Blog

  • Anne

La Pensée




Étymologie :

  • PENSÉE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1460-66 (Martial d'Auvergne, Arrêts d'amours, éd. J. Rychner, p. 36, 65). De pensée*, cette fleur étant considérée comme l'emblème du souvenir, cf. 1558 herbe de la pensée (L. Fuchs, Histoire des plantes ds Roll. Flore t. 2, p. 173).


Lire aussi la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.

*




Botanique :

*




Symbolisme :


Selon le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant,


"Le symbolisme de cette fleur vient essentiellement du nombre de ses pétales : elle en a cinq et ce chiffre est précisément l'un des symboles de l'homme. La pensée désigne l'homme par ce qui lui est propre : penser ; elle est ainsi choisie pour désigner la méditation et la réflexion."

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


La pensée, qui a cinq pétales (le cinq est le symbole de l'homme), "désigne l'homme par ce qui lui est propre : penser ; elle st ainsi choisie pour désigner la méditation et la réflexion".

La pensée sauvage attire l'amour. une femme amoureuse d'un marin sera sûre qu'il pense à elle si elle verse du sable de la grève sur un lit de pensées sauvages puis qu'elle arrose les fleurs avant le lever du jour. dans le Pas-de-Calais, les jeunes filles faisaient tourner entre leurs doigts la tige d'une pensée en disant : "Pense bien ! Où tu t'arrêteras, mon amant sera." Aux États-Unis, on prétend que si les pensées "que vous aurez plantées de façon à dessiner un coeur prospère, et, ainsi en sera-t-il de votre amour".

Toutefois, il ne faut jamais offrir des pensées blanches car elle ssymbolisent la mort.

*

*

D'après Des Mots et des fleurs, Secrets du langage des fleurs de Zeineb Bauer (Éditions Flammarion, 2000) :


"Mot-clef : Souvenir.


Savez-vous ? : L'autre nom commun de la pensée est "l'herbe de la trinité", en hommage à la Sainte Trinité. La pensée est très souvent représentée sur les faire-part de communions et de baptêmes. Autrefois, en Bretagne, les femmes des marins donnaient à leur époux une poignée de terre prélevée dans les massifs de pensées, en souvenir de leur famille et de leur foyer. En Bourgogne, quand une femme de soldat trouvait un bouquet de pensées à sa porte, cela signifiait qu'elle ne pensait pas assez à son pauvre époux.


Légende : La légende grecque raconte que Zeus séduisit la mortelle Io et la transforma en génisse pour échapper à la vengeance de son épouse Héra. Il la déposa ensuite dans un champ de pensées et de violettes qui lui rappelleraient son illustre amant. Dans la mythologie grecque, la pensée est le symbole de la glorification du travail. Elle était dédiée à la déesse Minerve.


Message : Je ne vous oublierai jamais."

*

*

D'après Nicole Parrot auteure de Le Langage des fleurs (Éditions Flammarion, 2000) :


"L'offrir, surtout seule, c'est apporter son affection. C'est, comme elle, dire : "je pense à vous" et ajouter : "souvenez-vous de moi". Mais la pensée nuance ses messages selon ses couleurs rares. Violette, elle invoque : "l'amour et la confiance", pourpre, les "sentiments profonds", jaune, "l'espoir du bonheur", blanche, "l'estime et le respect".

Sans doute parce que les Grecs la consacraient à Minerve, déesse des combats et patronne des activités artisanales, la pensée se montre pleine d'assurance et prône le goût du travail bien fait. Peut-être parce que sa couleur a longtemps été considérée comme celle du deuil, juste après le noir. Ou parce qu'elle a si souvent orné les cartes postales accompagnée de sempiternels jeux de mots sur son nom, elle peut sembler triste et démodée.

Pourtant, elle ne laisse pas indifférent et mérite qu'n regarde de près son visage de velours, petit visage mystérieux tourné vers celui qui la cueille. Il semble poser plus de questions qu'il n'envoie de messages. Des questions qui voguent au fil de l'eau sur le tableau du peintre préraphaélite John Millais illustrant une scène de Hamlet. La pauvre Ophélie, avant de disparaître dans l'eau sombre, u tient encore à la main le bouquet de pensées refusées par son frère Laerte.


Mot-clef : "Je pense à vous"

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi la Pensée (Viola tricolor) : "Il s'agit d'une plante vivace que l'on cultive dans les jardins et que l'on retrouve aussi à l'état sauvage en Europe, de même qu'en Amérique et en Asie. Elle fleurit de mai à octobre.


Propriétés médicinales : C'est une plante aux multiples vertus. On peut en faire une infusion pour guérir les éruptions de la peau chez les enfants ainsi que pour soulager la diarrhée et les problèmes urinaires. Une infusion très diluée avant de dormir est recommandée chez les enfants qui mouillent leur lit.


Genre : Féminin.


Déités : Ganymède ; Attis ; Vénus.


Propriétés magiques : Amour ; Divination.


Applications :

SORTILÈGE ET SUPERSTITION


La tradition veut que si vous plantez des pensées au début d'une liaison amoureuse et que les plantes prospèrent et deviennent vigoureuses, votre amour durera ; si, au contraire, elles s'étiolent, votre amour sera de courte durée.


RITUEL POUR CONNAÎTRE VOTRE PROCHAIN AMOUREUX


Ce dont vous avez besoin :

  • une chandelle mauve

  • de l'encens de violette

  • quelques pensées fraîchement cueillies

  • un bol de verre ou de cristal rempli d'eau

Rituel :

Allumez votre chandelle et faites brûler l'encens. Placez le bol d'eau près de la chandelle. Éteignez toutes les autres lumières dans la pièce et revenez vous asseoir près du bol et de la chandelle. Prenez les fleurs et faites-les flotter à la surface de l'eau. Tournez trois fois votre bol, dans le sens des aiguilles d'une montre, en disant :


J'en appelle à toi, Vénus, reine de l'amour Toi qui connais le cœur des hommes et la destinée

Montre-moi qui sera mon amour

Permets que je déchire le voile qui obscurcit ma destinée

Afin que je puisse regarder et voir qui sera mon amour.


Concentrez-vous maintenant sur l'eau et les fleurs qui flottent à sa surface. Patientez et vous verrez apparaître la figure de votre amoureux."

*




Littérature :


L'Orchidée et la Pensée

L’orchidée et la pensée

N’ont pas ombre de cervelle.

La pensée a peu d’idée,

Aussi l’orchidée a-t-elle

En tête peu de pensée,

Pas de pensée et peu d’or

Chidée.

Robert Desnos, "L'Orchidée et la Pensée" in Chantefables et Chantefleurs, 1952.


0 vue