Blog

  • Anne

Le Bromélia



Autres noms : Aechmea ; Plante aérienne.




Botanique :






Symbolisme :


Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), les Broméliacées ont les caractéristiques suivantes :


On en cultive un grand nombre d'espèces, très appréciées comme plantes décoratives d'appartement : Aechmea ; Billbergia ; Cryptanthus ; Nidularium ; Tillandsia ; Vriesea ; etc. Toutes les Broméliacées sont caractérisées par de longues feuilles engainantes, rigides, coriaces, souvent épineuses et disposées en cornet plus ou moins évasé. Elles sont vertes ou zonées de fauve, de brun ou de jaune suivant les variétés.


Genre : Masculin

Planète : Soleil

Élément : Air

Pouvoirs : Protection ; Argent.


Utilisation magique : Soignez une, ou mieux plusieurs, Broméliacées dans votre maison : vous renforcerez ainsi vos chances de connaître un jour la richesse et l'opulence. Comme ces plantes sont également protectrices, vous faites un excellent choix en les introduisant chez vous.

Les Broméliacées se plaisent en général bien en appartement. Une forte humidité leur est indispensable pendant la belle saison : bassinez le feuillage au moins deux fois par semaine avec de l'eau de pluie. Vous sentez parfaitement ces jolies plantes vibrer ; avec un peu d'entraînement, il est facile de voir leur aura.

*

*

Doreen Virtue et Robert Reeves proposent dans leur ouvrage intitulé Thérapie par les fleurs (Hay / House / Inc., 2013 ; Éditions Exergue, 2014) une approche résolument spirituelle du Bromélia :


Nom botanique : Aechmea spp. ; Guzmania spp. ; Neoregelia spp. ; Tillandsia spp. ; Vriesia spp.


Propriétés énergétiques : Débarrasse des pensées négatives ; focalise votre attention sur le positif ; vous assure une aide divine et vous relie à Dieu.


Archanges correspondants : Michael et Sandalphon.


Chakras correspondants : chakra du troisième œil ; chakra coronal.


Propriétés curatives : L'énergie du bromélia est source d'une merveilleuse expérience. il vous rappelle en effet que vous êtes en permanence protégé par le ciel. Il prend soin de vous et ne vous laisse seul en aucun cas. Le bromélia vous rappelle également que vous n'avez pas à vous enfoncer dans des chemins obscurs, car vous serez toujours accompagnée d'un ami bienveillant - physique ou divin - qui vous guidera sur le chemin de la lumière. En présence du bromélia, vos pensées sont plus équilibrées et votre attention est tournée vers le positif dans toutes les situations. Vous ne vous laisserez plus aller à sombrer dans le doute ou le désespoir, mais vous resterez concentré sur les vibrations supérieures de l'amour et de la lumière.


Message du Bromélia : « Je souhaite vous débarrasser de votre négativité. Laissez-moi vous libérer de la sensation que l'avenir vous réserve de mauvaises surprises. J'entends vos doutes permanents. Vous avez l'impression qu'il s'agit d'une erreur si la vie vous semble trop bonne. Vous vous demandez si le ciel est vraiment à l'écoute. Permettez-moi d'ouvrir votre chakra coronal afin de vous relier à Dieu, la seule et véritable source d'amour. Sentez cette connexion divine qui vous rattache à l'Esprit, et voyez toutes vos inquiétudes s'envoler et se dissoudre dans la lumière. Sachez que vous méritez ce qu'il y a de mieux, et concentrez-vous sur la meilleure issue possible. A chaque instant, Dieu vous aide, vous guide et vous soutient. »

*

*

Selon le site Ma plante mon bonheur :


Les Incas, les Aztèques et les Mayas utilisaient à peu près toutes les parties de la plante lors de cérémonies, mais aussi pour se nourrir, se protéger, en tirer des fibres, de sorte que le bromélia est considéré dans ses pays d’origine comme «  un don des dieux  ». La plante d’intérieur est symbole de protection — en référence au feuillage plein et vert qui entoure et protège, la belle partie colorée.

Le bromélia s’est probablement développé au Crétacé, il y a environ 65 millions d’années. Des fossiles datant de 30 millions d’années ont été retrouvés, permettant d’affirmer qu’il s’agit bien d’une plante primitive. Le bromélia est originaire de la région sauvage de la cordillère des Andes et des forêts vierges chaudes de l’Uruguay, mais on le trouve de nos jours dans toute l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale. Certaines variétés poussent dans la terre tandis que d’autres sont épiphytes, c’est-à-dire poussant sur des arbres sans leur soustraire de nourriture. La plante se nourrit alors de l’humidité ambiante qu’elle absorbe par ses feuilles et ses racines aériennes. Au XVIIIe siècle, ce sont des marchands belges qui ont introduit le bromélia en Europe.

*

*


123 vues

Posts récents

Voir tout