Blog

  • Anne

La Julienne




Étymologie :

  • JULIENNE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1. 1671 période julienne (Pomey d'apr. FEW t. 8, p. 244b) ; 2. 1690 année julienne (Fur.) ; 3. 1701 calendrier julien (ibid.). Empr. au lat. Julianus, dér. du nom de Jules César, qui introduisit la réforme du calendrier qui porte son nom. 1 trad. de periodus Juliana, créé par Joseph Scaliger en 1583 (Opus novum de emendatione temporum, p. 198 : periodum annorum excogitavimus (...) quam periodum Iulianam vocabimus).


Autres noms : Hesperis matronalis ; Aragone ; Cassolette beurrée ; Girarde ; Giroflée des dames ; Hespéris ; Julienne des dames ; Julienne des jardins ; Violette de Damas ;

Hesperis ; Giroflée de Mahon ; Julienne de Mahon ; Julienne maritime ;




Botanique :






Symbolisme :


Emma Faucon, dans Le Langage des fleurs (Théodore Lefèvre Éditeur, 1860) s'inspire de ses prédécesseurs pour proposer le symbolisme des plantes qu'elle étudie :


Julienne - Je vous attends.

On rencontre cette plante sur toute la surface du globe ; dans les pays chauds elle recherche la fraicheur des montagnes. Le nom générique de julienne (hesperis), qui signifie fleur du soir, fait allusion à son odeur qui devient plus pénétrante après le coucher du soleil.


Julienne blanche. - Ne nous séparons pas.

Julienne blanche et violette. - Je vais vous quitter.

Julienne double. - Bonheur de vous revoir.

Julienne simple. - On vous trompe.

Julienne rouge et lilas. - Goût des voyages.

Julienne de Mahon. - Je vous vois avec plaisir.

Julienne jaune. - Amusez-vous.

*

*

Dans son Nouveau Langage des fruits et des fleurs (Benardin-Béchet, Libraire-Éditeur, 1872) Mademoiselle Clémentine Vatteau poursuit la tradition du Sélam :


JULIENNE BLANCHE : Ne nous quittons pas.

— BLANCHE ET VIOLETTE : Je vais vous quitter-.

— DES JARDINS : Vous recevrez une gracieuse invitation.

— DOUBLE : Bonheur de vous revoir.

— ROUGE ET LILAS : Goût des voyages.

— DE MAHON : Je vous vois avec plaisir..



Mythologie :


Selon Edouard Jacobi (trad. Th. Bernard), auteur d'un Dictionnaire mythologique universel, (Paris, Firmin-Didot Éditeur, 1863) différents personnages de la mythologie grecque sont liés à la terminologie latine de cette fleur :


HESPÉRIS. Fille d'Hespérus, femme d'Atlas, et mère des sept Hespérides.


HESPÉRUS (HESPÉROS). Nocturne, ténébreux, I. Surnom de Pluton. — 2. Nom de l'étoile du berger. Voy. PHOSPHORUS.


HESPÉRUSE. L'une des Hespérides.


30 vues

Posts récents

Voir tout