondément et entre dans ton cœur. Maintenant, invoque mentalement l'autour. Tu aperçois soudain un rapace tournoyant dans le ciel. il descend peu à peu et se rapproche de toi. Tu entends peut-être ses cris. Il tournoie maintenant si près de toi que tu peux distinguer les plumes striées de ses ailes. Tu sens une puissante énergie bienveillante fondre sur toi. Laisse ce flux énergétique recharger chacune de tes cellules. Tu es protégé. Cette énergie te donne la liberté de vivre ta propre vie, et tu es encouragé par le Ciel. Prends le temps d'accueillir tous ces cadeaux dans ton cœur, puis remercie l'autour. tu vois l'oiseau regagner les cieux et te dire au revoir. Tu peux en être sûr : il est toujours là quand tu as besoin de lui. Inspire et expire profondément plusieurs fois. Prends conscience du sol sur lequel tu es allongé ou du siège sur lequel tu es assis, et reviens dans l'ici et maintenant."

*

*