Blog

  • Anne

Le Kalmie




Etymologie :


Le genre Kalmia (Kalmie) a été fondé par Linné comme témoignage de sa reconnaissance envers Pierre Kalm, son élève, qui a exploré l'Amérique septentrionale , et s'est rendu recommandable par les richesses végétales qu'il a envoyées en Europe.


Autres noms : Kalmia angustifolia : Crevard de mouton ; Kalmie à feuilles étroites ;




Botanique :


nous en propose la description :

Approchons-nous de ces arbustes au feuillage persistant, alterne, épars, quelquefois verticillé, mais d'une consistance analogue à celle du Rhododendrum. Nous en admirons les nombreuses fleurs en corymbe, tantôt rosées, tantôt toutes blanches, souvent réunissant les deux couleurs ; nous remarquons que chacune d'elles se compose d'un calice d'une seule pièce, persistant, étalé, à cinq divisions si profondes, que quelques auteurs ont prétendu qu'il était à cinq parties ; d'une corolle campanulée, aussi d'une seule pièce, creusée en soucoupe, à cinq angles plus ou moins saillants, ouverte, ayant le bord du limbe droit, presque quinquéfide, garni intérieurement de dix fossettes qui forment en dehors autant de mamelons très curieux ; de dix étamines insérées au fond de la corolle, à filaments courbés et placés de manière que chaque anthère est reçue et engagée par le sommet dans les fossettes, d'où elles sortent au moment de la fécondation pour répandre leur pollen sur le stigmate, dont le pistil se dresse alors ; l'ovaire est supère, libre, globuleux , à cinq loges, surmonté d'un style long, incliné, terminé par un stigmate déprimé. Aux fleurs succèdent des fruits, capsules à cinq loges et à une seule valve, contenant des semences petites, nombreuses, brunes, qu'il faut semer immédiate ment. [...]


Il y a plus d'un siècle que le KALMIA LATIFOLIA L. (K. à larges feuilles) a été introduit en Angleterre par le P. Collinson, que déjà nous avons eu l'occasion de nommer pour diverses introductions non moins méritantes. Le Kalmia à larges feuilles est le plus commun, et celui qui est vraiment recommandable ; c'est un arbrisseau de plus d'un mètre, toujours vert, et garni de feuilles pétiolées, alternes, ovales, un peu aigués, nombreuses, luisantes et très lisses ; les fleurs sont en grand nombre et très curieuses, réunies par de gros corymbes terminaux sur les rameaux ; elles sont remarquables par la délicatesse des nuances qui les colorent et la singularité de la forme qui les caractérise. Cette fleur, prise isolément, se compose d'une corolle campanulée, marquée extérieurement par dix prééminences qui forment à l'intérieur de petites cavités dans lesquelles se logent les anthères, dont la nuance contraste avec celle du limbe, lequel est rosé vif ou carné, à reflet blanchâtre plus ou moins tiqueté. On connait une variété à fleurs blanches, aussi fort belle.

*

*



Symbolisme :


Dans Les Fleurs naturelles : traité sur l'art de composer les couronnes, les parures, les bouquets, etc., de tous genres pour bals et soirées suivi du langage des fleurs (Auto-édition, Paris, 1847) Jules Lachaume établit les correspondances entre les fleurs et les sentiments humains :


Kalmie - Gémissement.

C’est une plante de marécages, nuisible aux animaux qui en mangent.

 

Emma Faucon, dans Le Langage des fleurs (Théodore Lefèvre Éditeur, 1860) s'inspire de ses prédécesseurs pour proposer le symbolisme des plantes qu'elle étudie :


Kalmie - Piège à craindre ou Prenez garde.

Cet arbrisseau croît naturellement dans les bois humides et ombragés de l'Amérique septentrionale. Introduit en France vers 1750, il s'est parfaitement acclimaté, même en pleine terre. Ses fleurs sont d'un rose vif ou d'un blanc rosé ; elles renferment un puissant narcotique qui devient un poison violent pour les quadrupèdes. Le miel retiré par les abeilles des fleurs du kalmia à larges feuilles provoque le délire, l'ivresse, les convulsions et quelquefois la mort.

*

*

Dans son Nouveau Langage des fruits et des fleurs (Benardin-Béchet, Libraire-Éditeur, 1872) Mademoiselle Clémentine Vatteau poursuit la tradition du Sélam :


KALMIE : Siège à craindre.

C'est un joli petit arbrisseau à fleurs roses, originaire de l'Amérique du Sud.

24 vues

Posts récents

Voir tout