Blog

  • Anne

Le Carvi





Étymologie :

  • CARVI, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1256 caroi (Aldebrandin de Sienne, Le Régime du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, Paris, 1911, 52, 5 : polipode, racine de fenoul et de persin, aloisne, anisi, caroi, dauci ; ibid., 185, 2 caroi, var. careuin), attest. isolées ; 1360 carvi (L.-C. Douet d'Arcq, Comptes de l'argenterie des rois de France, Paris, 1851, p. 232 : Carvi, 3 livres, 12 d.). Empr. au lat. médiév. carvi « id. » (ca 1080, Constantin l'Africain ds Mittellat. W. s.v., 314, 63) qui est soit formé sur le b. lat. carvita « id. », soit empr. à l'ar. karāwiyā « id. » (Lok., n°1087 ; FEW t. 19, pp. 87-89) lui-même empr. par l'intermédiaire du syriaque au gr. καρον, καρω ́ (FEW, loc. cit.).


Lire également la défintion du nom carvi pour amorcer l'interprétation symbolique.


Autres noms : Carum carvi ; Anis des Prés ; Anis des Vosges ; Cumin des prés ; Faux anis.




Botanique :


*




Symbolisme :


Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Cette plante, dite cumin de prés, qui produit des fruits aromatiques, sert souvent aux garçons ou aux hommes pour se protéger des femmes : "Il est rare de trouver une tradition populaire qui ne l'associe pas au combat que mène un brave garçon, simple et droit, pour échapper aux charmes sulfureux d'une Messaline des campagnes qui le trouve à son goût."

Dans un bois de l'île de Rügen, dans la mer Baltique, vivait la déesse de la Terre, Hertha. Parfois, elle sortait de l'enceinte sacrée, sur son char, entourée de ses courtisanes, et de ses servantes. On dit que celles-ci enlevaient pour toujours les hommes qu'elles rencontraient, sauf s'ils portaient des graines de carvi.

Au Pays-Bas, le cumin des prés veille aux bonnes mœurs de l'épouse. Si elle se rend à un rendez-vous galant, la plante en avertit l'infortuné époux en perdant ses ombelles fleuries et en se tournant dans la direction où la femme est partie.

Les graines de carvi mêlées aux aliments passent pour garantir la fidélité conjugale et fortifier la mémoire : "On faisait manger beaucoup de carvi aux écoliers qui se présentaient au certificat d'études." En Wallonie, ces graines favorisent l'inspiration des artistes.

La fumée que dégage du carvi brûlé "possède d'étranges propriétés magiques".

*

*

20 vues