Blog

  • Anne

Le Balanzan





Étymologie :


Francais : Cadde ; Wolof : Kad ; Haoussa : Gao ; Peulh : Tiaski, Tchaiki ; Moore : Zanga, zaaga.




Symbolisme :


Pour Sophie Ékoué, auteure de Sagesses africaines (Hachette, 2016) :


"Acacia albida apppelé balazaan (en bamanan), dont l'écorce sert en médecine traditionnelle comme antibiotique, est l'arbre mythique de la ville malienne de Ségou, "la ville des 4 444 balazans". Au bord du fleuve Niger, à Ségou, en pays bamanan, on ne peut imaginer qu'il y ait plus de 4 444 pieds de balanzans ; un de plus serait signe de trahison et de complot vis-à-vis de l'autorité suprême, du chef. Pour éviter le courroux des génies, il est déconseillé d'abattre un balazan."

*

*


17 vues