Blog

  • Anne

Le Raifort




Étymologie :

  • RAIFORT, subst. masc.

Étymol. et Hist. Mil. xve s. raiz fors (Comptes des mines de Jacques Cœur, A.N. KK 329, f°56 r°ds Gdf. Compl.) ; 1549 refors, raifors, raifort (Fousch, Commentaires tres excellens de l'hyst. des plantes, Paris, J. Gazeau, chap. CCLVI). Comp. de l'a. fr. raiz « racine » (ca 1145, Wace, Conception ND, 714 ds T.-L.) et de fort*, parallèlement à l'empl. en a. fr. de raiz seul pour désigner aussi le raifort (xiie s., Gloss. Tours, ibid.).


Lire également la définition du nom raifort afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Cochlearai armoracia ; Citron de Bavière.




Botanique :


*




Symbolisme :


Selon Claire Tiberghien, auteure de Équilibre et méditation par les plantes, 30 plantes à découvrir (Éditions Jouvence, 2016), le Raifort présente les caractéristiques suivantes :

Élément : Métal.


De son nom latin Cochlearai armoracia, le Raifort fait partie de la famille des Brassicacées Il a un pouvoir de purification. La force et les vertus curatives du Raifort sont dues aux principes actifs de ses racines mordantes qui vont venir les larmes aux yeux Le Raifort a des propriétés antibiotiques, antivirales et antifongiques. La médecine populaire utilise la racine fraîche râpée contre la toux, la bronchite, les infections du système respiratoire, les sinusites et les rhumes. Une prise régulière de Raifort renforce le système immunitaire. Le corps est alors mieux à même de lutter contre les grippes et les infections. En usage externe, le raifort soulage les fortes douleurs.

Sur le plan psychique :

Le Raifort éclaircit la pensée et les objectifs. Il nous donne la capacité de décider, nous lie au présent et à notre propre force. Il renforce l'intuition.

Grâce au Raifort, je peux affirmer :

  • Mon avis a de l'importance.

  • Je suis reconnaissant de mes capacités.

  • Je prends mes propres décisions.

  • Je suis présent et enraciné.

Et encore...

Dans les fabriques de Raifort de la région bavaroise, en Allemagne, les ouvriers ne tombent pas malades pendant l'hiver. Une cuillère à café quotidienne de racine fraîche râpée de raifort dans du miel est plus efficace que toutes les pilules de vitamines. Cette plante est surnommée "le citron de Bavière", car elle contient deux fois plus de vitamine C que le citron, soit environ 177 mg pour 100 g. On l'utilise aussi comme porte-bonheur. Un petite morceau de raifort sec glissé dans un porte-monnaie fait que celui-ci ne sera jamais vide durant l'année et protège contre les influence désagréables.


La méditation du Raifort :

Par son odeur puissante, le Raifort nous montre toute de suite sa force. Ses grandes feuilles, d'un vert vif,semblent protéger les nombreuses petites fleurs blanches qui jaillissent de cet ensemble solide. Décidé, il s'enracine dans les sols sablonneux et humides, laissant sa racine diriger sa floraison.

Faites confiance à la force de vos racines. Prenez-en conscience. Elles vous lient à la terre et à vous-même. Ressentez votre bassin, vos jambes, vos pieds. Percevez l'énergie qui circule en vous. Bien enraciné, vous êtes plus libre, plus joyeux, plus léger. Respirez la fraîcheur piquante du Raifort. Stimulez votre envie de vivre. Osez être curieux, ouvrez les yeux sur la vie.

*

*




Symbolisme alimentaire :


Pour Christiane Beerlandt, auteure de La Symbolique des aliments, la corne d'abondance (Éditions Beerlandt Publications, 2005, 2014), nos choix alimentaires reflètent notre état psychique :


Le Raifort comme condiment :

Le caractère du Raifort peut être qualifié de joyeux, se balançant un peu de gauche à droite, peut-être à la manière de quelqu'un qui prend son pique-nique tandis qu'il se laisse doucement osciller sur une balançoire en chantant. Il rêve, chante, se nourrit et se sent très bien dans le moment présent. Il savoure pleinement tout ce qui l'entoure. Le Raifort représente cet abandon au ressenti, au sentiment de vivre et d'en jouir, à l'insouciance, au jeu enfantin et joyeux, et aussi au fait de se nourrir délicieusement.

Le Raifort ne doute pas un instant qu'il a le droit d'être tel qu'il est, il se tient robustement et de façon autonome sur se propres jambes, il se sent en sécurité et à l'aise dans la vie. Il savoure son "éternelle jeunesse" depuis ses vertes années jusqu'à un âge infiniment avancé... il ne "vieillit" jamais. Le choix de la vie est profondément inscrit en son être, ici ; à ses yeux il n'existe ni souci, ni douleur, ni souffrance, ni mort. Il ne se pose pas non plus la question de savoir ce que d'autres pensent de lui, il sait prendre bien soin de lui-même et se donne toutes les chances de retirer de la vie tout ce qu'il y a à en retirer. D'humeur légère, d'un caractère enjoué, plutôt allègre il ne sombrera pas dans des réflexions pesantes. Il prend les choses comme elles viennent et ne se fera assurément jamais de souci à l'avance.

Un peu imbu de lui-même, un peu trop préoccupé de sa forme physique dans son aspect extérieur, trop enclin à se glorifier lui-même... c'est le trait de caractère négatif que nous pourrions trouver à cet aliment (dans un cas extrême, il s'agirait d'arrogance, de penser qu'il est le plus beau et le meilleur dans le monde entier). En tout cas, il n'est pas précisément modeste ou hésitant de caractère. Mais le côté positif du Raifort est qu'il s'immerge tout entier dans sa fraîcheur juvénile et qu'il est fier de son Être ; lorsque ceci se transforme en vanité quant à la forme extérieure qu'il crée pour plaire aux autre,s les choses se gâtent, évidemment. Quoi qu'il en soit, son innocence, sa capacité de délectation, son insouciance juvénile méritent toute notre appréciation. Le Raifort parle en effet d' "éternelle jeunesse".

La personne qui a envie de Raifort a quelquefois du mal à s'approuver elle-même corps et âme. Elle réprime le côté féminin-enfantin, le côté d'insouciance et de bonne humeur en elle. Elle se considère souvent elle-même comme ténébreuse, elle n'a ps une image positive d'elle-même : ni sur le plan de son contenu, ni sur celui de son apparence. Elle est fâchée contre son propre je ; quelquefois, il s'agit même d'une réprobation Cette personne a peut-être la sensation d'être vieille ou de vieillir, au lieu de croire en son éternelle jeunesse, mais alors la jeunesse véritable, non point la fausse jeunesse selon le culte de l'apparence. Non, elle fera même bien de regarder plus loin encore que ce que dit cet aliment dont elle a envie e de ne pas du tout se focaliser sur son "apparence extérieure", sur son "physique", sur la façon dont elle se perçoit "dans le miroir". Elle fera bien de découvrir et d'apprécier sa vraie beauté ; et cette beauté n'a rien à voir avec celle qui dépend de certaines normes auxquelles "la création bidon" (dans notre modèle de société) veut nous faire croire. Cette personne peut faire en sorte de s'épanouir et s'aimer en tant qu'être unique dans sa forme-de-vie, dans son corps-de-vie. Chaque être humain est unique au plus haut degré et lorsqu'il vit à partir de l'intérieur, à partir du cœur, dans la bonté et la gratitude, c'est un être humain magnifique. Il n'existe aucune autre beauté.

C'est la force d'amour de la vie en lui qui lui conserve une éternelle jeunesse. La jeunesse éphémère, uniquement axée sur la mode et sur les normes extérieures, n'a rien à voir avec la véritable beauté, ni avec la vraie jeunesse, mais bien avec la floraison et l'étiolement. La personne attirée par le Raifort est peut-être animée par le désir de répondre davantage aux normes du culte de l'apparence extérieure. Elle fera bien de rompre avec ceci. Elle fera bien de se voir comme un être humain beau et magnifique... pour autant qu'elle permette à l'amour et à la bonté de vibrer dans ses cellules, en premier lieu d'amour véritable pour son propre je, qui par suite rayonne aussi vers les autres. Elle ne doit pas se voir elle-même avec exigence ou avec répulsion ; elle ne gardera de contempler le monde avec haine, horreur ou fatalisme... car ceci serait la conséquence d'un insatisfaction envers son propre JE, envers sa propre forme physique.

Elle apprendra à être fière de son je, de sa forme physique telle qu'elle est : pour peu qu'elle vive dans la joie à partir de son cœur. Elle ne regarde pas l'extérieur-dissocié-de-la-forme, mais découvre que la forme est une extériorisation sincère soit de l'amour, soir du Pouvoir-et-vouloir-être-trouvée-belle-et-attirante-par-les-autres : cette dernière possibilité est une forme d'autodestruction et débouche sur la déchéance, la souffrance et la mort. La première option, quant à elle, mène au ciel sur la terre.

La personne qui a envie de Raifort cessera de "tendre vers" quelque chose... elle peut certes se trouver belle, mais alors au sens le plus plein et le seul authentique du terme, sans plus se soucier le moins du monde de l'image superficielle née du culte de l'apparence, sans plus se regarder d'un œil ténébreux, obscur, teinté de jugement négatif. Elle accepte maintenant la jeunesse humaine en elle-même, qu'elle ait trente, soixante-dix ou cent dix ans, etc... La beauté véritable rayonne de son visage. Elle prête attention à l'enfant joueur en elle-même et ne s'enferme plus dans une rudesse et une colère envers elle-même. L'élément féminin-terrestre-enfantin, à la fois jouisseur et spontané, se révèle à présent... à partir de son cœur. Elle vit selon la conviction que tout se trouve en elle : cette beauté, cette bonté authentiques. Elle n'exclut plus aucune partie d'elle-même et s'approuve totalement.


Le Raifort comme légume :

Le Raifort exprime un double symbole : 'JE sais très bien ce que je fais..., personne ne pourra m'interdire, me contraindre, me forcer" et "Il ne fait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué." Il ne lâche pas la proie pour l'ombre, ne devance jamais sa montre et demeure toujours tout près de lui-même ; il ne crie pas victoire avant d'avoir gagné la bataille ! Il ne se laisse jamais entraîner par ses émotions ; il ne prend jamais une décision pour des motifs émotionnels. Il agit avec autorité ; son caractère est ce qu'on appelle très fiable, équilibré, tranquille, posé. Rien pour lui ne doit nécessairement se faire ni être changé.

Le Raifort est un être autonome, indépendant... Il a donc le temps de tout peser calmement et d'observer d'où vient le vent. Il reste toujours solidement ancré dans ses fondations terrestres, avec une stabilité extraordinaire, et rien ni personne ne saurait le faire avancer "plus vite" qu'il ne sent devoir aller. Il prend son temps pour tout, ne suit que son rythme intérieur et sait parfaitement quand il doit agir ou s'abstenir. Rien ni personne ne saurait le démonter : il est très fermement établi en lui-même !

Celui qui raffole de Raifort se sent quelquefois désespérément attisé par ses émotions. C'en est trop pour lui. tout va trop vite ; il n'arrive en quelque sorte plus à y faire face. Pris dans un carrousel d'affolement, il perd pour ainsi dire le contrôle des commandes de la Vie. Il ne parvient plus à garder une vue d'ensemble. il a perdu le fil ; il se sent aller à la dérive. Tout tourbillonne dans son esprit. Il aspire - quoique inconsciemment - à établir sa Souveraineté afin de pouvoir tout reprendre en main,de façon équilibrée !

Le Raifort l'incite à bâtir sa vie uniquement sur l'Autorité Intérieure..., sur rien ni sur personne d'autre ! Il fera bien de ne pas se "perdre" dans le monde extérieur, dans ce que les autres lui disent, mais de rester toujours, et fidèlement, en contact rapproché avec son Moi intérieur. S'il a perdu le nord, s'il a des angoisses, c'est qu'il s'est éloigné de lui-même. Dès lors, cet être humain devra revenir su ses pas afin de retrouver au fond de lui-même le calme et la stabilité.

Le Raifort dit à son commensal favori de surtout ne pas paniquer et d'écouter ses sages paroles : "Reprends le fil avec ton Noyau incommensurablement solide..., ce fil que tu as toi-même coupé du fait que tu n'as pas, ou insuffisamment, cru en lui ! Sache que l'Autorité inébranlable réside EN TOI... et ne t'en détourne pas ! Fais comme moi : rends-toi compte de ta Solidité, de ta Valeur ; aie une confiance absolue en toi et sache que rien ni personne n'a des remarques à te faire. Redeviens maître de toi-même et aie confiance que tu t'attireras tous les signaux et toutes les solutions... pourvu que tu t'ouvres dans le calme et dans la foi. De même, ne 'oppose pas à un retour sur toi-même, dans l'amour... Trouve-toi au tréfonds de ton cœur. Recueille-toi tranquillement ; ne te mets pas à courir partout comme un désespéré en te heurtant immanquablement contre des murs aveugles.

C'est EN toi que se trouve la richesse, que se trouve la faculté de diriger avec Autorité la masse de tes émotions et de tes énergies. La JOIE pour ton Être terrestre sera ta compagne pour peu que tu cesses de laisser déterminer ta vie, de chercher EN DEHORS de toi-même... et que tu DÉCIDES de prendre toi-même le Sceptre, en tant qu'ÊTRE HUMAIN ! Dès lors, tu n'es plus tributaire des paroles et des comportements d'autrui. Alors, tu te donnes à toi-même l'amour, l'attention, la reconnaissance dont tu as besoin, et c'est dans cet Amour que tu te calmeras..., que tu t'attireras les personnes avec lesquelles tu pourras partager l'amour et l'amitié. Ce bonheur est soumis à une condition : reconnaître en toi l'AUTORITÉ dans le CALME et dan la confiance ; ne bâtir ta vie que sur ces solides fondations terrestres de ton noble JE !"

Si un être humain suit les recommandations du Raifort, tout désarroi émotionnel disparaît. Au lieu de flotter à la dérive, il a pris la barre, CONSCIENT de soi, sensé et sage. Sous cette Autorité stable, lorsqu'il bâtit sur sa solide Base Autonome, les eaux peuvent couler et ondoyer librement et l'être humain peut donner libre cours aux ondulations de ses émotions, de ses énergies, de ses forces créatives, sans plus avoir peur d'en être submergé. L'être humain s'ancre fermement dans ses propres Racines. A présent, il se sent en sécurité, infiniment fort et tranquille !

*

*

22 vues