top of page

Blog

  • Photo du rédacteurAnne

Les Œufs de saumon




Etymologie :


Selon le site Ultimate mushroom :


Le nom du genre Trichia dérive du substantif grec "θρίξ, τριχός" (thrix, trichós) = cheveu, poil, concernant le capillaire qui découvre les structures reproductives piriformes, tandis que celui de l'espèce, decipiens, vient du verbe latin "decipere" = tromper, ce qui induit en erreur.


Autres noms : Trichia decipiens - "Caviar rouge" (appellation des œufs de saumon) de la forêt - Trichie décevante - Trichie trompeuse -




Mycologie :


 Anne-Marie Rantet-Poux, dans un article du site Les Amis des Sciences de la Nature, nous explique pourquoi les myxomycètes ne sont plus classés dans la classe des Fungi :


VOUS AVEZ DIT MYXOMYCETES ?


Jamais un organisme vivant n’a autant intrigué les scientifiques !Le myxomycète met au défi toutes les lois de la classification habituelle.

Il n’est ni un animal, ni un végétal, ni un champignon !

Je dirais un peu des trois, mais comme ce n’est pas possible, un nouveau règne a été créé pour l’y inclure. Désormais notre myxomycète est un Protiste ! Ce n’est plus un champignon !

Cependant, les mycologues conservent l’habitude de le chercher et de l’étudier. Comme les champignons, les myxomycètes se trouvent dans les bois et les forêts dans tous les lieux humides et en décomposition. N’allez pas imaginer que vous trouverez des Myxomycètes comme des cèpes ou des morilles ; il faudra se munir d’une loupe de grossissement 10 au minimum, car la plupart sont minuscules, de l’ordre du millimètre !


Le Myxomycète peut se voir sous deux formes

Soit il est immobile sous forme de fructifications, les myxocarpes, générateurs de spores, son mode de reproduction. Ce sont ces « boîtes à spores » aux formes et aux couleurs étonnantes qui  sont prisées par les photographes et par les collectionneurs. Elles sont presque éternelles ! En tous cas, magiques… C’est le côté « champignon » du myxomycète, car on ne connaissait que les champignons pour fabriquer des spores. Certains myxocarpes peuvent ressembler à des champignons et, de plus, ils poussent « comme des champignons », c’est-à-dire comme par enchantement !

Soit il court (hum ! un centimètre à l’heure) sur son bois ou son substrat, sous la forme d’une masse visqueuse, le plasmode. C’est une cellule unique possédant une multitude de noyaux, une des plus grandes cellules au monde ! Sa manière de ramper le fait ressembler à une amibe, un animal qui émet des pseudopodes pour se déplacer ! Voilà pourquoi il a ce faux nom de champignon qui bouge.

Et on comprend mieux son vrai nom : myxo, en grec, signifie glaireux, gluant, mycète signifiant champignon.

Pourquoi rampe-t-il ? Il se déplace pour manger ! Le plasmode mange principalement des bactéries et des micro-organismes de la litière de la forêt, il mange, il grossit, il peut même phagocyter un vrai gros champignon si besoin. C’est son côté « animal ». Puis, le plasmode va se fixer et faire ses petits en fabriquant ses étonnantes « Boites à spores».

Et le cycle continue…

*

*




Symbolisme :


Comme le signalent Victor Tissot et Constant Améro, auteurs de Les contrées mystérieuses et les peuples inconnus. (Éditions Firmin-Didot, 1884) :


"Les Yakoutes s'abandonnent volontiers à quelques raffinements gastronomiques. C'est ainsi qu'ils considèrent comme des mets délicats [...] des flans avec du caviar rouge."


De même, les Lutins du Grand-Nord se régalent du caviar rouge de la forêt qu'ils récoltent avec délectation sur les branches de bois mort tombées au sol, avant de les conserver dans de jolies boîtes ouvragées en os de renne, qui feront les délices des fêtes du solstice d'hiver.

*

*


15 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page