Blog

  • Anne

Symbolisme du 22



Étymologie :

  • VINGT, adj. et subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1100 numéral cardinal u dis u vint [ostages] ; vint milie Sarrazins (Roland, éd. J. Bédier, 40 et 410) ; 1174-76 (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 231 : Bien ot vint e un an u plus [...] Quant d'escole parti) ; b) av. 1654 désigne une valeur indéterminée (Guez de Balzac d'apr. G. Guillaumie, G. de Balzac..., Paris, 1927, p. 237, sans ex.) ; 1662 (Molière, Ecole des femmes, V, 2) ; 2. numéral ordinal a) 1226 1er terme d'ordinal comp. l'en milleime ducenteime vint e seime (doc. Arch. Meuse ds Gdf. Compl.) ; xiiie s. [ms.] vint e cinquime jor (Bible, Bibl. nat. fr., 901, f°64c, ibid.) ; b) 1845 chapitre vingt, page vingt (Besch.) ; 3. empl. subst. a) 1306 (Joinville, St Louis, éd. N. L. Corbett, § 95 : mangoient a une table vint que evesques que arcevesques) ; b) 1616 au vingte cinq de mars (Aubigné, Trag., VII [IV, 291] ds Hug.). Du b. lat. des inscr. vinti, class. viginti « vingt », v. Vään., § 267.

  • DEUX, adj., subst. inv. et 1er élément de composés.

Étymol. et Hist. A. 1. 2e moitié xe s. duos adj. numéral cardinal (St Léger, éd. J. Linskill, 8) ; 1690 gramm. deux points (Fur.) ; 1835 mar. deux-mâts (Michelet, Journal, p. 171) ; 1853 deux-sous (Labiche, loc. cit.) ; 1864 mar. deux-ponts (Littré) ; 1938 deux-places (Queneau, loc. cit.) ; [1949 d'apr. Pt Rob.] 1952 deux pièces (Le Figaro, loc. cit.) ; 1960 deux(-)roues (ds Gilb.) ; a) ca 1200 pour indiquer un petit nombre deus (Godefroy de Bouillon, 145 ds T.-L.) ; b) ca 1245 pour indiquer une différence (H. d'Andeli, Bataille des 7 arts, éd. A. Héron, 1) ; 2. [1665 d'apr. Lar. Lang. fr.] av. 1694 adj. numéral ordinal (La Font. Pays. ds Littré). B. 1. Désigne le nombre deux ca 1270 de deus en trois pour indiquer la rapidité (Richard le Beau, 296 ds T.-L.) ; fin xiv e-début xve s. deux p. oppos. à un (Myst. Saint Clément, éd. Ch. Abel, 137 b) ; 1690 (Fur. : Cela est certain comme deux et deux font quatre) ; 1736 mus. deux-quatre (Monteclair, Princ. de mus., p. 29) ; av. 1538 désigne le nombre deux sur un élément de jeu (Gringore, II, 224 ds IGLF) ; 1690 (Fur. : On dit au Triquetrac, Double deux, quand on amene un doublet de deux) ; 2. 1690 désigne le chiffre qui représente le nombre deux (Fur.) ; 3. av. 1699 ordinal, désigne le 2e élément d'un ensemble numéroté (Racine d'apr. Littré, s.v. n°4) ; 1835 (Ac.) ; 1873 deux décembre désigne le coup d'État du 2 décembre 1851 (Zola, Ventre de Paris, p. 661). Du lat. dŭos acc. masc. plur. de duo « deux ».

*


Symbolisme :

Selon Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, auteurs du Dictionnaire des Symboles (1ère édition, 1969 ; Édition revue et augmentée Robert Laffont, 1982),


" Ce nombre symboliserait la manifestation de l'être dans sa diversité et dans son histoire... c'est-à-dire dans l'espace et dans le temps. Il totalise, en effet, les 22 lettres qui, selon la Kabbale, expriment l'Univers : trois lettres fondamentales, les équivalents de l'Alpha, de l'Oméga et du M, qui sont les figures archétypales ; sept lettres doubles, correspondant au monde intelligible intermédiaire ; douze lettres simples correspondant au monde sensible. Il s'agit, bien entendu, dans cette doctrine, des lettres hébraïques mais elle sont leurs analogues dans le hiératique égyptien, le phénicien, l'éthiopien, etc.

Mais, c'est aux anciens Parsis que remonterait cette interprétation de 22 comme symbole de toutes les formes naturelles et de toute l'histoire de la créature. L'Avesta était composé de livres en 22 chapitres ; le recueil des prières de 22 prières. L'Apocalypse attribuée à saint Jean compte aussi 22 chapitres. D'autre part, les arcanes majeurs du Tarot sont au nombre de 22.

Dans une tradition peule, 220 signifie très longtemps. Ce nombre aurait une signification secrète, d'ordre sacrificiel et initiatique.

Ce nombre joue un rôle important dans la pensée symbolique des Dogons et des Bambaras. Pour les Bambaras, dont toutes les connaissances mystiques sont recouvertes par le symbolisme des vingt-deux premiers nombres, 22 représente le total du temps écoulé, du début de la création à l'achèvement de l'organisation du monde. Il est la conclusion de l’œuvre du créateur, le terme des paroles, le chiffre de l'Univers."

*

*

Dans La numérologie dans l'après-vie, Décryptage de la stratégie qui précède une incarnation (Éditions Arcana Sacra , 2017) écrit par Denis Schneider, voici comment est présenté le 22 :

En tant que maître nombre, il a une très grande puissance vibratoire. Vibre au maximum de ce qu'un être humain peut contenir ou supporter. En lien avec l'Univers, avec le Cosmos. C'est la marque d'une évolution spirituelle avancée dans les vies antérieures, d'une spiritualité élevée donnant des moyens importants pour progresser, mais avec des risques à l'échelle de ces hautes vibrations. Les capacités, les révélations et les dons perçus doivent être transmis, mis au service d'autrui, de l'humanité, et non détournées à des fins égoïstes, au risque d'échecs cuisants, de grandes difficultés, de destruction.

Les aspects négatifs de ces nombres sont puissants et redoutables.

Particulièrement difficiles à vivre pour un enfant, ils peuvent être vécus en réduction 2, 4 ou 6 si le contexte de l'existence rend difficile leur expression.

Symbolique : Les quatre éléments. En lien direct avec l'universel et le cosmos.

Première croix de Mercure. Le Verseau.

Signification : Grands accomplissements, énergie considérable, magnétisme, créativité, intuition. Amour universel.

Personnalité : Intelligence supérieure. Le bâtisseur. Grandes ambitions, idéaux élevés, grands objectifs. Celui qui oeuvre dans le concret dans un intérêt

collectif, pour le bien du plus grand nombre avec d'excellentes compétences organisationnelles et un sens pratique pour mener à bien ses projets. C'est un visionnaire, parfois un thérapeute.

Individualiste, il a besoin de liberté.

Au négatif : Soumis aux risques majeurs du fait de la très forte vibration du nombre, a ainsi parfois du mal à maîtriser son énergie, sujet à une surexcitation mentale suivie d'un abattement soudain, d'un état dépressif et sujet aussi à des tensions d'ordre affectif. Le 22 peut amener à des sommets ou à de grandes difficultés provenant d'une énergie très concentrée et mal répartie, dépressions nerveuses, voire une auto destruction. Il peut manquer de souplesse et de fois en la capacité d'autrui ce qui peut le pousser à la manipulation pour les contrôler et pour contrôler les situations. Il risque de détourner ses possibilités dans un but égoïste. Orgueilleux, peut être pris dans des conflits relationnels , se montrer odieux et avoir la folie des grandeurs. sa forte sexualité peut aussi lui causer des problèmes.

Même analyse, mot pour mot dans La Numérologie appliquée, Ontologie et Holistique (Éditions Arcana Sacra, 2018) de Denis Schneider.

*

*


152 vues