Blog

  • Anne

Huathe




Ogham :


Selon Gwyddhyon, auteur de Ogham, Le Yi-King celtique des arbres (Éditions Chariot d'Or, 1999), l'Aubépine est associée à diverses caractéristiques :


"Nom : Haute

Lettre : H

Monde végétal : Aubépine (Crataegus spp.)

Signification : Le chaos ; le tournoi ; la passion

Symbole : Le rêve

Couleur : Bleu outremer ; pourpre

Direction cardinale : Est.


Triades celtiques : Il y a trois choses qui doivent disparaître jour après jour : la haine - l'injustice - l'ignorance.


Monde de l'épreuve de l'Abred : L'Aubépine apporte la paix au corps et au cœur, ses propriétés sédatives sont bien connues. Face au chaos et à la compétition du monde de l'Abred, l'Aubépine nous montre l'attitude à adopter : le calme, la pureté, le respect de soi et de son corps, la purification.


Monde des âmes de Kenmill : Pour les Anciens, l'aubépine était l'une des portes vers l'Autre Monde. Elle nous montre la manière de nous ouvrir aux visions correctes tout en préservant la pureté. L'Aubépine porte en elle à la fois l'épreuve et la consolation, le défi et la paix, l'ombre et la lumière.


Monde ultime de Keugant : Le monde ultime n'est accessible qu'aux cœurs purs. Les épines ont nourries par la chaleur du cœur et la pureté de l'intention.


Images :

Une meute de loups.

"L'aubépine, le mal aimé est un chef solide qui porte les mêmes habits que le prunellier."

J'ai l'adresse du navigateur."

*

*

Dans Le Tarot Celte des arbres (Édition originale, 1998 ; Traduction française Le Courrier du Livre, 2001) Liz et Colin Murray associent Huathe à :

Couleur : Violet.

Chiffre : 6 qui symbolise le Temps.

Selon le calendrier oghamique, avril, le mois de l'Aubépine, féminine, même au mois du Chêne central et fertile, le mois de mai, qui commence le 1er mai (Mayday ), la fête de Beltane. C'est la Fête du Feu vernale de la fertilité, de la croissance et de la force renouvelées. Les Celtes marquaient le passage du temps par des périodes sombres suivies par la lumière, et ils divisaient l'année en une moitié sombre et une moitié claire. Ainsi, la nouvelle année, le 1er novembre, introduisait la première moitié sombre hivernale du cycle, et Mayday commençait la portion claire estivale. Les mariages ne pouvaient avoir lieu que pendant la moitié claire de l'année, mais ils étaient souvent précédés d'un mariage à l'essai d'un an et un jour.

L'Aubépine est un petit arbre qui pousse avec une profusion de branches. A cause de son enchevêtrement, on en fait surtout des haies. On l'appelle aussi l'épine blanche, pour le contraste que présente son écorce lisse grise avec l'écorce poudreuse noire de l'épine noire. L'Aubépine fleurit en mai, et on fait des guirlandes avec ses fleurs pour les maisons et des bâtons de mai pour le 1er mai. Elle a aussi des épines comme défense.

Le choix de la carte Aubépine représente la purification et la chasteté apportant la protection des mondes magiques intérieurs, - en d'autres termes, une période de restriction, d'attente, ou de consécration de soi à soi. Concentrez-vous sur le mental plutôt que sur l'activité physique, comme prélude à la fertilisation, la croissance et à la moisson spirituelles qui suivront, en veillant à ce que cette préparation sot correctement faite, comme les pures fleurs blanches de l'Aubépine deviennent les rouges cenelles de l'automne.


Mots-clefs : Purification et Chasteté ; Protection.

Sixième mois : Avril.

*

*

Selon Alain Gesbert, auteur de B. A. - BA Oghams divinatoires (Éditions Pardès, 2002), l'ogham Huathe est associé à :

Arbre : Aubépine.


Mot clé : Restriction.


Association complémentaire : Réflexion et Prudence.


Lettre : H.


Couleur : Violet.


Période : 13 mai - 9 juin.


Pour les Celtes, l'Aubépine était supposée donner la malchance à celui qui la coupe.

Huathe indique une idée de restriction mais qui sait se transformer à votre avantage, si vous avez la sagesse de lâcher prise ou si vous faites du temps votre allié en mettant en place une stratégie.

Huathe évoque une période de patience avec une croissance lente ou ralentie. Soyez comme la fourmi qui, pas à pas, construit son édifice. Profitez-en pour réfléchir avant d'agir.

Si vous aviez un souhait à faire, qui a une forte probabilité d'être exaucé mais qui n'est pas encore suffisamment clair actuellement : est-ce que "cela ne vaut pas le coup" d'y réfléchir sérieusement avant de le formuler ?

Le défi de Huathe ? Être patient et construire avec se propres plans avant d'agir.

Comme le dit si bien le dicton : "Doucement, doucement, je suis pressé."

Imaginez (mais sans souffrance !) les épines de l'Aubépine qui retiennent les vêtements, pensez à la rose du Petit Prince qui n'a que ses maigres épines pour se défendre. Puis associez-y un sage vénérable et prudent.

*





0 vue