Blog

  • Anne

Le Jasmin



Étymologie :

  • JASMIN, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. xive s. oile de jasmin (Ghatrif, 56, 6 ds T.-L.), attest. isolée, à nouv. en 1573 huile de jasmin (Paré, XVIII, 63, éd. J.-F. Malgaigne, t. 2, p. 768b) ; 2. 1512 jassemin « arbuste » (J. Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, I, 29 ds Œuvres, éd. J. Stecher, t. 1, p. 215) ; 3. 1569 josmin « fleur » (Ronsard, Poèmes, l. 7, le Soucy, 17 ds Œuvres complètes, éd. P. Laumonier, t. 15, p. 174). Empr. à l'ar. yāsamīn « jasmin » et celui-ci au persan yāsamīn, yāsaman, yāsam, moy. persan yāsman (FEW t. 19, p. 199 ; Frisk, s.v. ι ̓ α ́ σ μ η). Cf. gr. ι ̓ α ́ σ μ η « jasmin », ι ̓ α ́ σ μ ι ν ο ν μ υ ́ ρ ο ν « essence de jasmin », ι ̓ α σ μ ε ́ λ α ι ο ν « huile de jasmin »; lat. médiév. oleum iasiminum ca 1240 ds la trad. lat. de Moamin et Ghatrif (éd. H. Tjerneld, p. 364).


Lire aussi la définition du nom "jasmin" pour amorcer la réflexion symbolique.


Autres noms : Jasmin fructicans ; Aléno ; Embriago ; Jansémi ; Jasmin à petites fleurs ; Jasmin commun ; Jasmin-cytise ; Jasmin turc ; Jessemin ; Jossemin ; Petit Jasmin ; Scanio ;




Botanique :


Robert Castellana et Sophie Jama, auteurs de "Floriculture et parfumerie : les origines de l’acclimatation végétale sur la cote d’azur." (Issued by The Phoenix Project, 2012) nous apprennent les vertus du Jasmin (Jasminum grandiflora) en lien avec la parfumerie :


Connues depuis l'Antiquité pour la finesse de leurs senteurs, ces essences orientales constituent l'âme de la plupart des compositions parfumées modernes.

Le jasmin, dont le nom viendrait du persan, est attesté en Méditerranée orientale dès l'Antiquité. Parmi plus de 200 espèces, surtout cultivées en Chine dont la plupart seraient originaires, les jasmins les plus utilisés en parfumerie sont Jasminum grandiflorum, Jasminum officinale et Jasminum odoratissimum. Les deux molécules jouant un rôle majeur dans la senteur du jasmin naturel sont la jasmone et le jasmonate de méthyle. Les parfumeurs azuréens auraient utilisé comme porte greffe la variété officinale, mieux adaptée au climat des Alpes Maritimes. La récolte du jasmin employait avant la guerre quelques 3000 femmes, avec 800 hectares d’une culture qui représentait la première activité agricole du département français des AlpesMaritimes, et une main d’œuvre venant pour l’essentiel des la région italienne voisine. Au printemps, on plante en rang serré les "cavillons", des boutures qui seront greffées "en fente" l'année suivante. Ce travail, consistant à inciser les tiges principales, était essentiellement féminin. Le greffeur passait ensuite et déposait les greffons, taillés en biseau, qu'une ouvrière ligaturait avec du raphia. Une équipe (composée de 4 personnes) greffait ainsi quelques 2000 plants par jour. Un hectare en compte près de 100 000. La 1° récolte venait en fin de saison. Le jasmin se récolte entre juillet et septembre, le matin après la rosée, et parfois l'après-midi ou le soir, dans des paniers. C'est un travail difficile, puisque les plants sont palissés à une hauteur de 35/40 cm. Une ouvrière récolte jusqu'à 3 kilos de fleurs, soit 25000 fleurs, au cours d'une journée de 6 heures. La fleur de jasmin est traité uniquement par enfleurage. La rose et le jasmin de Grasse séduisirent notamment Coco Chanel, lorsqu'elle lança avant la guerre son célèbre N°5. Ces essences raffinées participent toujours du succès irrésistible de ce parfum, qui ne s'est jamais démenti.

*




Symbolisme :


Louise Cortambert et Louis-Aimé. Martin, auteurs de Le langage des fleurs. (Société belge de librairie, 1842) nous livrent leur vision de cette petite fleur :


Été - Juillet

JASMIN BLANC COMMUN - AMABILITÉ.


Il y a des personnes douées d'un si heureux caractère qu'elles semblent être jetées dans le monde pour être le lien des sociétés : elles ont, dans les manières, tant de facilité et de grâce qu'elles supportent toutes les positions, s'accommodent à tous les goûts, et font valoir tous les esprits ; elles sont si obligeantes que toujours elles s'intéressent à ce que vous dites, s'oublient pour vous servir, se taisent pour vous entendre ; elles ne flattent personne, n'affectent rien, n'offensent jamais : leur mérite est un don du ciel, comme celui d'un joli visage ; elles plaisent, en un mot, parce que la nature les a faites aimables. Le jasmin semble avoir été créé tout exprès pour être l'heureux emblème de l'amabilité. Lorsque, vers 1560, il fut apporté des Indes par des navigateurs espagnols, on admira la légèreté de ses rameaux, le lustre délicat de ses fleurs étoilées ; et on crut que, pour conserver une plante si élégante et si mignonne, il fallait la mettre en serre chaude ; elle parut s'en accommoder : on l'essaya en orangerie ; elle y crut à merveille ; on la risqua en pleine terre, où main tenant, sans demander aucun soin, elle brave nos plus rigoureux hivers. Partout on voit l'aimable jasmin diriger à notre gré ses rameaux souples et faciles ; il les étend en palissades, les arrondit en tonnelles, les jette en buissons, les élève en massifs, et souvent les déploie en verts tapis le long de nos terrasses et de nos murailles. D'autres fois encore, obéissant aux caprices et aux ciseaux du jardinier, il élève, sur une faible tige, une tête arrondie, semblable à celle d'un jeune oranger ; sous toutes ces formes il nous prodigue des moissons de fleurs qui embaument, rafraichissent et purifient l'air de nos bosquets : ces fleurs délicates et charmantes offrent au léger papillon des coupes dignes de lui, et à nos diligentes abeilles un miel exquis, abondant et parfumé. Le berger amoureux unit le jasmin aux roses, pour parer le sein de sa bergère ; et souvent ce simple bouquet, tressé en guirlande, couronne le front de la princesse. On raconte qu'avant d'arriver en France, le jasmin séjourna en Italie : un duc de Toscane en fut le premier possesseur : tourmenté d'une jalouse envie, ce duc bizarre voulut jouir seul d’un bien si charmant ; il défendit à son jardinier d'en donner une seule tige, une seule fleur. Le jardinier aurait été fidèle s'il n'avait connu l'amour : mais, le jour de la fête de sa maîtresse, il lui présenta un bouquet ; et, pour rendre ce bouquet plus précieux, il l'orna d’une branche de jasmin. La jeune fille, pour conserver la fraicheur de cette fleur étrangère, la mit dans la terre fraîche ; la branche resta verte toute l'année, et, le printemps suivant, on la vit croître et se couvrir de fleurs. La jeune fille avait reçu des leçons de son amant ; elle cultiva son jasmin ; il se multiplia sous ses mains habiles. Elle était pauvre, son amant n'était pas riche : une mère prévoyante refusait d'unir leur misère ; mais l'Amour venait de faire un miracle pour eux, la jeune fille sut en profiter : elle vendit ses jasmins, et les vendit si bien qu'elle amassa un petit trésor, dont elle enrichit son amant. Les filles de la Toscane, pour conserver le souvenir de cette aventure, portent toutes, le jour de leurs noces, un bouquet de jasmin ; et elles ont un proverbe qui dit qu'une jeune fille, digne de porter ce bouquet, est assez riche pour faire la fortune de son mari. Pour moi, j'aime à penser que tous nos jasmins français descendent de celui qui fut heureusement cultivé par les mains des Amours.

*

*

Selon Pierre Zaccone, auteur de Nouveau langage des fleurs avec la nomenclature des sentiments dont chaque fleur est le symbole et leur emploi pour l'expression des pensées (Éditeur L. Hachette, 1856) :


JASMIN - AMABILITÉ.

Plante de la famille des jasminées L'espèce la plus remarquable est le jasmin blanc, originaire de la côte de Malabar. Les fleurs du jasmin servent à la préparation des liqueurs, des essences et des huiles. Les parfumeurs en font un grand usage.

Là du jasmin doré, la précoce famille

Brille avec le rosier, à travers la charmille. (ROUCHER)


Le jasmin blanc qu'un fil savant dirigé,

De jets nombreux enrichit l'espalier. (CAMPENON)

*

*

Pour Scott Cunningham, auteur de L'Encyclopédie des herbes magiques (1ère édition, 1985 ; adaptation de l'américain par Michel Echelberger, Éditions Sand, 1987), le Jasmin blanc (Jasmin fructicans) a les caractéristiques suivantes :


Genre : Féminin

Planète : Lune

Élément : Eau

Divinité : Vishnou

Pouvoirs : Amour ; Gains matériels ; Rêves prophétiques.


Dans le midi de la France, plus particulièrement dans la région de Grasse, on cultive pour l'industrie de la parfumerie le Jasmin à grandes fleurs (Jasmin grandiflorum). Cette variété asiatique, originaire du Népal, est en Europe greffée sur des souches de Jasmin blanc, indigène et plus résistant. Pour nos propos, l'emploi des deux Jasmins est identique et celui des parfumeurs, méditerranéen, peut parfaitement être substitué à l'espèce commune.


Utilisation magique : Les fleurs, séchées ou fraîches, entrent dans les sachets d'attachement ; souvent elles figurent aussi dans divers mélanges destinés aux vœux d'amour.

Portées sur soi, ou répandues dans la maison, elles favorisent les rentrées d'argent et la prospérité, d'une manière générale.

Brûlé dans la chambre à coucher sur un réchaud en terre, le Jasmin provoque, dit-on, des rêves médiumniques ; un résultat presque similaire, bien que de moindre intensité, peut être obtenu en plaçant des bouquets de Jasmin dans la pièce où l'on dort. Une croyance très répandue, et justifiée du point de vue de ceux qui la professent, veut qu'on ne mette jamais de fleurs odorantes dans cette pièce. La raison en est justement celle dont nous sommes en train de parler: sur des personnes nerveuses, ou psychiquement instables, le parfum entêtant de certaines fleurs, dont le Jasmin, peut facilement provoquer des hallucinations, des délires mineurs, d'où panique et révolution parmi les gens c normaux» de l'entourage. Au contraire, d'autres personnes, dont nous sommes, recherchent cette déstabilisation momentanée des états de conscience. Le tout est d'être initié et de savoir ce que l'on fait. Surtout de savoir pourquoi on le fait !

*

*

Sheila Pickles écrit un ouvrage intitulé Le Langage des fleurs du temps jadis (Édition originale, 1990 ; (Éditions Solar, 1992 pour la traduction française) dans lequel elle présente ainsi le Jasmin :

Mot clef : Jasmin jaune : Grâce et élégance

Jasmin blanc : Impatience amoureuse

Jasmin d'Espagne : Sensualité


[...] Moi qui n'aurais aimé, si j'avais pu choisir,

Qu'une existence calme, obscure et sans désir,

Une pauvre maison dans quelque bois perdue,

De mousse, de jasmins, et de vigne tendue.


Gérard de Nerval (1808-1853), "Rêverie de Charles VI".


Le mot Jasmin vient de l'arabe jas (désespoir) et min (mensonge), évocateurs des méandres amoureux. La plante est aussi somptueuse par ses senteurs que par sa floraison ; elle exhale un parfum puissant, exotique, assez entêtant le soir.

Au XVIe siècle, le duc de Toscane aurait été le seul à posséder un pied de Jasmin, son jardinier - amoureux de sa fille - en ayant dérobé une branche.

*

*

Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Couper les ongles à un enfant sous un jasmin lui donne une belle voix tandis que, dans la Vienne, porter un brin de cette plante protège de la morsure des lézards.

Dans la région de Menton, au siècle dernier, on déconseillait formellement à un jeune marié d'offrir du jasmin, pourtant emblème de la douceur, à sa nouvelle épouse, sous peine de la voir tomber malade, voire mourir dans l'année.

Les fleurs du jasmin blanc, portées sur soi ou répandues dans la maison, attirent l'argent et la prospérité. Elles peuvent également être utilisés dans les amulettes destinées à procurer l'amour. Leur parfum entêtant favorise les rêves prophétiques ; ce pouvoir est renforcé si on brûle du jasmin sur un réchaud en terre dans la chambre à coucher.

Les Arabes en font le fleur de Fatima, fille de Mahomet.

Selon Des Mots et des fleurs, Secrets du langage des fleurs de Zeineb Bauer (Éditions Flammarion, 2000) :


"Mot-clef : La Volupté ; L’Élégance.


Savez-vous ? : Le premier pied de jasmin est arrivé en Toscane, en provenance de Perse, au XVIe siècle. L'été, toute la Tunisie est embaumée par la capiteuse odeur du jasmin. Fleur emblématique de ce pays, il est partout, dans les jardins, les terrasses et même sous forme de colliers portés par les dames, ou bien encore en petits bouquets que les hommes portent à l'oreille. Il a par ailleurs ravi la première place aux roses blanches dans les bouquets des mariées. Les feuilles de jasmin sont extrêmement toniques. Il ne faut jamais les laisser à portée des jeunes enfants, ni des animaux domestiques.


Usages : En Chine, le thé à la fleur de jasmin est considéré comme un des plus succulents breuvages. Il accompagne les mets les plus raffinés de la cuisine chinoise. En Orient, les femmes ajoutent encore de nos jours des fleurs de jasmin à l'argile avec laquelle elles s'enduisent le corps et les cheveux.


Légendes : Dans certaines régions de la Sicile, les fleurs de jasmin ont des vertus divinatoires. Elles servaient aux sorcières pour arracher l'amour du cœur des hommes.


Message : Je vous fais le vœu de mon amour."

*

*

D'après Nicole Parrot, auteure de Le Langage des fleurs (Éditions Flammarion 2000) :


"Il n'y va pas par quatre chemins, le jasmin, lorsqu'il prend la parole dans les mains de celui ou de celle qui en fait cadeau. Il commence par déclarer : "je vous propose la passion et la volupté des sens." Ensuite, il nuance son offre selon sa couleur. S'il est blanc, il recommande avec autorité : "commencez donc à m'aimer". S'il est jaune, il exige : "je veux être tout pour vous" et réclame en prime "une grande amabilité". Sûr de lui, il garantit le bonheur sensuel. Cependant, il reste honnête puisqu'il prévient : "notre bonheur sera émaillé de séparations". Il est judicieux de l'offrir aux jeunes fiancées car il leur murmure :" je vous apporte un calme bonheur".

Les Romains qui, en toutes occasions, publiques, solennelles, familiales, tristes ou gaies, se coiffaient de couronnes de fleurs, y glissaient du jasmin, cette fleur très ancienne qui poussait déjà en Grèce quatre siècles avant notre ère. Ils le faisaient avec parcimonie tant son parfum grise et fait tourner la tête. Les Hindous, à la même époque, le préféraient blanc et un poète le chantait ainsi :


"Le créateur a fait tes yeux

avec un lotus bleu

Tes lèvres avec de jeunes

boutons de rose

Et tes dents avec le jasmin".


Plus près de nous, à la Belle Epoque, les jeunes gens si bien élevés décrits par John Galsworthy dans sa Saga des Forsyte se l'offrent ainsi :

"Ne voudrait-elle pas accepter cette "chétive fleur" ? Il lui tendit un jasmin. Elle ferait tout à fait bien dans ses cheveux. "Oh, merci, c'est impossible". Elle s'était soudain rappelé les mots "manque de sobriété".


Mots-clefs : "Plaisirs et passion"

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi le Jasmin (Jasminum officinale) : "Le jasmin fleurit sur une vigne qui pousse à l'état sauvage dans toutes les régions chaudes du globe. Ses fleurs sont extrêmement odoriférantes et le parfum que l'on en extrait est prisé depuis l'Antiquité.


Propriétés médicinales : Cette plante est un clamant reconnu depuis très longtemps pour son effet bénéfique sur les conditions nerveuses. On s'en sert surtout en infusion. Les Chinois en consomment beaucoup, car c'est une des plantes de longue vie et ils croient que le thé au jasmin équilibre les courants d'énergie yin et yang. D'autres traditions insistent sur ses propriétés aphrodisiaques. D'autre part, on affirme que quelques gouttes d'huile essentielle de jasmin mêlées à de l'huile d'amande douce en massage sont suffisantes pour guérir de la frigidité. En Inde, on se sert d'une infusion de ces feuilles pour les problèmes de la vue.


Genre : Féminin.


Déités : Diane - Vishnu - Kwan Yun.


Propriétés magiques : Amour - Argent - Rêves prophétiques.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

  • Traditionnellement, cette fleur était consacrée à Diane ; par la suite, l’Église de Rome en fit une fleur dédiée à la Vierge Marie.

  • Dans la tradition chinoise, elle est consacrée à Kwan Yun, déesse de la compassion.

  • Idéal pour vous assurer un avenir doré si vous en portez sur vous.

  • Brûlé en encens dans la chambre à coucher, le jasmin permet de se souvenir plus clairement de ses rêves.

  • On considère que l'huile de jasmin est idéale pour oindre les chandelles, car elle assure une protection psychique contre les énergies négatives et apporte une nouvelle brillance aux couleurs de l'aura.

  • Le jasmin est relié au chiffre 9 en numérologie, lequel symbolise l'aspect maternel de l'univers.

  • C'est une excellente herbe pour charger un cristal d'énergie positive.

  • On recommande de toujours placer un petit cristal de quartz dans le pot où vous conservez vos fleurs de jasmin séchées.