Blog

  • Anne

Samonios 2017


Pas de photos de cette cérémonie...

Un trio dans la nuit

qui dit au revoir à la saison claire

dans la clairière qui domine la ville illuminée

Le trio redescend dans la forêt noire

Glisse et hésite sur le sentier feuillu

La route est longue jusqu'à la caverne

Et le chemin tortu et pentu

Dans la caverne encore endormie

Résonnent les tambours et les hochets

Pour réveiller l'Esprit du Lieu

et lui demander de nous accueillir pour les six mois

de la saison sombre.

Un feu qui explose dans la nuit

Puis s'intériorise en braises orangées

La lune qui envoie les rayons blêmes de sa rondeur

Sur les parois de la faille calcaire

Et nous éclaire autant qu'elle nous enseigne

Silence final

Bruits nocturnes

Qui est là ?

Qui nous parle et nous environne ?

Merci d'être avec nous et de nous répondre

en langue de nature.

A des kilomètres de là, synchronisées :

"Bon ben j'ai démarré la cérémonie à 19h et quand j'ai joué du tambour, des djembés m'ont répondu du pied de la montagne, avec la lune rousse c'était magique. Une grosse lueur blanche a comme explosé dans le ciel à l'ouest dès que j'ai démarré le feu et la fin les nuages étaient comme alignés en éventail. j'ai fait du mieux que j'ai pu en pensant à vous et j'ai bien refermé la porte après avoir remercié et parlé à mon arrière-grand-mère.

Je suis pleine de belle énergie, alors merci.

Niuk"