Blog

  • Anne

La Tique




Étymologie :

  • TIQUE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1464 (Lagadeuc, Catholicon ds Gdf. Compl.). Prob. empr., pendant la Guerre de Cent Ans, au m. angl. tike « id. »; cf. angl. tick « id. », v. FEW t. 17, p. 329a.


Lire également la définition du nom tique afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*




Zoologie :


Selon Frans de Waal, auteur de Sommes-nous trop "bêtes" pour comprendre l'intelligence des animaux (Édition originale 2016 ; traduction française : Éditions Les Liens qui Libèrent, 2016) :


"Afin d'illustrer ce nouveau concept [Umwelt], Uesküll nous balade dans différents mondes. Chaque organisme, explique-t-il, ressent son environnement à sa façon. Aveugle, la tique grimpe sur un brin d'herbe et y reste jusqu'à ce qu'elle détecte l'odeur de l'acide butanoïque provenant de la peau d'un mammifère. Des expériences ont montré que cet arachnide pet tenir dix-huit ans sans se nourrir. La tique a donc tout le temps de rencontre un mammifère, de sauter sur sa victime et de se gorger de sang chaud. Après quoi, elle est prête à pondre et à mourir. Pouvons-nous comprendre l'Umwelt de la tique ? Il semble incroyablement pauvre par rapport au nôtre, mais pour Uexküll cette simplicité est une force : son but est bien défini et elle rencontre peu de distractions.

*

*




Symbolisme :


D'aprèsDiana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) :


Ces créatures parasites existent sur Terre depuis des millions d'années. Apparemment, elles étaient le pire cauchemar des dinosaures ! Leur travail de service consiste à héberger de nombreux micro-parasites, virus et bactéries, et à s'offrir comme nourriture pour les reptiles, les poissons et les oiseaux.

Cependant, leur mission d'âme est de nous rappeler que nous vivons dans un monde interdépendant. Quand elles sont attirées par le sang du cerf, elles le transmettent à un autre animal, et dans le sang réside la leçon que le cerf enseigne qui est de faire confiance. Quand elles mordent une girafe, elles transmettent son énergie à d'autres animaux avec la sagesse d'Orion.

*

*




Littérature :


Dans le roman policier de Fred Vargas intitulé Dans les Bois éternels (Éditions Viviane Hamy, 2006), la tique devient la métaphore du soupçon :


"- Quand le soupçon vous tombe dessus, on ne peut plus jamais s'en défaire. Il se plante dans votre peau comme une tique. On arrache la tique, mais les pattes restent à l'intérieur et s'agitent.

- Un peu comme l'araignée de Lucio, compléta intérieurement Adamsberg."

Dans Temps glaciaires (Éditions Flammarion, 2015), Fred Vargas utilise à nouveau la tique mais comme terme de comparaison avec un juge d'instruction !


- Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourdin. Tu sais ce que ça fait les tiques ?

- Très bien. Si tu découvres un grain de beauté auquel il pousse des pattes, c'est une tique.

- Et je fais quoi ?

- Tu l'extrais en tournant avec un minuscule pied de biche. Tu ne m'appelles pas pour ça ?

- Non, à cause du juge, qui n'est rien qu'une énorme tique.

- Tu veux qu'on l'extraie à deux avec un énorme pied de biche ?

- Il veut que je classe et je ne veux pas classer.

- Ton motif ?

- La suicidée, parfumée et cheveux propres du matin, n'a pas laissé de lettre. [...]

- Attendu pour quoi au juste ? demanda Danglard en ajustant ses boutons de manchette. De quoi s'agit-il ? D'un hiéroglyphe, c'est cela ?

- Du dernier dessin d'une suicidée. Un signe indéchiffrable. Le commissaire Bourdin en est très chiffonné, il veut comprendre avant de classer l'affaire. Le juge est sur lui comme une tique. Une très grosse tique. On a quelques heures.

- Ah, c'est Bourdin, dit Danglard en se détendant, tout en lissant sa veste. Il redoute une crise nerveuse du nouveau juge ?

- En tant que tique, il craint qu'il ne lui crache son venin.

- En tant que tique, il craint qu'il ne lui injecte le contenu de ses glandes salivaires, corrigea Danglard en nouant sa cravate. Rien à voir avec un serpent ou une puce. La tique n'est d'ailleurs pas un insecte, mais un arachnide.

- C'est cela. Et que pensez-vous du contenu des glandes salivaires du juge Vermillon ?

- Franchement, rien de bon.

*

*