Blog

  • Anne

Le Bergamotier




Étymologie :

  • BERGAMOT(T)E,(BERGAMOTE, BERGAMOTTE), subst. fém.

ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1536 « variété de poire » (Rabelais, Le Tiers Livre, éd. Marty-Laveaux, t. 2, p. 70 : Vous mangerez bonnes poyres Crustemenies, & Berguamottes, [...], quelques Cerizes de mon verger) ; 2. a) 1694 essence de Bergamottes (Pomet dans Les Remarques tres-curieuses. II cité par Arveiller dans Z. rom. Philol., t. 87, 1971, p. 525 : L'essence de Bergamottes se fait de Zeestes [sic] de Cedres ou Poneires [sic] ou gros citrons qui ont été antez sur des Poiriers de Bergamotte) ; b) 1740 bergamote « espèce de petit citron » (Ac.) ; c) 1948 « bonbon parfumé à la bergamote » (Nouv. Lar. univ.). Empr. à l'ital. bergamotta (Sain. Lang. Rab. t. 1, p. 148) attesté au sens 1 dep. le xvie s. (Caro, Opere [1535-1558] I-322 dans Batt.), au sens 2 a dep. seulement fin xviie s.-1re moitié xviiie s. (Trinci, I-177, ibid.). L'ital. bergamotta est soit empr. au turc beg armudi littéralement « poire du bey, du prince » (v. FEW t. 19, p. 34a ; Bl.-W.5, 1re hyp. ; Devoto ; Migl.-Duro ; Batt. ; Lok.), le mot s'étant répandu au xviiie s. à la faveur de la culture de cet agrume le long de la mer Ionienne près de Reggis (Batt.), soit issu de Bergama, forme arabo-turque de Pergamo ville d'Asie Mineure (v. FEW, op. cit. ; Bl.-W.5, 2e hyp.) ; 2c les bonbons de ce nom auj. encore spécialité nancéienne, auraient été créés à Nancy, aux alentours de 1850, par le confiseur Jean Lillig ; c'est à la demande d'un amateur de parfum, que Lillig aurait introduit la bergamote, très en vogue à l'époque romantique, dans le sucrement (Roger Lalonde dans Lorraine Efficience, n°11, déc. 1954, non paginé ; Arv., loc. cit.).

  • BERGAMOT(T)IER,(BERGAMOTIER, BERGAMOTTIER), subst. masc.,

Étymol. et Hist. 1810 (Encyclop. méthod. bot. sup. I, 619 b, cité par Arveiller dans Z. rom. Philol., t. 87, 1971, p. 526 : Bergamottier, espèce d'oranger dont le fruit est plus petit qu'une orange ordinaire). Dér. de bergamote* étymol. 2 a ; suff. -ier*.


Lire également la définition du nom bergamote et bergamotier pour amorcer la réflexion symbolique.




Botanique :


*




Symbolisme :


Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi la Bergamote (Mentha citrata) : "C'est une plante vivace.


Propriétés médicinales : Prise sous forme de tisane, elle a un effet calmant pour les nerfs.


Genre : Masculin.


Déités : Thor.


Propriétés magiques : Argent et succès dans ses entreprises.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

Buvez une infusion de bergamote avant de présenter (ou d'expliquer) vos nouveaux projets ; cela clame l'esprit et accroît vos vibrations de façon à vous rendre plus persuasif.


SACHET POUR ATTIRER LE SUCCÈS ET LA RICHESSE

Ce dont vous avez besoin :

  • une chandelle verte (richesse)

  • une chandelle jaune (succès)

  • de l'encens de vétiver ou de cannelle

  • de l'huile essentielle de bergamote

  • trois boules d'ouate

  • une pièce de monnaie frappée de l'année de votre naissance ( si possible un 10 cents, en raison de l'argent)

  • une aventurine verte un pierre œil-de-chat

  • un petit sac de soie verte


Rituel :

Allumez vos chandelles et votre encens. Après avoir versé quelques gouttes d'huile de bergamote sur chacune des ouates, placez-les dans le petite sac de soie verte, avec la pièce de monnaie, l'aventurine verte et l’œil-de-chat. Refermez les sac, puis passez-le cinq fois au-dessus de la fumée d'encens en disant :

J'invoque la présence des dieux

Afin qu'ils infusent ce sac

Avec le pouvoir nécessaire

Pour attirer vers moi succès et richesse.

*

*

69 vues