top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

L'Anémone de mer


Étymologie :


  • ANÉMONE, subst. fém.

Étymol. ET HIST. − 1. xive s. bot. « plante herbacée, à fleurs sans corolle de diverses couleurs » (Recettes médicales, Romania, XVIII, 576 ds R. Hist. litt. Fr. t. 2, p. 113 : Bon bevrage pour quasseüre : prenez consire ... consoude ... anemoine et garence) ; 2. 1814 zool. anémone de mer, supra. Empr. au lat. anemōnē, au sens 1 ds Pline, Nat., 25, 102 ds TLL s.v., 40, 30. Le lat. est empr. au gr. α ̓ ν ε μ ω ́ ν η − soit d'orig. sémit. (de Naaman, surnom d'Adonis, refait sur α ́ ν ε μ ο ς « le vent », par étymol. pop., André Bot. 1956, p. 31 ; sur la légende d'Adonis − de son sang répandu, Vénus aurait fait naître une fleur − voir Ovide, Mét., 10, 728 ds TLL s.v., 40, 32 ; voir aussi adonis*) ; − soit directement de α ́ ν ε μ ο ς (parce que la fleur s'ouvre au moindre vent, Bailly ; cf. Pline, Nat., 165 ds TLL s.v., 40, 27) ou s'effeuille facilement (?) (P. Chantraine, Dict. étymol. de la lang. gr., Paris, Klincksieck, t. 1, 1968).


  • ACTINIE, subst. fém.

Étymol. ET HIST. − 1792 zool. (Bruguière ds Encyclop. méthodique, Hist. nat. des vers, t. 1, p. 2 : Actinie, vulgairement dite anémone de mer, priape de mer, ortie de mer). Dér. du rad. du gr. α ̓ κ τ ι ́ ς, -ι ̃ ν ο ς « rayon » dep. Iliade, 10, 547 ds Bailly (actin-*); suff. -ie*.


Lire aussi les définitions de anémone et actinie pour amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Symbolisme :

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et 2019), Éloïse Mozzani nous propose la notice suivante :


Une espèce d'actinie était appelée en Bretagne "gamme de chien" car on la croyait "produite par l'écume des chiens enragés".

En Angleterre, au siècle dernier, certains pêcheurs prétendaient que les anémones de mer se transformaient au bout de quelques temps en harengs ; pour cette raison, elles étaient parfois appelées herring-shine (hareng luisant).

*

*

En avril 2021 Gabriel, le créateur du Site Zooastro.com nous contactait pour nous faire découvrir son travail :


Les Cnidaires sont des animaux pionniers : Les Cnidaires sont des animaux primitifs qui regroupent les anémones de mer, les méduses et les coraux. Par « primitifs », il faut entendre qu’ils ont été parmi les premiers êtres vivants à se différencier du règne végétal, et qu’ils ont gardé de cette antériorité des propriétés mi animales, mi végétales.

D’abord, les Cnidaires sont des animaux, parce qu’ils mangent. Ils sont parmi les premiers, avec leurs cousins les Cténaires, à avoir acquis la capacité de « prendre » la nourriture pour la porter à la bouche. Ainsi, les personnalités marquées par le premier signe du Zodiaque se démarquent par leur capacité d’action. Elles sont dynamiques, conquérantes et courageuses.

Armé pour l’action, cet animal est un carnivore, brandissant des tentacules. Ces tentacules sont remplis de venin chez les Cnidaires, et remplis de colle chez les Cténaires. Énergie décuplée et foudroyante, qui va dans toutes les directions, comme une explosion. Les personnalités marquées par ce signe ne ménagent pas leurs efforts et étonnent leur entourage par cette incroyable combattivité.

Malgré ces aptitudes animales, les Cnidaires gardent un certain nombre de caractéristiques qui rappellent leur proximité avec le règne végétal. Leur apparence leur a longtemps valu d’être considérés comme des plantes. Ils partagent avec les plantes la quête de la lumière et la capacité à se régénérer. Ce sont des personnalités hybrides et difficiles à comprendre.

Les Cnidaires se démarquent par leur capacité d’action. Combatifs, impulsifs, et enthousiastes, ils sont toujours les premiers à poser des gestes chevaleresques pour se prouver à eux-mêmes ce qu’ils valent. Leur devise pourrait bien être: « J’agis pour agir ».


VOTRE ANIMAL ASTRAL EST L’ANÉMONE DE MER : L’Anémone de Mer ou la jouissance du butin


L’Anémone de Mer est un Animal Astral Cnidaire. Elle se démarque par sa manière d’agir. Dynamique, volontaire, et énergique, elle est surtout motivée par des préoccupations « terre-à-terre », hédonistes et concrètes. Dans toutes ses actions, elle se montre inflexible et déterminée. Parce que sa vie est une inlassable conquête, l’Anémone de Mer vit un combat permanent. Même si elle est généralement positive et généreuse, cette combativité peut poser problème en société quand elle se fait trop impatiente, brusque, ou criarde… Le contact de l’Anémone de Mer peut donc être urticant, brûlant, épineux. Car étant tout feu tout flamme, l’Anémone de Mer initie une impulsion difficile à contrôler. Mais Les attaques sont cependant rares, car elle n’aime pas les dépenses d’énergies inutiles. Son agressivité est toute entière dirigée contre quiconque veut lui retirer ce qu’elle détient. Possessive et tenace, elle défend son pré carré avec un acharnement formidable ! Sa devise pourrait être : « Qui s’y frotte s’y pique ». Pour le reste, elle cible ses objectifs, dans une indifférence assez prononcée pour tout ce qui ne la concerne pas directement. Son but étant de satisfaire ses besoins primordiaux dans une logique de ravitaillement, elle ne fait plus parler d’elle sitôt ses besoins essentiels satisfaits. De toutes les personnalités animales, l’Anémone de Mer est certainement la plus proche du règne Végétal: Elle est calme, simple, imperturbable. Dans la vie, elle préfère occuper un emploi stable qui lui apporte une sécurité immédiate. Socialement, elle peut donner un citoyen solide, pratique, foncièrement conservateur et doué d’un grand sens moral. L’Anémone de Mer n’oublie pas ses racines et a le sens des réalités présentes, au point de s’enraciner dans ses possessions matérielles et affectives. Elle a besoin d’un contact direct avec la terre, et développe souvent un lien très fort avec les plantes. Elle éprouve le besoin de posséder un petit coin de terre, un jardin, ou tout autre support d’une production agricole personnelle dont elle prend grand soin car elle est nécessaire à son équilibre. Le conservatisme de l’Anémone de Mer pourra paraître étrange pour beaucoup, car il a pour base le désir naturel et personnel, sans compromis avec les normes sociales. L’Anémone de Mer ne lâche pas ce qui est bon pour elle, et ne remet pas en question un acquis. C’est pourquoi elle garde souvent ce qui lui a été transmis par ses parents durant l’enfance. En amour aussi, l’Anémone de Mer est conservatrice, mais pas conventionnelle : La différenciation sexuelle, par exemple, n’est pas son credo. Un homme du signe de l’Anémone de Mer pourra paraître très féminin, et une femme très masculine… Ou bien ils passeront de l’un à l’autre rôle avec une grande facilité. De même, l’Anémone de Mer ne tient pas au modèle classique du couple. Mais quel que soient ses liens affectifs, elle y est attachée.


Les pouvoirs de l’Anémone de Mer : L’Anémone a de quoi dérouter plus d’un observateur. Ceux qui verront en elle une inoffensive plante d’intérieur se tromperont ! Bien que discrète, l’Anémone de Mer est plus dangereuse que l’Hydre, car son attaque est plus massive. Celui qui se fera brûler l’aura bien cherché. Bourrée d’énergie et d’impulsions, l’Anémone de Mer concentre ses efforts sur une cible bien déterminée. Son moteur est sa quête d’un plaisir simple et sain. Une fois qu’elle occupe le terrain, elle sait le défendre avec ardeur. L’Anémone de Mer aura tout intérêt à choisir une activité indépendante où elle pourra assouvir cette soif de profiter d’une source stable de revenu, ce besoin de prendre possession d’un bien essentiel à sa survie. Une grande entreprise agricole? Un métier de bouche où relever des défis exigeants ?

Ex : René Descartes, Jean Giono, Quentin Tarantino. (Soleil Bélier / Lune Taureau)

*

*


*

*


*


588 vues

Posts récents

Voir tout

L'Anémone

bottom of page