top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

Symbolisme du 10




Étymologie :

  • DIX, adj. et subst. invar.

Étymol. et Hist. Ca 1050 v. dix sept; 1585 dix pour cent (N. du Fail, Contes d'Eutrapel, t. 2, p. 269); 1680 jeux dix de cœur (Rich.); 1711 pour exprimer une petite quantité (Maintenon, Mmedu Perron ds Littré : louer en dix lignes toute la communauté). Du lat. class. decem « dix ».


Lire également la définition du nom et adjectif dix afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, 1995 et 2019), Éloïse Mozzani nous propose la notice suivante :


Dix, qui est la somme des quatre premiers chiffres (1 + 2 + 3 + 4), est symbole de « la totalité, de l'achèvement, celui du retour à l'unité, après le développement du cycle des neuf premiers nombres ». Aux yeux des pythagoriciens, le dix, représentant la création universelle, est le nombre sacré entre tous : il est celui de la Tetraktys, ou triangle de dix points disposés en pyramide de quatre étages : « Au sommet, un seul point symbolise l'Un, ou le divin, principe de totue chose, l'être non manifesté ; au-dessous, l'origine de la manifestation est marquée par deux points, symbolisant la première apparition, le dédoublement par coupe ou dyade, le masculin et le féminin, Adam et Eve, le phallus et l'oeuf, la lumière et les ténèbres, le ciel et la terre, le yin et le yang, etc., bref, le dualisme interne de chaque être ; les trois points correspondant au trois niveaux du monde : infernal, terrestre, céleste ; aux trois niveaux de la vie humaine : physique, psychique, spirtiuel ; la base de la pyramide, avec ses quatre points, symbolise la terre, la multiplicité de l'univers matériel, les quatre éléments, les quatre points cardinaux, les quatre saisons, etc. L'ensemble constitue la décade, ou la totalité de l'univers créé et incréé. »

Chaque étage de la Tetraktys illustre un des quatre éléments :


Feu-Esprit créateur

O

Air OO Matière

Eau OOO Union de l'esprit et de la matière

Terre OOOO Formé créée


Symbole de l'ensemble des connaissances (de soi et du monde, terrestre et divin) et de l'harmonie ou accord parfait, la Tetraktys, assimilée par Pythagore à l'oracle de Delphes, était invoquée comme une divinité : « Bénis-nous, nombre divin, toi qui as engendré les dieux et les hommes. O saine, sainte Tetraktys, toi qui contiens la racine et la source du flux éternel de la Création. Car le nombre divin débute par l'unité pure et profonde et atteint ensuite le quatre sacré ; ensuite, il engendre la mère de tout, qui relie tout, le premier-né, celui qui ne dérive jamais, le Dix sacré, qui détient la clé de toutes choses ». Les pythagoriciens prêtaient serment sur la Tetraktys ou décade.

Le nombre dix a également une importance fondamentale chez les Bambaras, où, en tant que somme des quatre premiers chiffres, il symbolise les quatre étapes de la Création. En outre, six et quatre (dont le dix est la somme) sont aussi très importants et fastes ; emblème de la fécondité et attribut de Faro, dieu d'eau, qu'il peut en outre désigner, dix est le plus bénéfique des nombres.

En Inde, dix est le nombre des règles morales du code de Manou, chez les bouddhistes, c'est celui des « vertus transcendantes ».

Dans la tradition judéo-chrétienne, le dix, moins important que d'autres nombres, n'esttotuefois pas dénué de signification : citons les dix plaies d'Egypte, les dix commandements (Décalogue), les dix lépreux guéris par Jésus, la parabole des di vierges. Le dragon de l'Apocalypse a en outre dix cornes.

La croyance en fait un chiffre ébénfique, sauf dans les songes, où il signifie perte ou solitude « peut-être parce qu'il contient le un (qui peut représenter une personne) et le zéro, l'absence ».

*

*

378 vues

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page