Blog

  • Anne

L'Ammonite




Étymologie :

  • AMMONITE, subst. fém.

Étymol. ET HIST. − 1. 1752 hist. nat. ammonite (Trév. : Ammonite. Pierre composée de plusieurs grains semblables à du sable) ; 2. 1752 id. corne d'Ammon (Trév., s. v. corne : Corne d'Ammon. Espèce de pierre roulée, noueuse, de couleur cendrée, et recourbée en forme de corne de bélier, telles qu'étoient celles que l'antiquité donnoit à Jupiter Ammon). Ammonite, lat. zool. ammonites (L. Agassiz, Nomenclator zoologicus, 1842-1846) dér. de Ammon (voir ammonéen) ; lat. Ammonis cornu, hist. nat. « ammonite » (Pline, 37, Hist. nat., 10, 60, 167 ds Forc. 1864-1926 t. 5, s.v. Ammon, p. 103c). − Ammonitifère, 1886, supra rem.


Lire également la définition du mot ammonite afin d'amorcer la réflexion symbolique.




Zoologie :


Selon Ronan Allain, spécialiste des dinosaures et auteur d'une Histoire des dinosaures (Perrin, 2012),


"Les ammonites, qui sont sans doute le groupe de mollusques le plus emblématique du Mésozoïque, abondent dans tous les océans à la fin du Crétacé. Ce sont d'excellents marqueurs stratigraphiques : leurs coquilles spiralées permettent très souvent de donner l'âge relatif des terrains dans lesquels on les retrouve. Apparues au Dévonien, il y a plus de 400 millions d'années, les ammonites ont déjà réchappé de justesse aux crises Permien-Trias et Trias-Jurassique. Elles ne survivront pas à celle-ci."

N. B. [la crise K-T qui a vu l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années].

*

*


Symbolisme :

Selon le site https://www.emmanuelleguyon.com/ :

Jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, l’origine réelle des ammonites était ignorées et laissait place à de multiples histoires et croyances.

Selon la croyance grecque, mettre une ammonite sous son oreiller évitait les problèmes d’insomnie. Les grecs la nommaient ophites, peut-être en relation à l’idée qu’elle empêchait la perte de la vue, l’impuissance et les morsures de serpents.

Pendant l'époque médiévale en Europe, on pensait que l’ammonite était un serpent enroulé pétrifié, que l’on nommait couramment en Angleterre "snakestone" ou serpent de pierre. En Angleterre, on pensait qu’il s’agissait d’une preuve de miracles comme ceux de Hilda de Whitby et de saint Patrick. A Whitby, Angleterre, on trouve en abondance ce fossile. Selon la légende locale, sainte Hilda (614-680) se serait débarrassée des serpents qui infestaient son monastère en leur coupant la tête, les obligeant ainsi à se recroqueviller en spirale, et en les changeant en pierre. On leur attribuait donc des pouvoirs de guérison ou de pouvoir donner des visions oraculaires. Les "magiciens" pensaient que mettre une ammonite sous son oreiller permettait d’avoir des visions divines. Il exista tout un commerce de relique ou on peignait ou sculptait une tête de serpent sur les ammonites pour les vendre.

Dans certains coins d'Allemagne, les ammonites étaient appelées "dragons de pierre" et étaient utilisées pour lutter contre le mauvais sort. Par exemple, si une vache n’avait plus de lait, on devait mettre une ammonite dans du lait pour la protéger.

En Chine, on voyait aussi les ammonites comme des cornes et on les nommait Jiao-shih, ou "pierre de corne".

Pour les hindous, l’ammonite était une manifestation du dieu Vishnu, en particulier celles trouvées dans la rivière de Gandaki au Népal, connu sous le nom de shaligrams.

En Australie, les aborigènes considèrent que les ammonites renferment des pouvoirs magiques et les portaient comme amulettes.

Les Indiens pieds-noirs des Etats-Unis liaient l’ammonite à la position du bison lorsqu’il dormait. Ils la nommaient ainsi "pierre du buffle" ou "iniskims" et l’utilisaient dans les rituels qui précédaient la chasse. Ils pensaient aussi que trouver une ammonite avant de réaliser un long voyage était de bon augure. Chez les Navajos, l’ammonite était nommé wanisugna qui signifierait "la vie dans la graine, graine dans l’enveloppe" et était utilisée par les hommes-médecines.

*

*

Selon le site https://www.lessence-ciel.com/meta/ammonite/ :

Mots-clés : Accès aux mémoires anciennes – Créativité et mission de vie – Changement, évolution – Activation kundalini – Prospérité – Succès – Vitalité – Ancrage à la terre – Ascension – Visions

L’existence de l’Ammonite remonte à 415 millions d’années. Les ammonites sont des fossiles d’une sous-classe disparue des céphalopodes. Les fossiles représentent le temps, l’éternité et l’évolution. L’ammonite peut donc être considérée comme la pierre de la création. Par son ancienneté l’ammonite nous donne accès à des mémoires originelles. Elle peut nous assister lors des régressions, des méditations et des voyages en expansions de conscience lorsque nous désirons nous remémorer les vies passée et les mémoires plus anciennes.

En même temps, l’ammonite facilitera la libération des débris karmiques (formes pensées et formes émotionnelles nuisibles). Elle favorise l’intégration de notre pouvoir personnel, des aspects et des acquis qui nous permettent de manifester notre souveraineté. Nous pouvons nous remémorer notre raison d’être (mission de vie) et nous engager vers la manifestation de celle-ci. Ainsi nous nous éloignons des zones dépressives faisant de cette pierre un excellent anti-dépresseur.

Les ammonites sont utilisées en amulette de protection et peuvent être portées pour renforcer notre système de défense naturel et pour assurer une certaine longévité.

L’ammonite est la pierre d’excellence pour accompagner la personne engagée sur une voie de développement spirituel et d’ascension. Par sa représentation de la spirale de Fibonacci et du Nombre d’Or, elle peut nous faciliter la voie au travers la spirale vers notre centre ou nous retrouvons la Source.

L’ammonite est aussi une pierre porteuse d’une forte énergie terrestre. Elle nous aide à demeurer bien enraciné lors de notre parcours vers les hautes sphères spirituelles.

Les Égyptiens l’associent à leur dieu Amon et les hindous à leur dieu Vishnu. Les Grecs plaçaient une ammonite sous leur oreiller pour traiter l’insomnie. Ils croyaient aussi qu’elle empêchait la perte de vue, l’impuissance et les morsures de serpents. En Europe, on lui attribue des pouvoirs de guérison et de visions. Les mages pensaient que mettre une ammonite sous leur oreiller favorisait les visions. En Allemagne, on l’appelait dragon de pierre et elles étaient utilisées contre les mauvais sorts. En Australie, les aborigènes les portaient comme amulettes car ils considèrent que les ammonites renferment des pouvoirs magiques. Les amérindiens Pieds Noirs l’utilisaient dans les rituels qui précédaient la chasse. Ils pensaient aussi que trouver une ammonite avant de réaliser un long voyage était un bon signe. L’ammonite est aussi prisée par les hommes-médecine Navajos.

En général, l’ammonite contribue au maintien d’une bonne santé à tous les niveaux. Elle augmente l’endurance et la vitalité. Elle nous permet de maintenir un haut niveau d’énergie car elle favorise la transmutation des énergies plus lourdes en les rendant plus fluides. L’ammonite aide à l’accouchement, en particulier en diminuant les douleurs. Elle a donc des propriétés anti-douleur. Elle aide à résoudre les problèmes de pression artérielle, d’oreille, de poumons et de digestion.


Remerciements :

Merci Ammonite spiralée, fossile de la création et des libérations. Tu nous propulses dans nos mémoires pour faciliter les libérations nécessaires à notre évolution, à notre expansion. Tu nous permets d’évaluer notre cheminement, de voir la spirale de notre vie et tous nos acquis. Ta protection et ta connexion à la Terre nous permets de garder les deux pieds sur Terre. Compagne de voyage, tu nous aides à revenir en notre centre, en notre cœur. Merci pour les transmutations nombreuses. Merci de nous remémore d’évaluer notre vitalité, de travailler notre endurance sans nous saturer ou nous épuiser. Merci !

*

*

D'après Éloïse Mozzani, auteure du Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont, S.A.S., 1995 et 2019) :


"Signalons que les ammonites (du latin Ammonis cornu, "corne d'Amon") qui sont des mollusques fossiles à coquille datant de l'ère secondaire, servaient d'antidote aux poisons. Au XVIIIe siècle, les paysannes danoises plaçaient une ammonite dans le seau à traire pour combattre les sortilèges que des sorcières auraient pu jeter sur le lait des vaches."