Blog

  • Anne

Le Géranium


Étymologie :

  • GÉRANIUM, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1545 (Guill. Gueroult, Hist. des plantes, 815 ds Delb. Notes mss). Empr. au lat. des botanistes geranium, gr. γερα ́νιoν de même sens, de γε ́ρανος « grue ».


Lire également la définition du nom "géranium".

*




Botanique :


*




Symbolisme :


Dans Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani, on apprend que :


Orner son balcon de géraniums ou en planter dans son jardin n'a pas uniquement une fonction décorative : ces plantes ont un grand pouvoir de protection. On dit également qu'un massif d'au moins une soixantaine de géraniums rouges dégage des effluves qui fortifient et tonifient. Les géraniums rouges qui se trouvent devant la maison d'une sorcière ont encore ce pouvoir très original : ils "lui indiquent, par leurs mouvements, qu'un visiteur arrive : les pétales se tournent magiquement dans la direction d'où viennent les intrus".

Les géraniums blancs renforcent la fertilité et ceux à fleurs roses peuvent servir aux charmes d'amour.

De plus, les feuilles du géranium rosat du bassin méditerranéen servent, dans le Piémont, "à astiquer tout ce qui sert à fermer la maison : loquets, becs-de-cane, targettes, espagnolettes, etc. La raison avouée est que les riches huiles essentielles contenues dans la plante graissent et entretiennent les mécanismes des serrures, ce qui n'est peut-être pas entièrement faux ; mais la raison inavouée, et probablement inconsciente aujourd'hui, est à rechercher du côté des croyances populaires : aucun esprit ne se hasarderait à toucher un loquet de porte ou de fenêtre frotté avec des feuilles aromatiques de géranium rosat.

En Belgique, les feuilles des géraniums étaient employées pour arrêter le sang d'une coupure.

Selon Des Mots et des fleurs, Secrets du langage des fleurs de Zeineb Bauer (Éditions Flammarion, 2000) :


"Mot-clef : La Simplicité.


Savez-vous ? : Le bec de grue ressemble étrangement au fruit du géranium, d'où l'origine du nom grec. Le géranium est à la mode dans les châteaux de France, vers 1690. L'île de la Réunion est le premier producteur au monde de géraniums. Certaines espèces vivent de nos jours dans l'Arctique et l'Antarctique.


Usages : Le géranium est connu dans les pays chauds pour être un insecticide très efficace. Une goutte de concentré de cette plante garantit une nuit sans moustique. L'eau de géranium (odorant) est une eau extrêmement prisée en Afrique du Nord, car elle parfume une grande partie des pâtisseries.


Légendes : D'après la légende celte, la grue était le symbole de la sagesse. Elle la transmettait en dessinant dans le ciel les signes de l'alphabet celte. Le géranium ainsi que le gui (symboles de l'immortalité) étaient offerts aux dieux celtes. [plante déjà connue dans l'Antiquité ? => peut-être parle-t-on du géranium herbe-à-Robert ?]


Message : Je vous aime."

*

*

D'après Nicole Parrot, auteure de Le Langage des fleurs (Éditions Flammarion, 2000) :


"Cette fleur en pot qui se pose sur le bord des fenêtres aux quatre coins du monde émet des messages aussi variés qu'originaux. A chacun d'opter pour celui qui semble le mieux adapté à ses propres questions.

Écarlate, il promet un amour voluptueux et parfois conjugal. Où fusera l'esprit puisqu'il ajoute : "Votre conversation brillante m'a ébloui". Sous cette même couleur, il assène : "sottise". S'agirait-il de la sottise de ne pas aimer celui ou celle qui l'offre , c'est probable, et pour une bonne raison : dans le langage des fleurs, on en arrive toujours à parler d'amour. Tout permet donc de penser qu'il proteste énergiquement devant l'éventuelle indifférence de l'aimé(e). il se plaint également de sa causticité. Rosé, il avoue sa langueur mais encore : "Je peux vaincre ma timidité". Il s'enhardit encore, réclame la préférence et suscite un premier flirt. Jaune, il se montre exclusif : "Je veux être tout pour vous" mas reproche un "caprice". Blanc (ça lui arrive), il conseille directement : "Commencez donc à m'aimer", rappelle les dangers de l'innocence et conclut : "Protégez-moi". Serait-ce un piège ? Allez savoir, il dit tant de choses, le géranium.

Cette fleur "aux couleurs brûlantes", selon l'expression de Katherine Mansfield, fleurit dans le jardin des peintres impressionnistes, de Manet à Monet, en passant par Frédéric Bazille.


Mot-clef : "Amour voluptueux, parfois conjugal".

*

*

Eric Pier Sperandio, auteur du Grimoire des herbes et potions magiques, Rituels, incantations et invocations (Editions Québec-Livres, 2013), présente ainsi le Géranium (Pelargonium) : "C'est une plante très connue dont il existe environ variétés cultivées aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Propriétés médicinales : C'est principalement à l'huile essentielle de géranium qu'on accorde des propriétés médicinales, notamment dans le traitement de l'acné, de l'eczéma, des plaies, des coupures et des brûlures où ses propriétés cicatrisantes sont reconnues. Certains soulignent qu'elle amène aussi l'harmonisation de la rate et du pancréas.


Genre : Masculin.


Déités : Déméter - Vénus - Freyja.


Propriétés magiques : Fertilité - Santé - Amour - Protection.


Applications :

SORTILÈGES ET SUPERSTITIONS

  • Toutes les espèces de géraniums possèdent des propriétés de protection tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison.

  • La légende veut qu'un bosquet de géraniums rouges plantés près de la maison d'une sorcière annonce l'arrivée de visiteurs à celle-ci, en pointant la direction d'où ces personnes arrivent.

  • Les fleurs roses de géraniums servent dans les sachets et les sortilèges pour attirer l'amour.

  • Les fleurs blanches servent aux rituels de la fertilité féminine.

  • Les curanderos, praticiens de magie du Mexique, purifient leurs patients en les baignant dans les effluves de fleurs de géraniums rouges.

  • Les fleurs de géraniums roses peuvent servir à frotter les poignées de portes d'une demeure ainsi que le tour des fenêtres afin de les protéger de toute entrée par effraction.

*

*




Littérature :


Le Géranium


Dans un pot un géranium,

Un poisson dans l’aquarium.

Géranium et poisson rouge,

Si tu bouges, si tu bouges,

Tu n’auras pas de rhum,

Géranium, géranium,

Géranium et poisson rouge.


Robert Desnos, "Le Géranium" in Chantefables et Chantefleurs, 1952.


0 vue