Blog

  • Anne

La Pierre de Lune



Étymologie :

  • ADULAIRE, subst. fém.

Étymol. ET HIST. − 1838 minér. (Ac. Compl. 1842 : Adulaire. Il se dit des minéraux qu'on trouve au mont Saint-Gothard, dont le nom ancien est Adule). Empr. à l'ital. adularia qui désigne une variété de feldspath découverte dans les Alpes par le physicien ital. Ermenegildo Pino en 1783 (DEI) seulement attesté dep. xixe s. (Tomm.-Bell. 1929 : adularia : Feldispato purissimo trovato nel monte di S. Gottardo dal P. Ermenegildo Pino. Questa pietra riflette una luce gialleggiante che ha del turchino, massime quando è pulita sul taglio delle lamine di cui è composta) ; l'ital. est dér. du lat. Adulas « Mont Adule ou St-Gothard » (Avienus, Orb. terr., 430 ds TLL s.v., 874, 36 : porro inter cautes et saxa sonantia Rhenus, vertice qua nubes nebulosus fulcit Adulas) ; cf. angl. adularia, attesté au même sens dep. 1798 (Greville, Corundum ds Phil. Trans., LXXXVIII, 412 ds NED).


Lire également la définition du nom adulaire afin d'amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Pierre de lune ; Hécatolithe




Symbolisme :


Odile Alleguede, dans son ouvrage La parole perdue des pierres, La face cachée des joyaux les plus mythiques (Éditions Quintessence 2008), nous apprend que :


"En Occident, l'empereur germanique Rodolphe II était un souverain occultiste, bien davantage passionné de vieux grimoires et de magie, que de diplomatie et de politique. Son pouvoir de monarque, il l'utilisait, entre autres, pour faire ratisser le monde à la recherche de joyaux magiques.

Une des pierres les plus employées alors, dans un but talismanique, était la pierre de lune, davantage connue sous le nom de "sélénite" (1). Le petit-fils du roi Jacques II d'Angleterre en portait une en pendentif, dixit Antoine Mizauld, astrologue et médecin de la reine Margot. La pierre de lune reste une énigme. Les anciens prétendaient qu'elle reproduisait dans ses reflets les phases de la lune. Antoine Mizauld affirme avoir assisté au phénomène et cite en exemple celle du pape Léon X, montée en bague et qui changeait de couleur selon le rythme de cycle lunaire !

Ce pape, né Jean de Médicis, y tenait énormément et affirmait, en toute logique et sans ambiguïté, combien l'Eglise justifiait en grande partie la démonstration de son pouvoir mystique (et la source de gros revenus) par l'exploitation de quantité de reliques et de talismans.

C'est également lui qui, en 1520, fit aussi cette déclaration historique, dans une lettre adressée au cardinal Bembo : "Quantum nobis nostrisque ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus seculis notum..." qui, traduit, veut dire : "On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous à et nos proches..."

Dans la religion bouddhiste, la pierre de lune était également particulièrement vénérée. Sa symbolique ésotérique y est encore plus forte que pour le diamant.

Voici une troublante anecdote, merveilleusement humaine, que je reprends du livre de Simone de Tervagne. Une lectrice de la journaliste lui écrivit un jour sa rencontre avec une statuette japonaise talismanique de Bouddha et l'aventure qui en découla. Collectionneuse d'antiquités, cette femme fut conduite par un ami chez un antiquaire orientaliste qui souhaitait vendre une de ses pièces personnelles.

Il s'agissait d'une statuette représentant Bouddha, d'environ 20 cm de hauteur, en bois de pin sculpté. Un cabochon de pierre de lune était incrusté sur son front et il offrait la particularité, fréquente, d'avoir les mains jointes en forme de coquilles, de manière à pouvoir recevoir de petites offrandes à l'intérieur des orifices aménagés entre doigts et pouce formant un cercle. D'ailleurs, lorsqu'elle la vit, dans le magasin, la statuette avait sur ses mains quelques pièces d'or, et de petites pierres de topaze, rubis et saphir... Comme elle s'en étonnait, questionnant l'antiquaire sur l'imprudence à laisser ces pierres tenter aussi visiblement la main rapide d'un client, celui-ci répondit : "Elles appartiennent à Bouddha et à ceux qui les lui ont confiées afin qu'elles leur portent chance. Je puis les manipuler, les admirer, mais si quelqu'un s'avisait de les faire rentrer dans ce que nous appelons le "marché de l'argent", il irait au devant des pires ennuis..."

Surprise, elle demanda donc ce qu'il comptait faire de ces pierres dans le cas où elle lui achèterait la statuette. Sans beaucoup d'explications, il l'engage à le suivre au jardin du Luxembourg, tout proche. Là, il se dirige vers le bassin où il jette, devant ses yeux écarquillés, tout le petit trésor gardé dévotement par le bouddha méditant. Évidemment, une autre question, incontournable et logique, brûle les lèvres de la collectionneuse. Pourquoi cet antiquaire voulait-il se séparer d'un objet, investi d'un tel pouvoir et dans lequel il avait lui-même, tant de foi ?

Suivit alors le récit d'une douloureuse histoire où le pauvre homme avait perdu la femme qu'il aimait à cause du petit bouddha à la pierre de lune. En effet, malgré ses avertissements répétés, la jeune femme, en permanence tentée par les petites gemmes offertes au bouddha, avait un jour succombé à son envie lancinante de se faire faire une bague avec un de ses magnifiques saphirs. Elle le déroba à l'insu de l'antiquaire qui s'ne aperçut trop tard. Le lendemain, la jeune femme se tuait net dans un accident de voiture sur l'autoroute du Nord. Ce danger maléfique en puissance n'empêcha pas la collectionneuse fascinée d'acheter ce petit bouddha qui, généreusement, répand depuis de nombreux bienfaits autour d'elle... à condition de rendre régulièrement à la nature les offrandes qu'il reçoit. Ce dont elle s'acquitte scrupuleusement, à la manière du sage antiquaire, en allant les jeter dans les profondes douves de Chantilly..."


Note : 1) Certains auteurs confondent Sélénite et Pierre de Lune, nous avons préféré faire deux notices différentes.

*

*

Le dukun (guérisseur / chamane) indonésien Iwan Asnawi raconte son parcours et son engagement dans un livre autobiographique intitulé L'esprit de la jungle (collection Nouvelles Terres, Éditions PUF/Humensis, 2019). Il évoque rapidement les minéraux :


Dans notre héritage culturel et spirituel, les bagues sont très importantes, et je les utilise beaucoup dans les traitements que je dispense, choisissant chaque fois la ou les pierres appropriées. En Indonésie, les hommes portent des bagues de ce type, et personnellement, j'en garde toujours une avec une pierre de lune, permettant de fixer les émotions. Son énergie et sa lumière varient avec le cycle de la Lune. Quand j'ai besoin de davantage de force, je mobilise celle de mon grand-père, une pierre noire volcanique, très puissante. Mon père m'en a également légué quelques-unes, dont j'alterne les usages. Et je m'en procure beaucoup d'autres ! En principe, par le processus de création naturelle, nos collections s'enrichissent naturellement : je me sens quelquefois guidé par la bonne pierre que je débusque chez un marchand, ou auprès d'un autre dukun qui peut choisir de me la céder. c'est ainsi que nous fonctionnons.

*

*

Maïa Toll, auteure de Les Cristaux du chaman, 36 cartes divinatoires, A la découverte du pouvoir des pierres et des cristaux (Édition originale 2020 ; Édition française : Larousse, 2021) nous révèle les pouvoirs de la Pierre de Lune :


Mot-clef : Flux et reflux


Échelle de Mohs : 6 - 6.5


La Lune gouverne les eaux, elle engendre les marées et, de son chant, rythme le flux de nos liquides corporels. La Pierre de lune, associée à cet astre, renferme le mystère de l'eau. Elle nous apprend à nager dans nos profondeurs et à découvrir nos rythmes internes. Si vous vous sentez désorienté par des expériences ou des lieux nouveaux, ou si l'attrait de la modernité vous a éloigné des mystères de la nature, la Pierre de lune vous guidera. C'est une pierre du voyage - de l'ombre vers la lumière, de l'intérieur vers l'extérieur, de l'hiver vers l'été - qui affirme doucement le caractère cyclique de toute chose. « En suivant le flot de la vie », vous promet-elle, « vous irez vers le renouveau. »


Rituel : vos phases lunaires

La Lune gouverne l'eau te l'eau gouverne les émotions. Vos états émotionnels seraient-ils affectés par ses phases ? Voyons cela !

  • Prenez un calendrier ou un agenda indiquant les phases de la Lune. Vous pouvez aussi regarder sur Internet et les noter dans votre journal pour les trois mois à venir. Cela vous aidera à mieux comprendre les mouvements de notre satellite.

  • Notez chaque jour vos émotions. Écrivez quelques mots, un paragraphe ou mettez au point un petit répertoire graphique (créez et dessinez vos propres émojis) pour indiquer rapidement votre humeur du jour.

  • Observez ainsi vos humeurs et les phases lunaires pendant au moins trois mois.

Ensuite, voyez si vous trouvez des liens entre vos ressentis et les phases lunaires.


Réflexion : Souplesse ou rigidité ?

Une de mes amies a posé une feuille de saule sur son autel et placé une Pierre de lune dessus pour la maintenir en place. Durant les mois suivants, elle s'est aperçue avec étonnement que la feuille s'enroulait et se déroulait autour de la pierre au rythme des phases de la Lune. Elle a tenu un journal photographique des phases lunaires et du temps qu'il faisait, observant de près ce mystère.

Elle m'a demandé si je pensais que la pierre était à l'origine de ce phénomène ou si la feuille s'enroulait naturellement en fonction des phases de la Lune. Je lui ai dit qu'à mon avis, c'était la connexion entre la Pierre de lune et l'eau qui conservait sa souplesse à la feuille. Quelques mois plus tard, elle a voulu emporter la pierre avec elle en vacances. Elle a soigneusement déroulé la feuille de saule sur laquelle elle a posé un morceau d'ambre. La feuille s'est enroulée autour de l'ambre, est devenue cassante et n'a plus jamais bougé.

Dans votre vie, qu'est-ce qui vous donne un sentiment de souplesse et de fluidité ?

Qu'est-ce qui provoque sécheresse et rigidité ?

*

*


95 vues

Posts récents

Voir tout