Blog

  • Anne

Stage 2019 de massages spirituels


Tchou yin Lang m'a accompagnée et m'accompagne encore.

Lorsque je sens sa présence il me semble laisser de côté toute ma vie passée pour ne me situer que dans l'instant présent, et projeter dans le futur douceur et joie.

Aussi que pourrais-je dire à toutes ces personnes que je ne connais pas, si ce n'est que seul leur recueillement intérieur amènera le sens à cette expérience, nous sommes tous si différents.

Je vous remercie encore de votre présence si accueillante à ce weekend

Bien amicalement à tous,

Marie-Christine

Ces quelques mots c'est l'inspiration d'un instant... à ma demande à Chung in Lang :

Je suis la vastitude de ce monde, je vis en la demeure de l'éternité

Mon regard seul peut définir ce que je suis,

Le torrent de l'univers sans cesse en création, L'ordre établi en la croisée des chemins,

Le pluriel associé en l'unité,

Les émois réconciliés au sein de la chair,

La lumière dans une profusion d'incarnations,

Je suis la myrthe et le soleil sur le reflet des océans,

Cela fait des éons que j'entoure la terre de mon énergie, douce et stable...

17 avril 2019

Pour la première fois depuis la mort de Maria-Lucia, j'ai ressenti à nouveau cette excitation joyeuse toute la journée du vendredi, dans l'attente du stage. J'étais si heureuse de renouer avec cette sensation presque enfantine, comme à l'arrivée de Noël... Et je n'ai compris pourquoi que le samedi matin, en ouvrant la porte de la salle : soudain, alors que je ne m'attendais à rien d'autre que d'aérer la pièce avant l'arrivée de tout le monde pour le café, un parfum de rose d'une puissance inouïe m'a enveloppée de toutes parts. Immédiatement, les larmes aux yeux et le cœur qui bat la chamade car cette odeur, c'est celle de Maria-Lucia quand elle faisait un soin car elle s'enduisait toujours les mains d'huile de rose !

Mon mental reprend ensuite le dessus et veut en avoir le cœur net : je referme donc la porte et attend Niuk et Marie-Claire pour tester leur odorat. Elles sont également étonnées de la puissance de cette odeur alors que personne n'est entré dans la salle et que nous avons fait brûler de la sauge la veille. Le parfum persistera jusqu'à l'arrivée de quelques autres stagiaires. Certains voudront vérifier que l'odeur ne provient pas d'un foulard imprégné ou chercher une autre explication rationnelle : mais il n'y en a pas ! Et quand j'explique l'habitude de Maria-Lucia, certaines en ont des frissons sur le corps et de l'eau dans les yeux...

Le lendemain, en ouvrant la porte, je raconte à Greg ce petit miracle sans songer un seul instant qu'il puisse se reproduire ! Et pourtant !

Oui, là, sous l'odeur de sauge, persiste bien ce parfum du cœur sacré, ce parfum de sainteté, dit-on, qui nous accompagne encore aujourd'hui.

MERCI.

Anne

Bonjour à toutes et tous en espérant que vous profitez pleinement de ce dimanche humide et printanier.

En ce qui me concerne c'est le 4ème stage auquel j'assiste et il m'a été donné pour la première fois de "sentir" au sens propre, comme au figuré, la présence de Maria-Lucia alors, juste pour ce cadeau, je suis heureuse d'avoir participé.

Mais évidemment, les massages ne s'arrêtent pas à une odeur de rose ou une sensation, et une fois de plus j'ai pu constater qu'ils démarrent quelques jours avant la date officielle, cette année l'interview d'une psy sur youtube tombé par "hasard" sur mon écran au boulot le mercredi m'a mis le "pied à l'étrier".

Je constate aussi que les premières années, ces massages m'ont permis de traiter le sommet de l'iceberg de mes "blessures" et naïvement je pensais ne faire qu'un entretien de routine pour cette fois-ci, persuadée que le plus gros avait été fait. C'était sans compter sur l'amour du travail bien fait de nos guides, qui n'ont pas hésité à remonter jusqu'à des mémoires "oubliées". Sur le coup ça ne fait pas vraiment plaisir de revivre ça, et en même temps c'est la sensation exacte ressentie à l'époque... Cependant, une évidence, cette douleur ne peut pas rester au fond de moi si je veux avancer sur mon chemin de vie. Pour cela il me faut comprendre ce qui c'était passé, et comment je l'avais géré... puis la di-gérer !

Et là je suis en gratitude, car après avoir extirpé cette douleur, le dernier voyage a été une vraie consolation, un bain de lumière et d'amour inconditionnel ! Expérience dans laquelle je puise les forces nécessaires pour affronter les "souvenirs" qui remontent à la surface, car le travail semble continuer chaque nuit...

Ok, c'est l'époque des gros nettoyages de printemps !... blague à part, je n'ai plus aucun doute sur l'efficacité de ses soins. Je me sens tellement "allégée"et surtout cela va me permettre de ne pas "transmettre" cette souffrance, de penser différemment.

Evidemment tout cela n'aurait pas été possible sans la force du groupe et l'ouverture de cœur de mon "équipe", que je remercie d'avoir su canaliser à cœur ouvert pendant ces 2 jours, et aux animateurs qui ont guidé ces soins dans la paix, l'amour... et les kleenex !

Bon, mon ordi commence à chauffer, il est temps pour moi de clore ce texte en vous souhaitant une belle fin de week-end et de baigner dans cette lumière qui nous éclaire tous.

Bisous


Niuk

J’ai vécu des massages progressifs accompagné de Chung-in-Lang (présent comme jamais) et l’animal de guérison (Dauphin) dans l’ouverture du cœur et une confiance profonde. Tantôt dans les abysses sombres ou colorés, dans l’immensité de la mer, à la surface avec le soleil et le jeu les couleurs, le scintillement doré et toute la famille dauphin, quelle richesse. Il n’y a que l’Amour qui fait pleurer et je l’ai amplement vérifié, j’ai été profondément touchée.

A chaque fois je fais un pas (voire deux) supplémentaire vers moi et avec l’aide de tout ce qui était présent, je me vis en capacité de m’accueillir vraiment et d’être dans la magie du moment.

Un grand merci à toi Anne et à tous, tes. Toute ma tendresse.

Nicole

Voilà, je laisse venir des mots après cette initiation aux massages spirituels.

En tout premier lieu, j'ai vécu ces transmissions comme une mise en forme du lien au sacré, comme la possibilité de mettre dans la matière, au travers des massages, la prière... Prière de guérison formulée depuis soi, dans le dépouillement. Un lien au sacré au travers des mains, des postures, de l'attention mise au service toute entière de l'autre dans son appel à guérir, au service de l'invisible qui, pour se manifester, passe par nos mains, par la sensibilité et l'étoffe de notre Etre....

J'ai vécu des instants, des expériences magnifiques d'abandon puis des sentiments d'abandon qui prolongeaient les moments de massages, et finalement un état d'abandon, dans une joie qui pouvait se partager... et en même temps un éprouvé de recueillement, de gratitude, de lumière intérieure, en reliance avec le subtil.

Chaque geste, mais aussi le déroulé du massage, la manière dont un geste en suit un autre me sont apparus bien plus signifiants, denses, porteurs d'Amour que je ne l'avais jusqu'alors saisi.

J'ai reçu une forme d'attention précieuse, reliée à l'Amour inconditionnel du divin... me permettant de faire encore et encore l'expérience que la guérison du corps et de l'âme sont indéfectiblement liés. J'ai noué encore et encore des confiances et des complicités malicieuses avec le Grand Vivant et cela nourrit ma Foi.

Voilà, le cours de la Vie reprend avec des épaules plus souples, une compréhension plus large de ce qu'elles ont à me dire, davantage de bienveillance dans mon quotidien et plus d'abandon dans mon lien à l'invisible...

Avec aussi la joie de pouvoir désormais entrer dans le mouvement du donner-recevoir...

Gratitude pour l'élan que vous avez de transmettre, et pour la manière dont vous le faîtes. Et joie de la qualité des relations dans le groupe qui offre bienveillance et confiance.

A bientôt,

Sylvie

J'aime ces soins à deux temps que je pratique depuis de nombreuses années ; je donne, je reçois, je reçois, je donne dans un tempo parfait orchestré par les êtres de lumière qui nous accompagnent.

Lors des soins, je me connecte à ma verticalité grâce à un enracinement profond à la terre et à la réception des énergies célestes canalisées. Grâce à cet alignement, je sens, avec gratitude, mon cœur irradier les énergies de guérison reçues jusqu'au bout de mes doigts. J'entre alors dans un autre espace temps et une autre dimension de l'Etre où je ne suis que présence à l'autre ou à moi-même dans la Présence à ce qui est dans un instant d'éternité.

Ce dernier stage fait suite à un processus initiatique vécu au sein d'une nature flamboyante. De ce fait, la veille du stage, j'ai arrêté un traitement que je prenais pour soigner une maladie auto-immune de la thyroïde avec la conviction qu'elle fonctionnait. J'ai donc posé l'intention de vouloir la guérison complète de ma thyroïde. Le nettoyage, le balayage, la libération des mémoires inconscientes ont permis cette guérison puisque, à ce jour, je n'éprouve plus la nécessité d'un traitement.

Merci à notre cercle de guérison qui transmet et essaime ces petites graines d'amour qui guérissent.

Merci à Nicole, Maria-Lucia et Chung-in-Lang

Merci à la Rose et au Lotus."

Marie-Claire


51 vues