Blog

  • Anne

Le Trèfle bitumineux



Autres noms : Psoralea bituminosa ; Cabridoula ; Dartrier ; Herbe aux escargots ; Herbe au goudron ; Herbe au bitume ; Psoralée bitumeuse.

*




Botanique :


D'après Lionel Hignard et Alain Pontoppidan, auteurs de Les Plantes qui puent, qui pètent, qui piquent (Gulf Stream Éditeur, 2008) :


"Par une chaude après-midi d'été, sur les chemins pierreux de garrigue, une terrible odeur de goudron jaillit soudain. Nous venons de piétiner l'herbe à goudron ! L'intrus ressemble à un grand trèfle à fleurs violacées. Son odeur tenace provient de ses feuilles gris-vert qui renferment de minuscules poches à parfum. Au moindre frottement, les poches éclatent et libèrent leur odeur de goudron.


Pourquoi fait-elle ça ? Une plante qui se parfume au goudron, voilà un très bon moyen pour dégoûter ses ennemis. C'est qu'elle ne veut pas se faire manger, ni cueillir non plus, d'ailleurs ! Ses fleurs feraient pourtant de beaux bouquets !


Bonne pour les chèvres : Même si elles n'en raffolent pas particulièrement, les chèvres grignotent de temps en temps quelques feuilles d'herbes à goudron. Lorsque la plante est sèche, elle perd un peu son odeur, si bien que les animaux acceptent de la consommer.


Nectar de goudron ? L'herbe à goudron est ne plante à nectar. Oui, les abeilles viennent butiner ses fleurs violacées, sans se montrer gênées le moins du monde par son odeur désagréable."

*


28 vues