Blog

  • Anne

Le Requin


Étymologie :

  • REQUIN, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. 1539 zool. (J. et R. Parmentier ds Delb. Notes mss) ; 2. 1790 fig. (Aux voleurs, aux voleurs, numéro 5, 4 ds Quem. DDL t. 19). Orig. controversée. Peut-être de quin, forme norm. de chien (cf. chien de mer « requin », 1re moit. xiiie s., encore att. en Normandie, v. FEW t. 2, 1, p. 194a) ; FEW t. 2, 1, p. 197a, note 16 doutait de cette étymol. en raison du préf. qui présente aussi la forme ra- (Marseille ds Mistral ; Wallonie d'apr. Sain. Sources t. 3, p. 418) ; Bl.-W.5 propose d'interpréter le préf. comme un intensif. En tout cas le mot est souvent associé à chien de mer d'où la forme rechien (1614, Yves d'Evreux, p. 132 ds Fried. 1960, p. 544) et dès 1578 requien (Léry, pp. 32-33, ibid.), puis requiem 1695 (Le Maire, p. 116, ibid.) par l'effet d'un rapprochement avec requiem* d'où l'étymol. de Huet ds Ménage 1750 : « quand il a saisi un homme... il ne reste plus qu'à faire chanter le Requiem, pour le repos de l'âme de cet homme-là ». Pour d'autres étymol. peu convaincantes, v. Barbier ds R. Lang. rom. t. 56 1913, pp. 230-231, L. Spitzer ds Z. rom. Philol. t. 42 1922, pp. 342-343, Sain. t. 2, p. 349, Guir. Lex. fr. Étymol. obsc. 1982.

Étymol. et Hist. 1754 (Aubert de La Chesnaye des Bois, Syst. nat. du règne animal, I, 293 ds Fr. mod. t. 33, p. 228). Empr. au lat. squalus.

Lire aussi la définition des noms requin et squale afin d'amorcer la réflexion symbolique.

*

*




Zoologie :


Dans son Atlas de zoologie poétique (Éditions Arthaud-Flammarion, 2018) Emmanuelle Pouydebat expose les caractéristiques du Grand requin marteau (Sphyrna mokarran) :


Le grand requin marteau est à mes yeux le seigneur des océans ; incroyablement beau et impressionnant. Semblant venir d'un autre temps, c'est aussi l'une des créatures les plus énigmatiques de l'océan, avec ses larges extensions aplaties de la tête et sa nageoire dorsale particulièrement développée. Malgré son imposante silhouette d'une tonne, il nage avec grâce en territoire pélagique (haute mer) et en zones côtières. Mais le plus beau mystère de ce poisson ne réside pas dans son élégance... mais dans sa reproduction. La reproduction du grand requin-marteau reste encore opaque du fait de la difficulté des observations, et donc de leur rareté. Il semble que les mâles paradent autour des femelles et qu'ils ciblent les plus imposantes supposées meilleures reproductrices. Une fois la nuit tombée, chaque couple disparaît pour s'accoupler de manière isolée. Le lendemain, les mâles restés solitaires tentent de nouveau leur chance. Mais le plus surprenant reste à venir. Nous sommes en 2001, au zoo Henry Doody, aux États-Unis. Un bassin est occupé par trois requins-marteaux Sphyrna tiburo, une espèce très proche du grand requin-marteau. Particularité : ce sont toutes des femelles. Pourtant à la surprise générale, une des femelles donne naissance à un petit... Un miracle ? Non... La première explication qui vient alors aux scientifiques réside dans la capacité des femelles à stocker les spermatozoïdes d'un mâle dans une spermathèque, pour une utilisation ultérieure. Cependant, la durée maximale de conservation des spermatozoïdes est de cinq mois et la dernière rencontre avec des mâles date de trois ans. Il faut donc se tourner vers une autre possibilité : la parthénogenèse, un mode de reproduction asexuée qui permet à une femelle de générer seule sa descendance. Or la parthénogenèse n'a jamais été observée chez les requins. Des analyses génétiques sont alors menées. Le résultat tombe : aucune trace de chromosome paternel n'est retrouvé chez le nouveau-né. Il s'agit du premier cas de parthénogenèse observé chez un requin.

Qu'elle soit sexuée ou asexuée, la reproduction chez les requins-marteaux donne lieu à une gestation vivipare qui dure de neuf à douze mois. La femelle peut porter dans son ventre de 10 à 40 embryons qui mesurent environ 60 centimètres à la naissance. Fait exceptionnel, des chercheurs ont découvert une véritable pouponnière naturelle de grands requins-marteaux, dans une zone protégée par la mangrove et les récifs des Galapagos. Depuis des millions d'années, des femelles viennent mettre bas, repartent et leurs bébés grandissent à l’abri des prédateurs en trouvant toute la nourriture locale nécessaire.

Outre sa reproduction extraordinaire, le grand requin-marteau est un prédateur hors pair se nourrissant de poissons, de requins, de crustacés, de céphalopodes, etc. Immunisé contre le venin des raies léopards, il en fait sa proie favorite. Et pour chasser, il peut compter sur des capacités sensorielles extrêmement développées, que ce soit le goût, l'odorat ou l'ouïe. Il sent en stéréoscopie et détecte des pistes odorantes sur de très grandes distances. Il peut également percevoir les moindres différences de pression et détecter les champs électriques de ses proies. Sans compter la tête plate du grand requin-marteau qui lui permet de bénéficier d'une excellente vision stéréoscopique, dans le noir qui plus est, et évaluation des distances. Sa peau est également recouverte d'écailles ou denticules orientées vers l'arrière pour lui offrir une rugosité mais surtout un hydrodynamisme à toute épreuve. Sans oublier que le grand requin-marteau est exceptionnellement sensible à l'électricité. Possédant une sorte de sixième sens, un détecteur de champs électriques, il peut tout percevoir jusqu'aux contractions musculaires d'une proie et se diriger droit sur elle, même caché sous le sable.

Ces capacités sensorielles contribuent par ailleurs à un comportement fondamental : la navigation. Car les grands requins-marteaux se déplacent et migrent en groupes composés d'un nombre incroyablement élevé d'individus : ils se rassemblent par centaines à intervalles réguliers pour se reproduire ou se nourrir. Ils peuvent parcourir des milliers de kilomètres en un an, suivant des trajets parfois plus complexes encore que les oiseaux. Comment font-ils ? Grâce à un système dorsal de capteurs électrosensoriels complexe reliés à des récepteurs positionnés autour du museau et de la tête. Ainsi, selon toute vraisemblance, en plus d'utiliser la position du soleil ou de la lune, les grands requins-marteaux s'orientent grâce au champ électromagnétique terrestre, au champ électrique produit par d'autres animaux ou par des grands courants marins. Ce compas géomagnétique interne pourrait donc expliquer cette incroyable capacité d’orientation et ces grands rassemblements en période de reproduction. Malheureusement, sur plus de cinq cents espèces de requins dans le monde, cent quatre-vingts sont menacées dont trente en voie d'extinction, grand requin-marteau inclus. En moyenne, 100 millions de requins sont tués par an, soit trois requins massacrés chaque seconde. Pourquoi un tel drame ? Pour un mythe et / ou pour que leur ailerons finissent dans des soupes. La légendaire mauvaise réputation de tueurs sanguinaires des requins est ridicule. Seules cinq attaques de requins sont mortelles par an quand on dénombre environ trente victimes de chiens, cent de méduse, six cents d'éléphants ou encore cinq mille de scorpions. Un petit espoir ? Oui... Grâce aux sanctuaires de requins d’Équateur, de Polynésie française, des Palaos, des Maldives, du Honduras, des Bahamas, et de Tokelau. Autre bonne nouvelle : les ailerons de requins semblent désormais toxiques pour la consommation !


Présents sur notre planète depuis 450 millions d'années, les requins effrayent autant qu'ils fascinent. Malgré les crises d'extinction, ils ont conquis la quasi-totalité des océans où ils jouent un rôle fondamental... Pourtant, ce superbe mal-aimé risque de disparaître. Un génocide silencieux, lent, cruel et progressif, tout simplement insupportable. « L'océan tire sa salinité des larmes de requins mal compris » Hypnotide, Landlocked

*

*


Symbolisme :


Selon Le Livre des superstitions, Mythes, croyances et légendes (Éditions Robert Laffont S.A.S., 1995, 2019) proposé par Éloïse Mozzani :


Comme il est attiré par la chair et le sang, on dit qu'il pressent la mort. C'est pourquoi en voir, surtout s'ils sont au moins trois, suivre un bateau présage une mort très prochaine à bord. L'extraordinaire sixième sens du requin n'est plus d'ailleurs du seul ressort de la croyance populaire : on sait que les squales s'affolent à la veille d'un tremblement de terre ; c'est pourquoi les Chinois ont installé au large des côté de la Chine septentrionale des cages renfermant des requins sous la haute surveillance de caméras sous-marines.

Selon une croyance anglo-saxonne, les âmes des personnes qui ont été dévorées par les requins s'accrochent aux nuages gris qui accompagnent les orages. Dans certaines îles océaniennes, on soutient que les squales n'attaquent que pour se venger d'insultes faites à leurs semblables.

Les dents de requin, qui passent dans la région de Dax pour être "le produit de la foudre figée en terre", éloignent la foudre, protègent les enfants du mauvais œil, leur évitent les vers intestinaux et aident la poussée des dents.

Au Cambodge, elles font partie des amulettes les plus prisées. Les Bretons croient que les œufs de squale naissent de l'écume de la bouche du diable, d'où leur surnom de « diables », « à cause des cornes qui les terminent et de leur couleur noire ». Les Chinois prisent particulièrement les ailerons de requin auxquels ils attribuent des vertus curatives et aphrodisiaques. Ils figurent dans les repas de noce en guise de vœu de prospérité aux mariés.

Dans la région de Menton, on dit en tranchant la tête d'un requin : « Requin qui perd la tête, tempête » mais si elle résiste : « Requin qui se défend, grand vent ». Dans les Bermudes, l'observation du dépôt que laisse l'huile de requin, conservée dans un récipient en verre, permet de prévoir les cyclones : « Celui-ci est en mouvement deux ou trois jours avant le cyclone et prend la forme d'un cône dont la pointe indiquerait la direction du vent ».

*

*

D'après Madonna Gauding, auteure de Animaux de pouvoir, Guides, protecteurs et guérisseurs (Octopus Publishing Group 2006 ; traduction française : Éditions Véga, 2006), le requin peut être lu de la manière suivante :


"Guide d'interprétation


En tant que symbole onirique

Prédateur ; Survie ; Adaptabilité ; Danger ; Mouvement perpétuel ; Protection ; Peur.


En tant que gardien ou protecteur

Garde contre l'agressivité du groupe ; Met en garde contre les pratiques d'affaires rapaces.


En tant que guérisseur

Guérit par l'aromathérapie ; Soigne la sensibilité aux champ électromagnétiques.


En tant qu'oracle ou augure

Vous surmonterez vos difficultés ; Un prédateur est parmi vous.


Mythes et contes

Les Mayas gravaient des images de requins dans la pierre des temples et des monuments. Les aborigènes australiens croient que les esprits requins ont aidé à créer la Terre. La tribu Haida de Colombie britannique vénérait un requin.

Si le requin est votre animal de pouvoir

Pour rester calme et centré, vous avez besoin de temps pour vous-même. Privé de ces loisirs, vous risquez de devenir irritable, anxieux et même plus agressif. Vous êtes très sensible aux courants électromagnétiques et devez être prudent près des ordinateurs. Dans les affaires, vous terrifiez vos concurrents par votre sang-froid, intrépidité et actions imprévisibles. "Ne croyez pas que vous êtes personnellement visé", dites-vous, attitude qui vous est naturelle. Par ailleurs, vos instincts protecteurs sont forts et vous vous battrez jusqu'à la mort pour vos bien-aimés. Lorsque votre pouvoir terrible est canalisé, vous pouvez faire beaucoup de bien.


Demandez au requin de vous aider

  • à affiner vos capacités sensorielles en faisant attention aux odeurs, sons et textures ;

  • à écarter les choses qui vous effraient.

Accéder au pouvoir du requin en

  • créant un rituel personnel pour écarter les influences et les gens négatifs ;

  • prenant du cartilage de requin favorisant la santé des os et prévenant le cancer.

Le corps aérodynamique du requin, arrondi, en forme de torpille, peut générer une grande célérité lorsqu'il est stimulé ou en chasse. Lorsqu'une date limite approche, pouvez-vous changer d'allure et attaquer votre travail avec plus de vitesse et d'efficacité ?


Élément Eau."

*

*

Selon Diana Cooper, auteure du Guide des archanges dans le monde animal (Édition originale 2007 ; traduction française : Éditions Contre-dires, 2018) les requins ont un message à nous délivrer :


Lorsque vous pensez à nous, nous vous rappelons de rester en

contrôle de votre pouvoir avec discipline, mais d'une manière

douce et harmonieuse. Respectez toutes les créatures, quelles

qu'elles soient et quelle que soit leur réputation. Et finalement,

portez le diamant de l'amour dans votre cœur et faites-le

rayonner pour relier les êtres à travers l'univers avec amour.


Beaucoup sont étonnés d'apprendre que les requins sont de la cinquième dimension. Ils viennent de Nigellay, l'aspect ascensionné de Mars. Alors que les humains ont tendance à voir leur aspect belliqueux, ils portent également dans leur aura les qualités du leader puissant et avisé, du guerrier spirituel, en protégeant ceux moins capables de prendre soin d'eux-mêmes qu'ils ne le sont.

Leur mission d'âme est de sillonner les océans en gardant les choses dans l'ordre du droit divin. Ils n'acceptent pas la moindre dérogation et s'attendent à de la discipline. Comme les experts en arts martiaux dans leur propre discipline, ils ont un code d'éthique. Ils pratiquent et enseignent le respect, l'honneur et la concentration. Les requins font partie de l'armée spirituelle des créatures marines qui protègent la sagesse détenue par les dauphins. Ils sont admirables dans leur détermination à remplir leur devoir. Leur mission de service est de se nourrir des déchets pour garder les océans propres et purs. Les requins ont un odorat exceptionnel et peuvent goûter, toucher, voir et entendre. Ils sont également très psychiques et ont un troisième œil très développé. Ils peuvent détecter les plus petits mouvements et les plus petites vibrations dans l'eau en sachant très précisément d'où ils viennent. Plus de 90 pour cent des gros requins qui peuplaient les océans ont été exterminés par les humains. Alors pourquoi l'âme supérieure de ces créatures évoluées a-t-elle permis que cela se produise ? Comme de nombreuses espèces menacées, les requins se sont sacrifiés pour attirer notre attention sur ce qui se passe dans nos océans. Ils veulent que nous comprenions qu'il est très important de préserver les écosystèmes des eaux de cette planète. La question est de savoir si l'humanité sera spirituellement éveillée avant qu'il soit trop tard. Les requins ont longtemps engendré de la peur chez les gens, et certains films d'horreur leur ont valu une réputation imméritée. Il est temps de les respecter pour ce qu'ils sont vraiment : les grands guerriers spirituels des océans. Toute créature qui vient de Mars ou de son aspect ascensionné Nigellay a un lien avec l'archange Métatron. Ce puissant archange est responsable du développement du chakra de la porte des étoiles de toutes les créatures. Le chakra de la porte des étoiles de l'univers correspond à Mars / Nigellay. Le chakra de la porte des étoiles est comme un grand calice orange doré. L'archange Métatron garde ce chakra ouvert dans les créatures de la cinquième dimension et y déverse une lumière universelle. Les requins aident tous les êtres de la cinquième dimension peuplant les océans à se lier avec l'archange Métatron et à garder leurs chakras de la porte des étoiles ouverts. Ils propagent aussi les clés et les codes d'ascension dans les eaux pour accélérer le cheminement de toutes les créatures marines et les guider sur la voie de leur ascension. Nous avons tendance à considérer les requins comme des animaux masculins dominants et agressifs. En fait, ils ont équilibré leurs énergies masculines et féminines sur leurs chemins pour devenir des guerriers de la paix spirituelle. Lors de l'ouverture du portail stellaire Lyran durant la super lune de septembre 2015, un grand nombre d'êtres, d'animaux, de poissons et d'humains ont ouvert leurs cœurs, d'une façon qui leur a permis de passer du chemin d'ascension doré au chemin de diamant, qui vibre à une fréquence beaucoup plus élevée. Parmi eux se trouvaient les requins, et leurs codes de lumière diamantée plus élevés ont été activés. Cela leur permet de garder des liens plus forts avec leur planète d'origine ainsi que d'envoyer leur lumière à d'autres parties de l'univers. Ils sont maintenant des étincelles de diamant dans les univers multiples. L'archange Joules, l’archange des eaux, travaille lui aussi avec les requins. Il utilise leur lumière pour transmettre l'information et la sagesse contenues dans les eaux de la Terre vers d'autres étoiles pour permettre à notre univers de réaliser plus rapidement son ascension.

VISUALISATION POUR SE CONNECTER AUX REQUINS

  1. Aménagez un espace où vous pourrez vous détendre sans être dérangé.

  2. L'archange Joules étend un manteau de lumière bleu-vert et de protection autour de vous.

  3. Vous prenez conscience que vous flottez dans les eaux bleu-vert en vous sentant totalement en sécurité, calme et détendu pendant que vous regardez les étoiles.

  4. Votre cœur est ouvert et projette une lumière diamantée qui brille en se connectant avec une énergie similaire.

  5. Vous savez qu'un magnifique requin à la fréquence élevée s'approche de vous, avec son cœur qui irradie également d'une lumière diamantée. Vous vous sentez totalement en sécurité et bien protégé.

  6. Le requin décrit des cercles autour de vous, et vos 12 chakras s'illuminent.

  7. Votre chakra de la porte des étoiles transmet un lien qui traverse Mars jusqu'à son aspect ascensionné Nigellay.

  8. Une énorme explosion de lumière diamantée descend dans vos deux cœurs.

  9. Vous êtes avec le requin dans un énorme diamant cosmique de pureté et d'amour.

  10. Sentez que vous ne faites qu'un avec le requin et avec toutes les créatures.

  11. Revenez lentement à votre point de départ et remerciez le requin et les archanges pour le don d'unicité que vous détenez dans vos champs énergétiques.

*

*

Dans son jeu de carte L'Oracle du peuple animal (Guy Trédaniel Éditeur, 2016), Arnaud Riou regroupe les animaux par famille. Le requin appartient selon lui à la famille de l'action, avec le bélier, l'éléphant, l'ours, le colibri, le renard, le cheval, le bison, le castor et le dragon :


"L'action. Il est un temps pour l'introspection, un temps pour la réflexion et la méditation et un temps pour l'action. Lorsqu'un animal de la famille de l'action vous apparaît, c'est probablement qu'il est temps de poser un acte fort, de passer de la parole aux actes, de changer quelque chose. C'est peut-être le moment de rompre, d'investir, de vous engager, de transformer quelque chose. Quelle que soit la qualité de votre action, l'animal de cette famille vont vous inspirer.

[...] Au-delà de nos concepts, de nos belles théories, de nos idées et de nos valeurs, le passage à l'acte est une dimension fondamentale de notre humanité. Nous avons beau avoir le plus bel idéal, nous ne serons pas heureux tant que nous ne l'aurons pas réalisé. De la même façon, si nous passons à l'action en permanence sans prendre le temps de ressentir à quels besoins fondamentaux correspondent les actions que nous entreprenons, nous ne resterons que dans la dimension superficielle de notre être et notre vie manquera de sens. Notre santé s'appuie sur notre inspiration et notre expiration. Plus nous respirons profondément, plus nos perspectives s'élargissent.

L'inspiration correspond à l'intuition, la méditation, l'introspection, la sagesse. L'expiration correspond au passage à l'acte, à la décision, à l'action compatissante.

C'est alors tout un art de passer à l'action en s'appuyant sur une intention claire, sans pour autant y mettre trop de volonté. C'est tout un art de n'être ni dans la procrastination, l'art de remettre à demain ce qu'il serait juste d'entreprendre aujourd'hui. C'est tout un art aussi de travailler quotidiennement sans tomber dans la surchauffe, la dépression ou le découragement.

[N.B. La syntaxe fautive de cette fin de paragraphe n'est pas de mon fait (ni... ni ?) : je recopie scrupuleusement l'article afin que chacun puisse se faire sa propre opinion.]

La volonté égotique est dure et empêche la fluidité de nos actions. Lorsqu'il tire à l'arc, le samouraï est précis sur le centre de la cible qu'il vise. Toute sa concentration est posée sur la qualité de sa posture. Puis, il détend le pouce et l'index, et libère la flèche. Il ne met aucun volonté dans ce dernier mouvement. Poser une intention claire et passer à l'acte avec douceur et précision est tout un art. C'est à cet art que nous invite cette famille d'animaux.

null

L'action libère, l'action délivre, l'action protège

L'action transforme et donne vie à toute intention.

......................................................................................................................