Blog

  • Anne

Le Morse



Étymologie :

  • MORSE, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1540 mors (Antoine des Goys trad. de Jean Boemus, Recueil de diverses histoires touchant les situations de toutes les regions et pays, f°158 v°) ; ca 1570 morce marin (Agrippa d'Aubigné, Printemps, éd. E. Réaume et de Caussade, t. 3, p. 158) ; 1618 morse subst. (H. G. H., Histoire du Spitsberghe, p. 8) ; rare jusqu'à la fin du xviiie s., le mot s'est généralisé grâce à Buffon (Hist. nat., Quadrupèdes, t. 6, p. 204). Empr. au russe morz «id.», lui-même empr. au lapon morssa «id.» prob. ainsi nommé d'après son cri. Le mot s'est répandu au xvie s. en Europe occidentale, grâce aux trad. de relations de voyages (cf. FEW t. 20, p. 41 et O. Jänicke ds Mél. Wartburg t. 2, 1968, p. 444). L'expr. morce marine est prob. empr. à l'angl. mors marine (1482 ds NED), lui-même empr. au lapon par l'intermédiaire du finnois mursu (cf. FEW, loc. cit.).

Lire également la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.


Symbolisme :


Pour Nicki Scully, auteure de Méditations de l'animal pouvoir, Voyages chamaniques avec les alliés esprits (1991 et 2001 pour l'édition originale ; Guy Trédaniel Éditeur, 2002),


"Le Morse est venu guérir nos relations avec l'argent. Pour ce voyage, il s'est montré un peu sous l'apparence d'un banquier, portant la moustache, mais sans cigare. Son domaine est l'océan profond. Le Morse symbolise l'argent, à cause de la générosité de son corps, qui procure l'abondance à ceux qui le chassent. Ses défenses, qu'il utilise ordinairement pour décoller les mollusques et les coquillages du fond de l'océan, sont recherchés pour leur ivoire. Sa graisse produit de l'huile pour le chauffage et l'éclairage.

Ils peuvent nous sembler quelque peu querelleurs, mais on peut comprendre que les morses, qui sont d'ordinaire placides, peuvent attaquer les êtres humains s'ils se sentent menacés. Pour les Inuits vivant sur la côte arctique, de l'Alaska du Groënland, la chasse au Morse était dangereuse, mais valait la peine de s'y risquer. Ils faisaient de leur os des crochets de harpons, qui servaient à en tuer d'autres. Leur viande était conservée et donnée aux chiens de traîneau, et leur peau était utilisée pour recouvrir la coque des bateaux. Avec leurs dents et leurs défenses, les Inuits faisaient des crochets pour la pêche, des peignes, et autres instruments, et leur ivoire était spécialement appréciée pour la sculpture.

Le Morse est à l'aise avec l'idée d'argent, et il le considère comme un instrument de plus à mettre en équilibre, personnellement, et au niveau planétaire. Quand vous résistez à l'argent, vous bloquez la circulation d'énergie, créant des barrières, invitant la maladie. S'efforcer de posséder et contrôler l'argent d'une façon frugale change le libre cours de l'énergie, provoquant des déséquilibres. L'avidité conduit au meurtre de nombreuses espèces pour l'argent que leur corps permet de gagner. L'épargne crée la sécurité, mais elle doit être faite consciemment, et avec de bonnes intentions ; sinon, des déséquilibres sont provoqués.

Quand vous aurez guéri votre relation avec l'argent, votre niveau d'énergie augmentera. Le Morse peut vous aider dans vos investissements en vous montrant comment gérer vos fonds. Il peut vous assister dans les négociations d'affaires, et il sera très utile pour les gens qui ont leur propre affaire.

Les Morses vivent en groupes, et ils migrent chaque année. Ils ont l'air gauches sur la terre, mais ils nagent avec beaucoup de grâce. Ils peuvent franchir de vastes distances dans la mer, parce qu'ils savent où sont les courants, et comment utiliser les courants marins. Souvent, au lieu de nager, ils préfèrent glisser sur les banquises. Le Morse peut vous apprendre à suivre la voie de moindre résistance pour ouvrir les choses et faire se mouvoir l'énergie. La médecine du Morse se rapporte à l'énergie, et à sa circulation. Comme guérisseur, il est particulièrement utile pour ceux qui souffrent d'hypertension, car il montre comment déboucher les artères, et faire circuler les courants dans le corps.

Avant d'entreprendre ce voyage, prenez le temps de préciser vos problèmes concernant l'argent, et ce que celui-ci signifie pour vous.


Le Voyage du Morse, comme celui du Papillon, du Léopard persan, de la Chouette, du Léopard des neiges, du Crocodile, du Kangourou et de l'Abeille fait partie des "Voyages de transformation. Dans cette section, vous pouvez travailler sur des situations et des problèmes de votre vie qui requièrent un changement, apprenant à changer l'adversité en avantage, et à utiliser l'alchimie pour créer ce dont vous avez besoin dans votre vie.

Voyage du Morse

[Faites l'alchimie du Chaudron...]

Demandez à Thoth de vous diriger vers le Morse, et il vous montrera les rivages glacés de la côte arctique. Le paysage est plat et blanc, à l'exception de grands rochers polis par l'eau, la glace et la neige. Le rivage rejoint imperceptiblement le ciel aussi blanc. Le faible soleil arctique réchauffe les Morses quand ils s'allongent sur la rive austère, près des vagues battantes et des rochers battus.

La première chose que vous remarquez quand vous voyez les Morses, c'est leur masse. Votre attention est attirée par un Morse particulier. C'est peut-être l'un de ces gros mâles qui se vautrent au soleil, ou peut-être une femelle, de plus petite taille. Quand vous regardez dans les yeux de ce nouvel ami Morse, vous vous connectez, vous établissez une sorte de lien. Vos sens deviennent pénétrants, et vous commencez à entendre plus clairement les sons émis par les Morses, découvrant que vous avez une connaissance inhérente de leur langage. Votre ami Morse vous invite à vous rapprocher et vous voyez ses grandes défenses, ses moustaches, et les plis de sa peau couleur myrtille. Le Morse offre son amitié...

Prenez le temps de communier avec le Morse ; il vous conférera la perspicacité pour ce qui touche à l'argent, vous apprenant à le gérer d'une façon plus productive et plus saine. Il vous donnera des informations au sujet de votre situation monétaire actuelle, et vous aidera à faire face à l'argent... [Longue pause]

Pour remercier le Morse, envoyez de l'énergie de votre cœur à la planète pour remédier aux déséquilibres causés par l'utilisation incorrecte d'argent. Quand vous êtes prêt, demandez à Thoth. Discutez de votre expérience avec lui...

[Thoth vous aidera à rentrer dans votre corps...]

Mot-clef : Relations avec l'argent."

*

*

David Carson, auteur de Communiquer avec les animaux totems, puisez dans les qualités animales une aide et une inspiration au quotidien (Watkins Publishing, 2011 ; traduction française Éditions Véga, 2011), propose une fiche sur le phoque qui appartient à la famille de la Sagesse intérieure, au même titre que l'hippopotame, le chien, l'aigle, l'ours polaire, le cheval, le coyote, le papillon, la chouette, la salamandre, le saumon, le paon, la grue, le lièvre, le tigre, le lièvre, le bœuf et la pieuvre. Sur cette fiche, il propose également un petit excursus sur le morse.


"Sagesse intérieure

Invoquer un esprit animal, c'est éveiller de nouvelles perceptions. tout phénomène naturel, y compris l'animal, est intrinsèquement mystérieux. L'indicible que recèle toute forme de vie nous ramène aux questions fondamentales sur l'existence. Comment et pourquoi s'est formé le cosmos ? Pourquoi les choses existent-elles plutôt que le néant (comme s'interrogent souvent les philosophes) ? La méditation peut nous apporter une conscience silencieuse des vérités qui se cachent derrière ces énigmes. Lorsque nous plongeons nos yeux dans ceux d'une autre créature, nous sommes confrontés à de profonds mystères, dont l'animal est l"incarnation vivante.

Ce chapitre présente les animaux susceptibles de nous guider vers de nouveaux indices et une acuité nouvelle. Si nous sommes prêts à nous ouvrir et à écouter, nous pouvons gagner en maturité spirituelle et avancer dans notre voyage intérieur. [...]

Le Morse

Comme les phoques, les morses appartiennent à l'ordre scientifique des pinnipèdes. Ils vivent dans les régions arctiques. Le morse est un animal imposant et maladroit, de forme étrange, à la tête ronde avec une gueule saillante. Sa lèvre supérieure est recouverte de poils drus et il possède deux longues canines en ivoire, qui s'apparentent plutôt aux défenses d'un éléphant. Sa peau est brune et ridée et il présente des nageoires plates sur les pattes avant et arrière. Les morses vivent en groupe et sont capables de charger un ennemi pour protéger petits et vieux du troupeau. Contrairement au phoque pacifiste, le morse est féroce. S'il constitue votre animal spirituel, vous êtes gardien du savoir ésotérique et êtes attiré par les groupes secrets.

Excepté pour les défenses, le morse ressemble à l'homme de cirque corpulent qui porte une trop grande combinaison de plongée et d'encombrantes palmes. Il a pourtant accès aux secrets de la mer, à l'austérité du nord glacé et possède la rudesse nécessaire pour résister aux forces hostiles."

*

*


Littérature :

Dans le roman policier intitulé Dans les Bois éternels (Éditions Viviane Hamy, 2006), Fred Vargas propose en intrigue secondaire, l'élucidation de l'existence de l'os pénien chez certains mammifères :


"- Comme tous les os péniens de tous les carnivores, précisa-t-il en détachant les mots, comme on fait la leçon à un cancre. Tous les carnivores en possèdent un, ajouta-t-il pour bien ancrer son enseignement. Les pinnipèdes, les félidés, les viverridés, les mustélidés, etc.

- Non, Danglard, je ne vous suis plus.

- Tous les carnivores. Les morses, les genettes, les blaireaux, les fouines, les ours, les lions, etc.

- Mais pourquoi ne le sait-on pas ? demanda Adamsberg, pour une fois presque choqué de sa propre ignorance. Et pourquoi les carnivores ?

- C'est ainsi, c'est la nature. Et la nature est juste, elle donne un coup de main aux carnivores. Ils sont rares, et ils doivent beaucoup trimer pour se reproduire et survivre.

- En quoi cet os est-il bizarre ?

- Parce que c'est un os unique, qui ne répond à aucune symétrie, ni bilatérale ni axiale. Il est torse, un peu sinueux, sans articulation, ni en haut ni en bas, et il porte une échancrure à son extrémité distale.

- C'est-à-dire ?

- C'est-à-dire au bout.

- Diriez-vous bizarre comme l'os du groin de porc ?

- Si vous voulez. Comme il n'en existe pas d'équivalent dans le corps humain, la découverte d'un os pénien d'ours ou de morse plongeait les hommes du Moyen Âge dans la perplexité. Comme vous.

- Pourquoi d'ours ou de morse ?

- Parce que c'est grand, et que cela se trouve donc plus facilement. Dans une forêt, sur une grève. Mais on ne savait pas mieux identifier l'os pénien du chat. C'est un animal qu'on ne mange pas, son squelette est mal connu.

- Mais on mange du porc. Et on ne connaît pas l'os du groin.

- Parce qu'il est enserré dans les cartilages.

- Pensez-vous, capitaine, que le gars qui a volé l'os pénien de Narcisse en faisait collection ?

- Aucune idée.

- Je le formule autrement : pensez-vous que cet os puisse avoir de la valeur pour certains ?

Danglard émit un grondement de doute, ou de lassitude.

- Comme tout ce qui est rare et énigmatique, cela peut avoir de la valeur. Il existe bien des hommes qui ramassent des galets dans les rivières. Ou qui coupent les bois sur les têtes des cerfs. Nous ne sommes jamais très loin de l'obscurantisme. C'est notre grandeur et notre catastrophe."

*

*