Blog

  • Anne

L'Oxalis




Étymologie :

  • OXALIDE, OXALIS, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1559 (Mathée, trad. Dioscoride, 184 d'apr. H. Vaganay ds Hug.). Empr. au lat. oxalis, -idis, du gr. ο ̓ ξ α λ ι ́ ς, -ι ́ δ ο ς «oseille».


Lire aussi la définition pour amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


Selon le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant,


"Cette plante, aux feuilles à forme de flèches, très prisée au Japon, exprime la simplicité élégante. Depuis les temps les plus reculés, elle figure dans les armoiries des plus grandes familles japonaises. Une des variétés de cette plante se termine par une seule fleur blanche, qui s'ouvre au moment de Pâques et qui a reçu de ce fait, dans les campagnes, le nom d'Alleluia : elle annonce comme un renouveau de vie.

Malgré son acidité, comparable à celle de l'oseille, mais rafraîchissante, tonique et stimulante, cette plante symbolise aussi l'affection réconfortante."

*

*

Dans Le Livre des Fleurs (Librairie philosophique J. Vrin, 1989), Georges Ohsawa (Nyoiti Sakurazawa) tente d'initier les Occidentaux à cet art ancestral particulièrement subtil qu'est celui des fleurs.


Ainsi, il nous apprend qu'on prête aux fleurs "non seulement une beauté personnelle, mais des qualités, des mouvements d'humeur, un caractère complet, une âme, minuscule reflet de la grande âme de la nature. [...]

L'Oxalis au contraire [de la balsamine] est synonyme de simplicité élégante. Depuis les temps les plus reculés elle figure dans les armoiries des plus grandes familles. On la voit peinte sur les éventails des grandes dames. On pourrait citer plus de cent blasons où figure l'oxalis. Même aujourd'hui sur les épaules, sur le dos et sur le devant du kimono de beaucoup de Nippons on peut voir de magnifiques compositions décoratives. Ce ne sont pas comme on pourrait le croire des dessins modernes, au contraire, les plus récents datent de plusieurs siècles et c'est le grand étonnement des étrangers, lorsqu'ils l'apprennent."

*


35 vues