Blog

  • Anne

L'Acier





Étymologie :


Étymol. ET HIST. − 1. 2e moitié xie s. (Les Gloses fr. ds les commentaires talmudiques de Raschi, Darmesteter-Blondheim ds Bibl. École hautes ét., 254e fasc., t. 1, n°1, glose de Raschi sur textes de Berakot et de Zebahim : Açiir « acier »); 1100 « fer pur combiné avec le carbone, plus dur et plus résistant que le fer » (Roland, éd. Bédier, 997 : ceignent espees de l'acer vianeis) d'où p. méton. a) 1100 « tranchant, pointe de l'épée » (ibid., 1550 : Tient Halteclere, sanglent en est l'acer) ; b) 1100 « arme en acier » (ibid., 1362 : Fers e acers i deit aveir valor) ; 2. ca 1200 emploi fig. de 1 « dur comme l'acier » (Chanson des Saxons, éd. F. Michelin, 3181 ds Cohn, Bemerkungen zu TL ds Arch. St. n. Spr., CXXXIX, 71 : Antre lui (s. e. Baudöin) et Berart sont d'acier dur trempé). Issu du b. lat. ac(c)iarium, équivalent du class. chalybs, glosé : « ferrum durum » (Götz, V, 340) ; ags. steli [m.h. all. stahl « acier »] (ibid. IV, 6, 22); (cf. ixes., ibid. II, 43, 23 : denticulum aciarium : σ τ ο μ ω μ α ́ τ ι ο ν [lame, partie tranchante d'instrument] ; ac(c)iarium dér. du lat. class. acies « pointe (d'une arme, d'un instrument) », empl. absol. « pointe de l'épée »; (cf. acieris, aussi dér. de acies, glosé par Festus, 10, 1 ds TLL s.v. acieris, I, 399 : « securis aerea qua in sacrificiis utebantur sacerdotes »).


Lire également la définition du nom acier afin d'amorcer l'interprétation symbolique.




Symbolisme :


D'après Le Livre des superstitions, Mythes, légendes et croyances (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995 et 2019) proposé par Éloïse Mazzoni,


"Comme le fer, (dont il est un alliage, l'acier refoule démons et mauvais esprits. En Écosse, où il est tout-puissant contre les elfes, « de la musique jouée sur ce mélodieux instrument qu'et une guimbarde protège les chasseurs contre les elfes, parce que la languette de l'instrument est en acier ».

Dans le monde arabe, on se met à l'abri des djinns en ayant sur soi un objet en acier (un couteau, une clef, un cadenas, etc. ) « dont ils redoutent le contact ».

Pour faire disparaître des hémorroïdes, on recommande de « porter constamment das sa poche une bille d'acier (un roulement à billes par exemple ». Un bague d'acier préserve des crampes (Belgique).

En Italie, une femme qui, pendant l'union sexuelle, a sur elle de la limure d'acier croit se mettre à l'abri d'une grossesse.

La présence d'un morceau d'acier sous des ruches les protègent de la foudre. Suivant une tradition arménienne, en placer aux quatre coins d'une maison que l'on construit refoule également le feu du ciel.

Pour les Américains, il suffit de jeter de l'acier dan le feu pour empêcher les aigles de s'attaquer aux volailles.

Quand un ustensile d'acier (clef, couteau, etc.) rouille continuellement, c'est le signe qu'on va recevoir une somme d'argent.

« Pour rendre l'acier dur et tranchant, recommande Albert le Grand, on fera bien chauffer son acier, ensuite on le laissera refroidir dans de l'urine d'homme mêlée avec de l'eau claire que l'on aura fait tiédir. On peut aussi l'endurcir dan de la bonne moutarde composée avec du vinaigre à condition que l'acier soit propre et bien poli ».

L'acier favorise les natifs du Bélier."

*

*