Blog

  • Anne

L'Éphémère


Étymologie :

  • ÉPHÉMÈRE, adj.

Étymol. et Hist. a) Ca 1256 fievre efimere (A. de Sienne, Regime du Corps, 54, 3 ds T.-L.) ; b) 1544 p. ext. peines ephimeres (Maurice Scève, Delie, 310 ds Hug.) ; c) 1690 subst. « sorte d'insecte » (Fur.). Empr. au gr. ε ̓ φ η ́ μ ε ρ ο ς adj. « qui dure un jour (notamment en parlant de la fièvre); éphémère » et subst. désignant un insecte.


Lire aussi la définition pour amorcer la réflexion symbolique.




Symbolique :


Le nom même donné à l'insecte oriente instantanément le symbolisme vers la durée infime même si on l'appelle aussi mouche de mai, en raison du moment de l'éclosion des larves. Néanmoins, cela ramène également du côté du temps dans sa périodicité cyclique et non plus sa durée. Dans les deux cas, le temps est à l'honneur.


En tant que composante du plancton aérien, elle nourrit les hirondelles. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ? Le chant de l'hirondelle a-t-il à voir avec celui des baleines ?

*

*