Blog

  • Anne

L'Acajou




Étymologie :

  • ACAJOU, subst. masc.

Étymol. ET HIST. − Corresp. rom. : prov. mod. acajó, acajou (< fr. acajou) ; ital. acagiú (id.) ; port. (a)cajú. I.− Acajou « anacardium occidentale » (arbre du Brésil connu pour ses fruits comestibles). Désigna d'abord l'arbre, puis aussi son fruit (ce second sens n'étant attesté qu'au xvie s.) : 1557 acaïou « anacardium occidentale » (A. Thevet, Les Singularitez de la France antarctique..., éd. Gaffarel, Paris, 1878, pp. 318-319 ds Arv. 1963, p. 38 : ... grande quantité d'arbres qu'ils [les « Canibales »] nomment Acaïous...) ; 1575 akaiou « fruit de l'anacardium occidentale » (A. Thevet, La Cosmographie Universelle, Paris, 1575, II, fol. 917 a ds König 1939, p. 6 : une hottee d'Akaious, fruicts gros comme les rognons d'un Lieure) ; 1578 acajou « id. » (J. de Lery, Hist. d'un Voy. fait en la Terre du Brésil, autrement dite Ammerique, 1578, La Rochelle, p. 205 ds König, 1939, p. 6). Acajou « anacardium » est directement empr. au tupi du Brésil acaiou, et non pas, comme le mentionnent DG, DEI, EWFS2, Boulan 1934, Dauzat 1964, Fried. 1960 et BL.-W.5, empr. par l'intermédiaire du port. (a)cajú. Sauf BL.-W.5, tous les dict. étymol. cités confondent acajou I et acajou II. Thévet et Léry donnent en effet les termes indigènes pour les plantes et les animaux remarquables qu'ils rencontrent au Brésil et Thévet précise d'ailleurs (voir 1re attest.) que acaïou est un terme indigène. II.− Acajou « swietenia mahagony » (arbre d'Amérique dont le bois est utilisé en ébénisterie). Les plus anc. attest. sont localisées aux Antilles : 1640 acaïou (P. J. Bouton, Relation de l'establissement des François depuis l'an 1635 en l'isle de la Martinique..., 1640, Paris, p. 65 ds Arv. 1963, p. 41 : On fait des aix et de beaux ouvrages de l'acaïou des bois, qui est de couleur rouge, et de bonne odeur.) ; 1658 acajou (C. de Rochefort, Hist. nat. et mor. des Iles Antilles de l'Amérique. Avec un Vocab. Caraïbe, 1658, Rotterdam, p. 67 ds König 1939, p. 7). König 1939 fait remonter acajou « swietenia mahagony » au tupi agapu mais ce mot désigne en tupi un arbre noirâtre et dur très différent de l'acajou. Cependant le tupi possède aussi le mot acaiacatinga qui correspond à un arbre dont les caractéristiques sont tout à fait celles de l'acajou. La ressemblance entre les mots tupis acaiou « anacardium » et acaiacatinga « swetenia mahagony » a pu favoriser leur confusion. Or Coppier, voyageur français qui utilise en général des formes arch. très proches de la lang. d'orig., utilise le mot acajoucantin pour désigner les 2 arbres : 1645 acajoucantin « swetenia mahagony » (cf. Coppier, Hist. et Voyage des Indes occidentales, 1645, Lyon, p. 59 ds Arv. 1963, p. 44) ; 1645 acaïoucantin « anacardium occidentale » (Id., ibid., p. 54 ds Arv. 1963, p. 44). Acajou « swietenia mahagony » est donc très prob. issu, par abréviation, de acajoucantin résultat du croisement du tupi acaiacatinga « swietenia mahagony » avec le fr. acajou « anacardium occidentale ». − Arv. 1963, pp. 37-44; Boulan 1934, p. 58; König 1939, pp. 6-7.


Lire également la définition du nom acajou afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Symbolisme :


Les noces d'acajou symbolisent les 27 ans de mariage dans le folklore français.

Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) nous délivre un :


Message des arbres :

Nous venons du cœur de Dieu. Nous n'avons rien

à apprendre et beaucoup à offrir. Nous avons été ensemencés

sur la Terre pour le bien du règne humain et animal, incluant

les oiseaux et les insectes, et pour nourrir la planète elle-même,

physiquement, émotionnellement et spirituellement. Nous

diffusons l'amour et la guérison pour vous.


L'acajou

Ce grand arbre tropical se distingue par sa magnificence et sa puissance, avec ses qualités de force, de fiabilité et de confiance. Quand les gens se connectent pour la première fois avec l'acajou, ils ressentent souvent leur propre insignifiance ; mais l'arbre vous emporte dans un endroit où vous reconnaissez votre vraie nature.

Accordez-vous à l'acajou si vous souhaitez percevoir votre nature divine.


VISUALISATION POUR AIDER LES ARBRES

  1. Aménagez un espace où vous pourrez vous détendre sans être dérangé.

  2. Faites appel à l'archange Purlimiek, l'ange de la nature, et sentez sa belle énergie vert-bleu.

  3. Permettez à n'importe quel arbre d'apparaître dans votre esprit.

  4. Bénissez-le et remerciez-le d'être venu vers vous.

  5. Demandez au rayon doré du Christ de se déverser dans l'arbre et de se répandre à travers ses racines.

  6. Demandez au feu lilas de la Source de se déverser dans l'arbre et de se répandre à travers ses racines.

  7. Demandez à l'énergie protectrice bleu foncé de l'archange Michaël de se déverser dans l'arbre et de se répandre à travers ses racines.

  8. Demandez à la lumière aigue-marine de la sagesse féminine divine de l'ange Marie de se déverser dans l'arbre et de se répandre à travers ses racines.

  9. Demandez à la lumière argentée de l'archange Sandalphon de l'équilibre et de l'harmonie de se déverser dans l'arbre et de se répandre à travers ses racines.

  10. Prenez un moment pour invoquer toutes les énergies qui vous attirent et voyez-les se déverser dans l'arbre.

  11. Imaginez les couleurs qui s'écoulent d'une racine à l'autre en connectant le réseau d'arbres et en dynamisant les lignes ley.

  12. Ouvrez les yeux en sachant que vous avez aidé les arbres.

*

*

21 vues