Blog

  • Anne

Le Badianier




Étymologie :

  • BADIANE, subst. fém.

ÉTYMOL. ET HIST. − 1681 bot. « fruit (aussi appelé anis étoilé) de l'illicium anisatum Batr., grand arbre de la Chine et de l'Indochine » (Voy. d'un Amb. à la Chine, p. 13 ds Rel. de div. Voy. qui n'ont point esté publiés, donné au public par les soins de M. Melch. Thevenot, t. 5, d'apr. König ds Fr. mod., 1941, t. 9, p. 130); 1721 « id. » (Trév. : Badiane, ou anis de la Chine [...] on appelle de ce nom un fruit qui est apporté de la Chine, et des Philippines. Il a une odeur de fenouil ou d'Anis fort agréable) 1823 p. ext. « arbre » (Boiste, : Badian ... ou Badiane ... ou Anis de la Chine, fruit d'une plante de la Chine ... arbuste qui le porte; son bois pour la marqueterie). Empr. au persan bādiān « anis, fenouil » qui a servi à désigner le fruit de l'illicium anisatum en raison des caractères communs de l'anis proprement dit (pimpinella anisum L.) et de l'anis étoilé [odeur, goût, vertus thérapeutiques] (FEW., t. 19, p. 18).


Lire également la définition du nom Badiane afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Illicium anisatum et Illicium verum ; Anis de Chine ; Anis de Sibérie ; Anis étoilé ; Badiane chinoise ; Tisane des Russes.




Botanique :





Symbolisme :


Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Badianier (Illicium anisatum et Illicium verum) a les caractéristiques suivantes :


Genre : Masculin

Planète : Jupiter

Élément : Air

Pouvoirs : : Pouvoirs psychiques ; Chance.


Ce sont les fruits en forme d'étoile que l'on emploie. Ils sont cueillis verts, et c'est en séchant sur des claies au soleil qu'ils prennent une coloration brun-rouge


Utilisation magique :

Séchées, mais récoltées dans l'année en cours, les étoiles de Badiane sont consumées à très petit feu dans des brûle-parfums percés de trous, souvent en mélange avec d'autres herbes (lentisque, airelle, gentiane, etc.). Quelques recettes magiques russes recommandent de confire la Badiane dans de la graisse de blaireau. La fumée est inhalée pour accroître les pouvoirs psychiques.

En Sibérie, avant la Révolution de 1917, les Vogouls obtenaient les mêmes résultats en respirant le suc frais : ils écrasaient les fruits verts entre leurs mains et s'en enduisaient le visage, le cou, le haut du thorax.

Placez des étoiles de Badiane sur l'autel où vous célébrez votre rite. Le but est de Il charger» cet autel en vibrations occultes. Chaque étoile fait alors office de rose des vents, orientée vers les points cardinaux.

Le fruit porte bonheur. Il sert aussi à faire d'excellents pendules.

*

*

28 vues

Posts récents

Voir tout