Blog

  • Anne

La Pastèque


Étymologie :

  • PASTÈQUE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 1. 1619 fruit (Fr. Pyrard, Voyage, t. 1, p. 447 ds Arv., p. 398 : il [...] mange [...] plusieurs sortes de potage de légumes, herbes, melons, concombres et autres fruicts, comme Pasteques et autres) ; 2. 1762 plante (Ac.). Altér. (d'abord graph. puis phonét.) de pateque ([1530?], J. Thenaud, Voyage et Itinaire de oultre mer, Paris, Saint-Nicolas, [s.d.], f°B 2 ro : plusieurs jardins plains de fructiers dherbes, poupons, Pateques, cassiers, palmes, et autres choses singulieres ; aussi f°D 4 ro), empr. à l'ar. biṭṭîḫa ou baṭṭīhP̆a «melon d'eau», lui-même déjà empr., par les botanistes, en lat. médiév. : batheca arabica (xve s.) et batheca inda (1562), v. FEW t. 19, p. 32a.


Lire aussi la définition du nom pour amorcer la réflexion symbolique.




Symbolisme :


Dans le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant on peut lire que :


"La pastèque, ou melon d'eau, est un symbole de fécondité, en raison des nombreux pépins qu'elle contient. C'est pourquoi, au Viet-nam, on offrait autrefois des graines de pastèque aux jeunes mariés, jointes à des oranges qui ont la même signification. Dans le monde hellénique, c'est le grain de grenade qui joue ce rôle de symbole de fécondité."

Selon Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani :


Symbole de fécondité en raison de l'abondance de ses pépins - c'est pourquoi au Viêt-Nam, on offrait autrefois des graines de melon d'eau aux jeunes mariés -, la pastèque fut, selon la légende persane, le premier fruit créé par Dieu : "Un des grains de la pastèque, dit-on, tient du Paradis". c'est pourquoi il faut tous les manger, sinon le diable s'emparerait du bon et le souillerait".

En Ouzbékistan, une pastèque qui tombe et se fend en touchant le sol annonce un prochain tremblement de terre.

*

*




Symbolisme alimentaire :

Pour Christiane Beerlandt, auteure de La Symbolique des aliments, la corne d'abondance (Éditions Beerlandt Publications, 2005, 2014), nos choix alimentaires reflètent notre état psychique :

0 vue