Blog

  • Anne

La Chouette


Étymologie :

  • CHOUETTE, subst. fém.

Étymol. et Hist. 2e moitié xie s. çuete (Gloses de Raschi d'apr. Sain. Autour Sources, p. 49) ; ca 1175 même forme (Chrét. de Troyes, Chevalier au lion, éd. M. Roques, 300 [copie Guiot, 1re moitié xiiie s.] éd. Foerster, 303 suete [var. ms. V, xiiie s.] ; fin xiiie s. [date du ms.] chouate (Laurent, Somme, ms. Metz 665, fol. 12 ds Gdf. Compl.) ; ca 1370 chüette (J. Lefèvre, Lamentation de Matheolus, I, 281 ds T.-L.) ; 1546 chouette (Rabelais, Tiers Livre, XIV, éd. Marty-Laveaux, t. II, p. 74 : Ma femme sera coincte et jolie comme une belle petite chouette). Chouette est issu du croisement de l'a. fr. çuete, prob. d'orig. onomatopéique (cf. ital. civetta, de même orig., Devoto ; v. aussi Bl.-W.5etFEW t. 2, p. 550a) et de l'a. fr. choe (2e moitié xies. Gloses de Raschi, éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, Paris, t. 1, 1929, p. 26, no206 ; ca 1170 Chrétien de Troyes, Erec, éd. M. Roques, 5278), terme d'aire en grande partie pic., issu de l'a. b. frq. *kawa « choucas » que l'on peut déduire du m. néerl. couwe, norv. kaie, suédois kaja (Falk-Trop., s.v. kaie ; FEW t. 16, p. 304b).


Lire également la définition du nom chouette pour amorcer la réflexion symbolique.


Galerie de portrait : Chouettes et Hiboux


Symbolique :


Dans le Dictionnaire des symboles (1ère édition, 1969 ; édition revue et corrigée, Robert Laffont, 1982) de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant à l'entrée "chouette", on peut lire que :


"La chouette, que nous poursuivons d'une fâcheuse réputation de voleuse et dont nous faisons un emblème de laideur - apparemment contre l'avis de Rabelais - était l'oiseau d'Athéna. Oiseau nocturne, en relation avec la lune, elle ne peut supporter la lumière du soleil, et s'oppose donc en ceci à l'aigle, qui la reçoit les yeux ouverts. Guénon a noté que l'on pouvait voir là, ainsi que dans le rapport avec Athéna-Minerve, le symbole de la connaissance rationnelle - perception de la lumière (lunaire) par reflet - s'opposant à la connaissance intuitive - perception directe de la lumière (solaire). C'est peut-être aussi pourquoi elle est traditionnellement un attribut des devins : elle symbolise leur don de clairvoyance, mas à travers les signes qu'ils interprètent. La chouette, oiseau d'Athéna, symbolise la réflexion qui domine les ténèbres.

Dans la mythologie grecque la chouette est représentée par Ascalaphos, fils d'Acheron et de la nymphe de l'obscurité : c'est elle qui voit Perséphone goûter à un fruit de l'enfer (un grain de grenade) et la dénonce, lui interdisant ainsi tout espoir de remonter définitivement au jour.

Chez les Aztèques, elle est l'animal symbolique du dieu des enfers, avec l'araignée. Dans plusieurs Codex, elle est représentée comme la gardienne de la maison obscure de la terre. Associée aux forces chtoniennes, elle est aussi un avatar de la nuit, de la pluie, des tempêtes. Ce symbolisme l'associe à la fois à la mort et aux forces de l'inconscient luni-terrestre, qui commandent les eaux, la végétation et la croissance en général.

Dans la matériel funéraire des tombes de la civilisation pré-incaïque Chimu (Pérou), se rencontre fréquemment la représentation d'un couteau sacrificiel en forme de demi-lune, surmonté de l'image d'une divinité mi-humaine mi-animale en forme d'oiseau de nuit, chouette ou hibou. Ce symbole, qui est manifestement lié à l'idée de mort ou de sacrifice, est orné de colliers de perles et de coquilles marines, la poitrine est peinte en rouge, et la divinité ainsi représentée est souvent flanquée de deux chiens, dont on connait la signification de psychopompe. Ce hibou, ou cette chouette, tient souvent un couteau de sacrifice dans une main et dans l'autre le vase destiné à recueillir le sang de la victime.

De nos jours encore elle est divinité de la mort et gardienne des cimetières pour de nombreuses ethnies indo-américaines. Il demeure cependant frappant qu'un vecteur de symbole aussi universellement ténébreux et associé à de sinistres idées ait pu, dans les langues latines, désigner en tant qu'adjectif la jolie femme, puis indifféremment tout ce qui est de bon présage."

*

*

Le trait le plus frappant de l’animal totem de la chouette ou du hibou est son lien profond avec la sagesse et la connaissance intuitive. Si vous considérez la chouette comme un de vos totems, vous êtes susceptible d’avoir la capacité de voir ce qui est habituellement caché a la plupart d’entre nous. Lorsque cet animal totem vous guide, vous pouvez compter sur la puissance de sa perception pour aller au-delà de l’illusion et de la tromperie et accéder à la vérité. L’animal totem de la chouette est également associé à la sagesse, la découverte de l’inconnu et la magie de la vie.


Symbolique de la chouette

La chouette ou le hibou ont une symbolique riche qu’on retrouve dans de nombreuses traditions. Cet animal peut symboliser les éléments suivants :

  • Intuition, capacités intuitives

  • capacité de voir ce que les autres ne voient pas ; voir au-delà de la tromperie et des masques

  • Sagesse

  • Messager en contact avec le monde spirituel et l’intuition

  • Curiosité pour les mystères de la vie, l’inconnu

  • Connexion avec le « moi supérieur »

  • Annonce du changement

Dans de nombreuses traditions, la chouette est un symbole de sagesse et un guide spirituel. Dans le passé, une signification traditionnelle de la chouette est celle de l’annonceur d’une mort imminente. Par extension, on peut aujourd’hui interpréter ce symbole comme la représentation d’un moment de transition ou de changement important.

L’animal totem de la chouette et le pouvoir de voir ce qui est caché

La chouette voit dans l’obscurité : En tant qu’animal totem, elle vous guide pour voir au-delà du voile de la tromperie et de l’illusion et vous aide a voir ce qui est gardé habituellement caché. Elle symbolise aussi la possibilité de se dégager des illusions et de voir la vraie signification des actes ou de état d’esprit de soi même et des autres.

Si la chouette est un de vos animaux totems, vous avez une forte intuition et vous avez accès à des informations et a une sagesse qui est habituellement hors de portée pour la plupart. L’esprit de ce totem vous encourage à regarder au-delà des apparences trompeuses pour révéler la réalité d’une situation ou des motivations d’une personne. La chouette est un guide puissant qui encourage l’esprit de discernement et de prise de décision a partir de motifs clairs. Appelez cet animal totem quand vous avez à évaluer une situation ou faites des expériences déroutantes.

L’inconnu et le totem de la chouette

Si vous avez une chouette comme un totem ou animal de pouvoir, vous avez sans doute une tendance naturelle a aimer explorer l’inconnu. Les mystères de la vie sont un domaine fascinant et plein d’intérêt pour vous. Quand vous vous laissez guider par l’esprit de cet animal, vous êtes susceptibles de développer une appréciation grandissante pour la magie de la vie.

Lorsque la chouette se présente dans votre vie comme animal totem, écoutez et regardez autour de vous à l’affût de signes subtils qui peuvent avoir de la signification. Votre totem est d’un grand soutien pour être attentif à ce qui passe généralement inaperçu mais qui peut maintenant être d’une importance particulière.

La chouette ou le hibou est aussi un guide utile pour découvrir votre potentiel et vos capacités cachées. Regardez si vous avez besoin de travailler ou révéler votre nature intuitive plus ouvertement. La nuit est particulièrement propice pour votre créativité.



Le totem de la chouette comme annonceur du changement

La chouette est un animal symbole de mort dans de nombreuses traditions. Dans la plupart des cas cependant, cela ne doit pas être pris à la lettre: Si l’apparition d’une chouette est associée à la mort, cela peut être considéré comme une mort symbolique qui peut être interprétée comme une transition dans la vie, l’avènement de changements importants en train ou sur le point de se produire.

Lorsque la chouette comme animal totem se présente dans votre vie, faites attention aux changements en cours dans votre vie. Peut-être que vous vous apprêtez à quitter certaines vieilles habitudes, une situation qui ne vous sert plus ou a apporter quelque chose de nouveau dans votre vie.

http://www.animal-totem.fr/animal-totem-chouette/

*

*

Pour Nicki Scully, auteure de Méditations de l'animal pouvoir, Voyages chamaniques avec les alliés esprits (1991 et 2001 pour l'édition originale ; Guy Trédaniel Éditeur, 2002),


"La Chouette [ou le hibou, owl désignant les deux, ndt. ] est l'un des oiseaux qui éveillent le plus de sentiments contradictoires ; on l'associe souvent à la mort, la peur, aux mauvais présages, mais aussi à la sagesse, à la protection et la victoire. Le "sage vieux hibou" [expression anglaise pour désigner un "vieux sage", ndt. ] est liée à la déesse grecque Athéna, et on voit souvent la Chouette perchée sur ses épaules, comme incarnation de l'intellect froid, clair et équilibré du Vent du Nord. Dans beaucoup de coutumes indigènes, le Hibou est craint, en tant qu'annonciateur de la mort, mais il nous enseigne le changement et la transformation, et peut nous aider à vaincre notre peur de la transformation que nous appelons mort.

La Chouette est la chasseresse nocturne aux ailes silencieuses qui vole dans la forêt dense sur des ailes de velours. Nyctalope, elle est aussi héméralope.

Dans le Chaudron Doré, la Chouette est la porte ouvrant sur l'inconnu. La nuit est un moment de repos pour la plupart des créatures, mas en présence de la lune, quand les arbres sont endormis et que tout est en repos, vous pouvez changer les choses. Vous pouvez redisposer les morceaux de votre vie. Dans ce voyage, la Chouette (ou le Hibou) vous conduit en un lieu d'alchimie, où vous pouvez changer le plomb en or, métaphoriquement parlant. L'alchimie véritable s'intéresse au matériau brut, de base, dont nous sommes faits, et à la transformation de nous mêmes en or alchimique - la pierre philosophale, l'illumination. A partir de la Chouette, vous devenez conscient de tous les aspects du pouvoir de changement, en sorte que vous puissiez observer et sentir où les changements se produisent. D'une certaine façon, le processus de changement est plus important que le résultat.

Il est important de considérer très soigneusement quel est l'aspect de vous-même sur lequel vous choisissez de travailler au cours de votre voyage avec la Chouette, car si son pouvoir est utilisé de façon nuisible, il reviendra immanquablement blesser l'utilisateur. Il convient de ne rester que le temps d'obtenir le changement que vous demandez. Posez seulement une question par voyage, et choisissez le sujet sur lequel vous voulez travailler avant d'entreprendre le voyage pour rencontrer la Chouette. Ce voyage assez complexe demande de l'expérience et une clarté d'intention? Gardez votre mental vide, clair et libre, afin de laisser entrer quelque choses de nouveau, et vous apprendrez quelque chose au sujet de la qualité de la réceptivité.

La Chouette peut aussi voir les lignes de force dans la terre. Elle vit entre les mondes et peut apporter la lumière dans les lieux obscurs. Elle vous apprend à créer un espace dans les choses qui sont trop denses pour que la lumière y pénètre. Quand vous faites entrer la lumière, vous pouvez voir dans l'obscurité. Il est utile de travailler avec la Chouette pour régénérer la vue, physique et psychique. Ce voyage concerne la vue, mais quand vous reviendrez une autre fois, elle peut procéder de même avec l'ouïe, car les Chouettes et les Hiboux ont aussi des facultés clairaudiantes.


Le Voyage de la Chouette, comme celui du Papillon, du Léopard persan, du Léopard des neiges, du Crocodile, du Morse, du Kangourou et de l'Abeille fait partie des "Voyages de transformation. Dans cette section, vous pouvez travailler sur des situations et des problèmes de votre vie qui requièrent un changement, apprenant à changer l'adversité en avantage, et à utiliser l'alchimie pour créer ce dont vous avez besoin dans votre vie.


Voyage de la Chouette


[Faites l'alchimie du Chaudron...]

Thoth porte des plumes et danse. La Chouette apparaît - d'abord sa face, puis son corps, et maintenant vous pouvez la voir tout entière. Elle est blanche, avec des ailes tachetées qui sont brunâtres au bout. Ses yeux sombres vous fixent sans ciller. C'est comme si vous regardiez dans l'espace, plutôt que dans ses yeux, et vous êtes attiré dans le passage de ses larges pupilles. Vous continuez de la regarder dans les yeux, et elle se change en symbole, revêtant une présence magnifique, plus grande que la vie. Ses ailes sont déployées. Elle est le passage au monde obscur de l'autre côté. Tandis que vous passez à travers les faisceaux de ses yeux, vous pouvez voir les étoiles. L'obscurité n'est pas noire, mais, plutôt, d'un bleu nuit épais.

Devant, apparaît indistinctement une pyramide géante, claire, avec des qualités prismatiques. Quand vous vous en rapprochez, vous prenez conscience que cette lumière, venant d'une grande étoile lointaine, passe en elle. Observez de près la lumière, car elle est réfractée par la pyramide, et elle comporte un arc-en-ciel. Prêtez attention à la façon dont la lumière entre dans la pyramide. Les fragment arc-en-ciel de la lumière blanche que vous regardez vont vers la pyramide et y entrent facilement. une fois que la lumière est entrée, elle est transformée ; vous pouvez observer le changement dans sa qualité...

Sentez-vous attiré vers la pyramide. Pour entrer, vous devez ralentir la lumière en ralentissant le temps. Vous êtes au niveau des particules de lumière, et quand vous les voyez entrer dans la pyramide cristal, vous pouvez facilement suivre...

A l'intérieur de la pyramide, vous êtes devenu une Chouette. Sentez les plumes sur votre tête. Vos bras sont des ailes déployées, silencieuses et fortes. La pyramide est un lieu d'alchimie, un endroit où vous pouvez transformer en atouts les choses que vous n'aimez pas quant à vous-même. Prenez maintenant un moment pour travailler sur la question que vous avez amenée avec vous dans ce voyage... [Longue pause]

Quand cette partie du voyage est accomplie, envolez-vous pour le point au sommet de la pyramide. Votre soi de Chouette fonce dans le ciel noir, faisant de grandes spirales jusqu'à ce que vous entriez dans une forêt... Tandis que vous volez dans ces bois, la lumière de la lune et des étoiles disparaît. Sur des ailes silencieuses, vous volez entre les arbres. vous pouvez voir aussi clairement que si vos yeux émettaient des infrarouges, pénétrant toute matière, pour toucher la force vitale intérieure.

Atterrissez sur la branche d'un gros arbre qui donne l'apparence d'une demeure. depuis votre perchoir, regardez la forêt et voyez que tout est paisible, où que vous regardiez. Vous pouvez distinguer les rochers de la matière vivante, par leur densité. Prenez quelques minutes pour jouer avec cette nouvelle faculté de voir la vie à l'intérieur de l'obscurité, et sous la couverture de matière... [Longue pause]

Quand il est temps de revenir, vous entendez Thoth hululer comme une Chouette. Répondez et volez vers l'endroit où il attend... Reprenez votre forme humaine, et passez quelques moments avec lui, discutant de votre expérience et recevant une autre direction qu'il pourrait vous donner à ce moment...

[Thoth vous aidera à revenir dans votre corps...]"


Mot-clef : Alchimie / Vision nocturne."

*

*

D'après Madonna Gauding, auteure de Animaux de pouvoir, Guides, protecteurs et guérisseurs (Octopus Publishing Group 2006 ; traduction française : Éditions Véga, 2006) :


"Guide d'interprétation

En tant que symbole onirique

Obscurité ; Esprits ; Mystère ; Magie ; Projection astrale ; Secrets.


En tant que gardien ou protecteur

Protège grâce à une ouïe fine ; Garde à l'aube et au crépuscule.


En tant que guérisseur

Guérit l'indigestion ; Améliore la vision nocturne.

En tant qu'oracle ou augure

Restez silencieux ; Acceptez l'obscurité sans crainte.


Mythes et contes

Symbole de sagesse, la chouette était l'oiseau sacré de la déesse grecque Athéna. Les Aïnou du Japon l'appelaient "déité bien-aimée".


Si la chouette est votre animal de pouvoir

Vous êtes une personne complexe et discrète, qui n'aime pas que les autres connaissent ses pensées. Cet aspect de votre personnalité débouche parfois sur des difficultés et des malentendu avec les amis, les collègues de travail ou les partenaires. Certaines de vos facultés étranges vous distinguent des autres. Par exemple, vous entrez et sortez très discrètement. Vous pourriez être détective ou espion, vous êtes thérapeute ou conseiller. Vos grands yeux vous confèrent , selon certains, une apparence sage, bien que parfois ils aient l'impression que vous voyez à travers eux. Votre vision nocturne est excellente, ainsi que votre ouïe, ce qui vous permet d'entendre les non-dits et de voir ce qui est caché dans les coins obscurs du cœur. Vos dons peuvent aider les autres à gérer leur douleur émotionnelle.


Demandez à la chouette de vous aider

- à être plus ouvert dans vos relations

- à utiliser vos dons pour aider les autres.


Accéder au pouvoir de la chouette en

- restant dehors à écouter les bruits de la nuit

- vous servant de votre sagesse et intuition pour résoudre les problèmes.

La chouette a une troisième paupière qui bouge d'un côté sur l'autre, nettoyant l’œil et éclaircissant la vision. La capacité de discerner la vérité dépend de la volonté de voir et d'accepter les choses telles qu'elles sont au lieu de ce que vous voudriez qu'elles soient.

Élément Air."

*

*

D'après Annie Pazzogna, auteure de Totem, animaux, arbres et pierres, mes frères, Enseignement des Indiens de Plaines, (Le Mercure Dauphinois, 2008, 2012 et 2015), la Chouette (Hinnankaga) appartient au clan du Sud qui comprend l'Ours, le Lapin, le Loup, La Loutre, la Souris et le Coyote. La direction du Sud est également associée au blanc, à la Grand-Mère Lune, à l'élément eau et à l'émotionnel.


"Chouette est le premier animal volant dans la lumière de la nuit à avoir été créé.

Hinnankaga se nourrit essentiellement de rongeurs et petits oiseaux téméraires qu'elle ingère entiers. Les parties indigestes forment des pelotes de réjection.

Elle vit dans un tronc creux ou un nid abandonné. Yeux écarquillés, à l'écoute du moindre bruit. Chouette sur sa branche veille. Elle se fond dans la végétation.

Messagère, elle perce l'obscurité de la nuit et de l'ignorance ; elle retrouverait ce qui est perdu. Discernement, Hinnankaga symbolise la clairvoyance, la sagesse et la sagacité, le changement.

Chouette voit la mort arriver et nous prévient en se révélant physiquement ou par le rêve. Elle préfigure aussi la fin d'un été ou d'une manière d'être.

"Elle est la compagne de la vieille femme assise à l'entrée de la voie lactée, là où passe l'esprit des défunts. Hinnankaga inspecte les poignets, cou, visage. Si l'esprit porte une marque, même infime, elle le laisse passer, sinon, il retourne sur Terre pour errer."


Récapitulatif :

positif : Discernement - Clairvoyance - Sagesse

négatif : Fantasmagorie.

*

*

Dans Rencontre avec votre animal totem (édition originale 2010, traduction française 2015), Phillip Kansa et Elke Kirchner nous proposent la fiche suivante sur la chouette :


"Caractéristiques positives

Reconnaître les sagesses éternelles ; Recevoir des réponses clairvoyantes ; Activer le troisième œil.


En quoi cet animal m'aide

La chouette t'aide à te relier à ta sagesse intérieure et à ouvrir ton troisième œil. Elle active ta clairvoyance et t'aide à accéder à la sagesse des visionnaires ancestraux.


Comment la chouette me protège

La chouette t'empêche de prendre les mauvaises décisions, en te reliant à ta sagesse intérieure. Elle active ton troisième œil quand tu veux voyager dans d'autres dimensions et peut renforcer ta lucidité. Dans les méditations profondes ou quand tu es en quête de visions, elle te relie aux anciens sages visionnaires et protège votre lien, afin qu'un contact permanent puisse s'établir.


Exercice pour me relier à cet animal

Adosse-toi à un arbre, soit mentalement, soit dans la nature. Choisis un grand arbre, solidement enraciné. Auprès de lui, tu te sens protégé et en sécurité. Tu vois le soleil se coucher et la nuit s'installer peu à peu. Tu regardes vers le ciel et plonge ton regard dans les grands yeux d'une chouette. Invoque sa force, et sens comme elle se connecte à toi. Puis, prends le temps de recueillir un enseignement de sagesse ou une vision. Quand tu as terminé l'exercice, remercie la chouette et sois sûr qu'elle est toujours là pour toi. Il te suffit dorénavant de penser à elle."

*

*

Pour David Carson, auteur de Communiquer avec les animaux totems, puisez dans les qualités animales une aide et une inspiration au quotidien (Watkins Publishing, 2011 ; traduction française Éditions Véga, 2011), la chouette appartient à la famille de la Sagesse intérieure, au même titre que l'hippopotame, le chien, l'aigle, l'ours polaire, le cheval, le coyote, le papillon, la salamandre, le saumon, le phoque, le paon, la grue, le lièvre, le tigre, le lièvre, le bœuf et la pieuvre.


"Sagesse intérieure

Invoquer un esprit animal, c'est éveiller de nouvelles perceptions. tout phénomène naturel, y compris l'animal, est intrinsèquement mystérieux. L'indicible que recèle toute forme de vie nous ramène aux questions fondamentales sur l'existence. Comment et pourquoi s'est formé le cosmos ? Pourquoi les choses existent-elles plutôt que le néant (comme s'interrogent souvent les philosophes) ? La méditation peut nous apporter une conscience silencieuse des vérités qui se cachent derrière ces énigmes. Lorsque nous plongeons nos eux dans ceux d'une autre créature, nous sommes confrontés à de profonds mystères, dont l'animal est l"incarnation vivante.

Ce chapitre présente les animaux susceptibles de nous guider vers de nouveaux indices et une acuité nouvelle. Si nous sommes prêts à nous ouvrir et à écouter, nous pouvons gagner en maturité spirituelle et avancer dans notre voyage intérieur.

[...]

Les chouettes représentent le savoir intérieur associé à la sagesse ancienne. Chasseuses suprêmes, elles ont des yeux conçus pour recevoir la moindre lueur de lumière. Pour elles, une bougie suffirait à éclairer une forêt. Elles n'aiment rien tant que l'obscurité : la clarté du jour les agresse et va même jusqu'à les désorienter, les poussant à cligner péniblement des yeux face à cette luminosité malvenue. Il existe de nombreuses variétés de chouettes, comme le petit duc, la hulotte, la grande chouette cornue, la chouette effraie, celle des neiges et celle du terrier - 134 espèces en tout.

Dans les cultures traditionnelles agraires, les prévisions météorologiques étaient très importantes, et chouette et corbeau étaient très liés à ces pratiques. Observant attentivement le comportement de ces oiseaux, les chamans en déduisaient le temps qu'il allait faire. On raconte qu'il y a longtemps, lorsque animaux et humains parlaient le même langage, l'un ou l'autre de ces oiseaux parlait au chaman et l'informait des changements météorologiques à venir.

La chouette, parfois appelée "aigle nocturne", est amie de la lune. La nuit, si vous voyez ou entendez des chouettes et pensez qu'elles tentent de vous dire quelque chose, vous avez probablement raison. Elles vous demandent d'observer en profondeur votre propre nature. Avec cet oiseau pour animal spirituel, vous vivrez surtout la nuit et apprécierez les petites heures. Les êtres-chouettes avancent avec des antennes, et même lorsqu'on cherche à les duper, ils connaissent la vérité au fond d'eux. Ils possèdent des pouvoirs parapsychiques et clairvoyants. La chouette pour allié, vous aurez une grande intuition pour deviner les arrières pensées d'autrui. Vous pourriez aisément être magicien, métaphysicien, occultiste, kabbaliste, chaman ou voyant. Vous pourriez être attiré par des forces obscures, mais seulement pour les comprendre évidemment - c'est-à-dire que vous n'utiliserez jamais la magie noire ou les arts sombres pour entraver la route d'autrui ou abuser de vos mystérieux pouvoirs-chouette.


Mot-clé : Esprit des âges

Énergie de la chouette

Imprégnez-vous de sagesse : Athéna, déesse grecque de la sagesse, avait pour messager la chouette. L'oiseau était protégé", et un grand nombre d'entre eux nichaient dans le temple d'Athéna. Comme cette déesse, soyez ami avec les chouettes.

Portez une amulette-chouette : Dans la Babylone antique, on pensait que les chouettes protégeaient les femmes enceintes, et des amulettes représentant ces oiseaux ont été retrouvées sur de nombreux sites anciens. Concevez votre propre petit totem et utilisez-le pour protéger votre sommeil.

Promenez-vous en forêt la nuit : Même si nous ne possédons pas l'acuité visuelle de la chouette, nous pouvons améliorer notre vision nocturne en marchant dans la campagne la nuit. Pour votre première sortie, choisissez une nuit de lune et préférez un chemin large et ouvert, où vous ne serez pas désorienté. Prêtez l'oreille aux bruits de la nuit et tentez de les interpréter.


La Chouette dans les contes populaires

Ces rapaces nocturnes sont importants dans de nombreux contes populaires européens. En Pologne, on croyait que les femmes mariées se transformaient en chouettes lorsqu'elles mouraient. Ces créatures étaient très admirées pour leur beauté et on pensait qu'elles apparaissaient la nuit uniquement parce que les autres oiseaux, jaloux d'elles, les auraient attaquées en plein jour. En Lorraine, on invoquait ces oiseaux pour aider les femmes célibataires à trouver un partenaire et en Roumanie, on considérait la chouette des neiges comme l'âme des pêcheurs repentants, en route vers le paradis."

*

*

Dans son jeu de carte L'Oracle du peuple animal (Guy Trédaniel Éditeur, 2016), Arnaud Riou regroupe les animaux par famille. La chouette appartient selon lui à la famille de la transformation avec le corbeau, le saumon, le serpent, le papillon, le scarabée, le caméléon, la licorne, la grenouille et l'hirondelle.


La transformation. Lorsque vous posez les actes justes et les paroles justes, alors les transformations de votre existence se révèlent naturellement. La transformation peut être intérieure, c'est une prise de conscience, un changement de posture, ou une transformation extérieure, un déménagement, une rupture, un nouveau job. Dans tous les cas, l'animal de cette famille vous aide à aligner vos valeurs à vos actes pour que la transformation s'inscrive dans la ligne de votre évolution intime.

Nous sommes sur la Terre pour apprendre à nous transformer, à laisser émerger notre plus belle lumière.

La nature de notre âme est de s'élever. Comme un bouchon dans le fond de l'eau, nous sommes inexorablement amenés à nous élever vers une compréhension plus fine de l'humanité. Grandir, c'est affiner ses perceptions, ouvrir son cœur, devenir un être meilleur, se libérer du jugement, des a priori, de la peur de l'autre. Ne plus être en réaction. Permettre à la plus belle partie de notre être de s'exprimer, de créer, d'oser, d'entreprendre dans la conscience et dans l'amour.

Lorsque nous sommes dans le fil du courant, et lorsque nous suivons ce mouvement d'évolution notre monde intérieur s'apaise. Nous avons de plus en plus de plaisir à nous lever le matin, nous sommes de plus en plus inspirés, nous sommes en meilleure santé et note énergie vitale s'harmonise. Pour arriver à cet état, nous devons nous transformer.

Tout au long de la première patrie de notre existence, nous avons souvent été déçus, blessés. Nous nous sommes sentis écartés, rejetés, exclus, abandonnés. Ces blessures ont créé des cuirasses qui nous ont amenés à nous méfier et à ne plus voir la beauté du monde. Nous réagissons alors à partir de nos blessures. Nous sommes prêts à saboter nos plus belles perspectives pour permettre à notre être blessé d'avoir le dernier mot.

La transformation permet de changer de paradigme, d'établir en soi et autour de soi une paix profonde et ineffable, de modifier son regard, de transformer ses habitudes, ses réflexes conditionnés, de devenir sur la Terre un être meilleur, plus aimant envers soi et envers chacun. L'amour permet tout. Lorsque notre cœur s'ouvre, nous réalisons combien nous ne sommes pas coupés les uns des autres. L'amour nous permet de voir chacun avec les yeux du cœur. C'en est fini du jugement. Nous voulons le bien de toute l'humanité, car nous sommes, en essence, cette humanité.

Les animaux de cette famille vont vous aider et vous accompagner dans cette période de la transformation. Il est temps de laisser vos vieux vêtements, ils ne vous seront plus d'aucune utilité, il est temps de laisser fondre vos vieilles peurs et de vous laisser guider par le peuple animal de la transformation.


Apprends à regarder la nuit,

Elle porte dans son cœur la lumière de l'aube.


......................................................................................................................

C'est la nuit. Une chouette blanche est posée sur la branche d'un arbre, environnement de sapins et d'épineux. La Chouette nous regarde fixement. Elle est immobile. La Lune est un croissant. De nombreuses étoiles scintillent dans la nuit noire.

......................................................................................................................

La Chouette est un oiseau de nuit. Son regard perçant lui permet de distinguer toutes les formes dans l'obscurité. En ce sens, elle fait preuve de discernement, d'une grande qualité de jugement et de clarté intérieure. L'apparente noirceur des phénomènes ne lui fait pas peur, c'est son univers. Par ce regard pénétrant, la Chouette est liée à la sagesse, à la connaissance du monde, à la profondeur et à la vérité.

Ainsi, la Chouette peut regarder la magie, l'au-delà, et tous les phénomènes occultes. Elle sait distinguer la lumière et l'obscurité, la magie blanche et la magie noire. La Chouette est lucide. Elle sait que des abysses peut naître la sagesse. Elle sait que la fleur de lotus prend ses racines dans la boue. Ainsi, elle plonge dans la nuit sans frayeur. Elle sait que la nuit accouche de l'aube.

Par ailleurs, la Chouette est un oiseau fidèle et très stable. Elle s'installe sur un territoire sur lequel le couple donne naissance à trois, quatre, parfois jusqu'à huit ou dix oisillons. en grandissant, certains resteront sur place à vivre à proximité des parents. D'autres changeront de territoire.

Lorsque la Chouette vous apparaît dans le tirage, c'est pour vous aider à développer votre capacité à voir au-delà des apparences, à pénétrer les mystères du monde. La Chouette vous accompagne à développer votre intuition, votre prémonition, votre confiance en votre ressenti. La Chouette vous donne le courage de regarder en face la partie sombre de votre personnalité. Elle est d'une aide précieuse dans les périodes de dépression et de découragement. Lorsqu'elle est posée, la Chouette peut tourner sa tête à 270°. Elle peut voir dans toutes les directions sans bouger son corps. Elle sait lire le passé comme le futur.Elle multiplie les angles sur une même situation. Elle capte la moindre présence, le moindre son, elle est dotée d'un véritable radar. Elle peut rester longtemps immobile. Elle se fond dans son environnement. Presque invisible. La Chouette vous invite à voir, dans la noirceur de chacun et de vous-même, la part de l'aube qui ne demande qu'à s'éveiller.

La présence de la Chouette est une invitation à la discrétion, à la sobriété, à la parcimonie et à l'acte juste. Elle vous encourage à peu parler de vos projets. A les laisser mûrir naturellement. La Chouette vous aide à voir ce qui reste caché à beaucoup. Elle vous aide à relever les indices intuitifs, elle vous initie à la compréhension des phénomènes occultes qui restent incompréhensibles à la plupart des gens. Elle vous montre comment développer votre regard médiumnique. C'est parce qu'elle est associée au monde de l'invisible que la Chouette n'est pas toujours appréciée. Elle effraie par son cri. Elle était clouée autrefois sur les portes des grandes. Ses détracteurs lui firent porter quantité de responsabilités, notamment celle de ne se nourrir que d'oisillons, ce que'elle ne fait absolument pas. La Chouette est un animal discret. L'ergonomie de ses plumes rend son vol totalement silencieux. On ne peut entendre la Chouette voler. On cherche à la voir, mais elle ne fait rien pour attirer l'attention. Si son regard est doux et sa présence appréciée des enfants, la Chouette reste un prédateur pour tous les petits animaux qui ne se méfient pas assez.


Mots-clés : La sagesse - L'intériorité - La vue pénétrante - L'intuition - La discrétion - La réputation - Le calme - La spiritualité - L'occultisme - La magie - Le chamanisme.


Signification renversée : Si vous tirez la Chouette à l'envers, interrogez-vous sur votre rapport à la spiritualité, à l'invisible. Si vous pratiquez l'art des oracles, de soins énergétiques ou des sciences liées à l'invisible, méditez-vous assez sur votre intention ? Il peut être nécessaire de renforcer votre intention pour que celle-ci soit totalement désintéressée, généreuse et altruiste.


Le message de la Chouette : Je suis la Chouette. Je t'accompagne dans ton voyage vers la lumière du monde. Je t'accompagne à traverser l'obscurité. Car pour les êtres sages, il n'est d'autre obscurité que celle qui se crée lorsque se ferme notre cœur. Avec moi, tu comprendras qu'on ne combat pas les ténèbres par la noirceur, mais en laissant rayonner sa propre lumière. Es-tu prêt à voir ta lumière ? Ta véritable lumière, celle qui te permettra d'éclairer les zones les plus sombres de ton environnement, celle qui te permettra de te libérer de tout jugement ? Prends le temps avant de répondre. Es-tu prêt à connaître l"immense clarté ? La plus belle des offrandes de ce monde réside en ton cœur. Tu es un être de lumière. Cependant, parfois, cette lumière est préservée. C'est en ouvrant ton cœur que tu rayonneras du plus beau des soleils. L'ouverture du cœur implique du compagnon de la Chouette qu'il se laisse toucher, qu'il accepte d'être vulnérable, parfois fragile. Pour accéder à cet enseignement, il te faudra traverser différentes zones de ta propre ombre, avancer à tâtons. N'aie pas peur du noir. Ose regarder en face ce qui t'effraye le plus. Développe ton discernement pour regarder tes propres peurs, tes colères enfouies, porteuses de blessures, les zones d'ombres de ta personnalité, celles que tu projettes parfois à tort sur ton entourage. Lorsque tu te réconcilies avec la part sombre de ton être, lorsque tu poses un genou à terre, lorsque tu fais preuve d'humilité, tu développes ta compassion, ton cœur rayonne de tout son éclat et tu peux alors transmettre ta lumière au monde entier.


Le rituel de la Chouette : Je me relie au monde de la nuit, à l'esprit de la Chouette. Aujourd'hui, j’affûte mon regard, j'affirme mon discernement. Accompagné de ma sœur la Chouette, désormais, mon regard devient perçant. Je vois aussi bien dans la pleine lumière que dans l'obscurité. Je m’entraîne à passer quelques minutes les yeux bandés. Je respire profondément et m’entraîne à développer mon regard intérieur, celui de l'intuition et de la sagesse. Je déjeune les yeux bandés, pour développer davantage mes sensations, je prends une douche ou toute autre activité dans l'obscurité. J'observe alors ce qui peut remonter à la surface de ma conscience, les peurs , les jugements. Je renforce mes autres sens et développe ma clarté intérieure. C'est cette clarté qui se diffuse autour de moi comme un soleil."

*

*

Le site http://www.noctua.org/contes.html recense diverses superstitions à travers l'Europe :

  • Si on effectue plusieurs tours autour d’un arbre qui héberge une chouette, elle tournera son cou flexible jusqu’à ce qu’elle s'étrangle elle-même.

  • En Angleterre si une chouette pousse son cri, cela annonce un temps froid et orageux. Si on l‘entend par mauvais temps, on peut s'attendre à d’heureux bouleversements dans sa vie.

  • Pratique barbare répandue dans toute l’Europe un cadavre de chouette était cloué à la porte pour éloigner les mauvais esprits.

  • Une chouette qui entre dans une maison Irlandaise doit être tuée immédiatement, sinon elle emporte avec elle toute la bonne fortune.

  • En France, si une femme enceinte entend une chouette, son enfant sera probablement une fille.

  • Des œufs de chouette cuits étaient prescrits pour améliorer la vue. Les œufs crus étaient donnés aux enfants pour les préserver de l’ébriété et de l’alcoolisme.

  • On donnait une soupe de chouette aux enfants pour guérir la coqueluche.

  • Dans les illustrations des Chevaliers de la Table Ronde, Merlin l‘Enchanteur est souvent représenté avec une chouette sur son bras, symbole de sagesse et d’intelligence.

*

*

Pour Melissa Alvarez, auteure de A la Rencontre de votre Animal énergétique (LLewellyn Publications, 2017 ; traduction française Éditions Véga, 2017), la Chouette est définie par les caractéristiques suivantes :

Traits : La chouette symbolise la sagesse, l'adaptabilité et l'esprit d'invention. La chouette peut tourner sa tête à 270 degrés grâce aux quatorze vertèbres de son cou, ce qui compense le fait que ses yeux soient immobiles. Lorsque la chouette tourner la t^te, l'alimentation du cerveau en sang est coupée, mais elle a la possibilité d'avoir recours à une réserve de sang. ce qui veut dire que, lorsque vous cherchez à vous concentrer sur ce qui est devant vous, vous n'ignorez pas pour autant ce qui est autour de vous. En fait, vous voyez bien plus profondément que les autres, vous êtes rapide à comprendre les situations et vous savez garder des ressources pour un usage ultérieur.

Talents : Précision ; Écoute exceptionnelle ; Intelligence ; Connaissance intuitive ; Mouvements silencieux ; Sagesse.

Défis : Détachement ; Tempérament secret ; Réservé ; Sentiment de supériorité.

Élément : Air.

Couleurs primaires : Noir ; Brun ; Blanc.

Apparitions : Lorsque la chouette apparaît, cela veut dire que vous devriez faire attention à tout ce qui est autour de vous. Pas seulement à ce que vous pouvez voir mais à ce que vous entendez et à ce que vous connaissiez intuitivement ou ressentez. Ce sont de grands et d'importants changements qui se préparent et vous avez besoin d'en être conscient et de vous préparer à les accepter. C'est un temps pour être silencieux et observer. Tout ce qui est caché peut être révélé à ce moment-là. La chouette veut dire que vous pouvez voir la vérité derrière son travestissement, l'intention derrière les actions, l'inexpliqué dans la réalité. Dans de nombreuses traditions, la chouette est le messager de la mort. Cela ne veut pas dire qu'il s'agit de la mort physique, c'est symbolique d'une rupture, d'une transition ou de tout autre changement important dans votre vie. Peut-être allez-vous vous marier, ou avoir un enfant, ou déménager dans un autre pays. Cette mort symbolique est souvent très positive. La chouette est également connectée à la sagesse des âges. Elle recherche la connaissance à travers ses facultés d'observation pénétrante. Vous aussi récoltez votre savoir par l'observation, la lecture, et en assimilant tout ce qui peut contribuer à vous donner sa sagesse. Vous êtes perspicace et vous avez une propension à savoir exactement ce que vous pouvez dire pour ouvrir les yeux des autres à de nouvelles possibilités. Lorsque la chouette apparaît, cela veut dire que quelque chose de grand est sur le point de vus arriver. Soyez-y préparé.

Aide : Vous avez besoin de voir quelqu'un véritablement tel qu'il est ou d'aller au fond de quelque chose. La chouette vous pousse à regarder chaque situation sous tous les angles pour voir les vérités qui y sont cachées. Vous êtes très intelligent, vous sollicitez la connaissance sous toutes ses formes et vous apprenez à travers l'observation. La chouette peut vous aider à mieux étudier, à retenir plus longtemps les informations, à vous souvenir de ce que vous savez lorsque vous en avez besoin. Étant donné que la chouette est un oiseau nocturne, vous pouvez souvent passer toute la nuit à étudier, ou vous pouvez être si emballé en lisant un livre que vous ne vous rendez pas compte du temps. Si vous vous sentez perdu ou enveloppé par l'obscurité, la chouette vient vous rappeler que vous voyez parfaitement dans de telles conditions, aussi continuez à avancer silencieusement alors qu'elle vous guide vers la lumière.

Fréquence : L'énergie de la chouette est un silence lourd qui emplit l'air. Elle bouge vite et avec précision, en fendant l'obscurité. Elle est semblable à un poids intense et invisible qui presse au sommet de votre tête, puis qui est soudain enlevé rapidement, ce qui vous donne la sensation de vous envoler.

Voir aussi : Owlman.

Imaginez...

Vous avez du mal à vous endormir et vous entendez le hululement d'une chouette dehors. Vous sortez de votre lit pour regarder par la fenêtre si vous pouvez la voir. Vous distinguez une ombre dans l'arbre, mais vous ne savez pas avec certitude si c'est la chouette ou simplement une branche de forme bizarre. Vous abandonnez et retournez vous coucher et écouter. Ses hululements entre deux périodes de profond silence vous détendent. Vous pensez à la sa gesse de la chouette et vous l'imaginez perchée dans l'arbre dehors, regardant tout autour d'elle. Vous imaginez ses plumes, douces mais rêches, dans le vent qui les agite. En écoutant son cri caractéristique, vous sentez que vous vous endormez. Vous ouvrez les yeux avec le soleil matinal qui brille dans la chambre. Vous vous sentez reposé et rafraîchi.

*

*


Symbolisme celte :

Selon Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, auteurs du Dictionnaire des symboles (1969, édition revue et corrigée 1982),


"La chouette fait partie des anciens du Monde, pleins de sagesse et d'expérience dans le conte apocryphe gallois du même nom. On devrait donc la ranger parmi les animaux primordiaux et il est probable qu'on peut l'assimiler au hibou. Mais ces animaux n’apparaissent pas dans le symbolisme religieux celtique. Le hibou est pris ici en mauvaise part sous l'influence du christianisme. Le symbolisme de la chouette, favorable, est plus ancien et profondément préchrétien. Blodeuwedd, la femme infidèle de Llew, dans le Mabinogi de Math, est transformée en hibou en punition de son adultère avec un seigneur voisin."

*

Dans L'Oracle des Druides, Comment utiliser les animaux sacrés de la tradition druidique (1994, trad. française 2006) de Stephanie et Philip Carr-Gomm, les mots-clefs associés à la chouette (cailleach-oidhche) sont :


- Détachement

- Sagesse

- Changement.

"La carte représente une chouette hulotte sur un chêne recouvert de lierre. C'est l'hiver et la pleine lune brille entre les branches de l'arbre dénudé. Deux offrandes votives pendant à une branche à l'intention de Cailleach (vieille femme ou sorcière-déesse) : une figurine celte et la spirale de la vie et de la mort.

La chouette nous enseigne la sagesse de transformer nos points faibles en points forts. La venue de la nuit empêche la plupart des oiseaux de chasser, ce qui n'est pas le cas de la chouette. Grâce à son ouïe exceptionnelle, elle déniche sa proie sans méfiance pour la capturer dans l'obscurité. Une promenade dans les bois à l'heure du crépuscule, quand brille la lumière de la chouette, est un excellent moyen de se sensibiliser à l'Autre Monde et à l'appel de la nature. Peut-être vous sentez-vous attiré par l'étude des connaissances ésotériques et la voyance. Avoir la chouette pour alliée vous aidera dans cette voie.

Renversée, la carte vous indique de prendre garde à ne pas trop vous retirer du monde. Le détachement et le discernement sont des atouts, mais ils ne doivent pas vous empêcher d’accepter de vivre pleinement avec le risque de vulnérabilité que cela implique. Point n'est besoin de secret ou de dissimulation. La chouette peut signaler une période de changement, d’initiation et de renouveau. Elle peut annoncer la mort mais aussi la naissance. Comme l'affirme un vieux proverbe du Sussex : "Quand la chouette hulule la nuit, la journée sera belle." L'aube que vous attendez sera belle et elle viendra sans aucun doute.

La Chouette dans la Tradition

J'ai l'âge du vieux chêne

Dont les racines au loin s'allongent sous la mousse,

Nombreux sont ceux qui m'ont précédée,

Et je suis solitaire, la chouette de Srona

Domhnull Mac Fhionnlaidh

Les collèges bardes ont survécu en Écosse jusqu'au début du XVIIIe siècle. Les vers ci-dessus sont extraits du poème "Le Chasseur et la Chouette", extrait d'une anthologie de Maclean Sinclair sur la poésie intitulée Bardes gaéliques de 1411 à 1715.

L'image de la chouette, animal très ancien et "précédé de nombreuses races aujourd'hui disparues," reste présente dans la tradition écossaise. Dans la légende de Cuhlwch et Olwen, qui conduit Gwrhyr et les chevaliers d'Arthur aux plus vieux animaux du monde, la chouette est plus ancienne que le cerf et c'est elle qui indique l'existence de l'aigle de Gwernaby qui à son tour les mène au saumon de la sagesse, l'animal le plus ancien de tous.

L'Oiseau de la Sagesse

Dans cette légende, la chouette est l'un des cinq animaux-totems les plus importants de la tradition britannique. Le saumon, qui indique aux envoyés d'Arthur où se trouve Mabon, tire sa sagesse d'une connaissance intime de la vie à laquelle il prend part en nageant dans la Rivière de la vie, dans l'Océan de l'existence. La chouette possède au contraire une connaissance objective et détachée. Comme l'ermite du tarot, elle observe et attend, dans les châteaux en ruines, les clochers d'églises, les étables et les buissons de lierre. Aimant les cachettes et la nuit, elle symbolise les connaissances ésotériques et secrètes.

Les noms gaéliques de la chouette indiquent bien qu'elle est l'animal sacré de la déesse-vieille femme. Cailleach-oidhche (Vieille femme de la nuit), ou Cailleach-oidhche gheal (Vieille femme blanche de la nuit), est la déesse de la mort. La chouette était l'oiseau qui dans la tradition appelait l'âme ou la saisissait pour l'emporter. A Berne, en Suisse, on dit que le hululement de la chouette annonce la naissance d'un enfant ou la mort d'un homme, symbolisant la déesse qui donne la vie et la reprend.

Prédisant l'arrivée de la mort et des naissances, elle a été associée à la prédiction du futur. Elle est par conséquent l'oiseau-totem de la voyance et du voyage astral. Avec la chouette pour alliée, vous pourrez soulever les voiles qui entourent les frontières normales de l'espace et du temps.

La Foi secrète

Pour tenter de convertir les populations, l'Eglise condamna et diabolisa la "foi sacrée" et tout ce qui était consacré à la déesse. L'évolution subie par l'image de la chouette dans les croyances populaires donne une idée de ce processus de dénigrement. D'oiseau sacré symbolisant la sagesse et le discernement, la chouette devint graduellement un oiseau de mauvais augure que les paysans clouaient sur les portes et les murs des granges. Elle fut nommée l'"envoyée des pays sombres", et l'engoulevent fut appelé "Puck", mot qui servait à désigner le diable. On pensait que la chouette était l'un des serviteurs des dix rois des enfers.

La chouette est un élément important du conte écossais "Math, fils de Mathonwy", extrait du Mabinogion. La chouette y apparaît sans aucun dote comme un oiseau porte-malheur. Dans ce conte, Arianhod, la mère de Lleu Llaw Gyffes (le Grand homme aux mains adroites), maudit son fils et lui interdit de prendre femme humaine. Mais désireux de trouver une compagne, LLeu se fabrique une femme avec l'aide du magicien Gwydion, à partir de fleurs de chêne, de genêt et de reines des prés. Celle-ci, nommée Blodeuwedd, se prend d'amour pour un chasseur et tous deux essaient de tuer Lleu qui s'échappe en se métamorphosant en aigle. Lorsqu'il retrouve le rapace, Gwydion lui fait reprendre forme humaine d'un coup de baguette magique. Puis, il part à la poursuite de Blodeuwedd qu'il transforme en chouette au lieu de la tuer, lui disant : "Tu as déshonoré Lleu Llaw Gyffes, tu ne te montreras plus au grand jour et tu craindras les autres oiseaux. Entre vous régnera l'inimitié, ils t'attaqueront et te harcèleront dès qu'ils te verront. Jamais tu ne changeras de nom ; tu seras Blodeuwedd à jamais."

La chouette est un oiseau hors du commun. Perchée devant l'entrée de l'Autre Monde, elle est là pour nous rappeler l'omniprésence de la mort. Mais la mort est la grande initiatrice et la chouette qui hulule, cachées dans les arbres, nous amène à la réalisation que notre mort est un commencement, et non pas une fin."

Pour Sabine Heinz, auteure de Les Symboles des Celtes, (édition originale 1997, traduction française Guy Trédaniel Éditeur, 1998), "Dans le monde entier, la chouette semble être l'une des principales figures mythologiques. Nous la trouvons en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe ; elle est toujours en rapport avec des traditions anciennes. Dans le monde européen, elle apparaît donc sur toutes sortes de récipients, les torques ou les chaudrons, et elle assume entre autres le rôle de protectrice.

Elle est de plus un oiseau qui vit dans la forêt, un lieu vénéré, et qui se déplace sans problème la nuit ; Les premiers Celtes pensaient que la nuit avait engendré le jour ; pour eux, la chouette devait certainement avoir des facultés particulières.

La sagesse de la chouette est attestée dans Kulhwch ac Olwen. Dans le Mabinogi la métamorphose en chouette est aussi décrite comme un punition :

Gwydion, le frère de Aranrhod, éleva LLeu, le fils de cette dernière , car il pensait que Aranrhod était une femme malhonnête. Maltraitée par son frère, Aranrhod décida que Lleu n'aurait jamais de femme humaine. Gwydion demanda alors conseil à son oncle, Math. Math proposa que Lleu prenne une femme faite de fleurs. Rassemblant alors des fleurs de chêne et de saule, ils formèrent une femme et donnèrent des terres à Lleu. Lleu y emmena sa femme, que l'on baptisa Blodeuedd, et y régna dans le bonheur.

Mais un jour, il partit rendre visite à son grand-oncle Math. Il advint que Gronw Bebyr, qui était parti chasser, fût surpris par la nuit devant sa maison ; on le pria d'entrer pour qu'il ne soit pas obligé de chercher refuge dans l'obscurité. Blodeuedd n'avait aucune expérience humaine et tomba éperdument amoureuse. Tous deux étaient si épris l'un de l'autre qu'ils conçurent le plan de tuer Lleu. A cet effet, Bloeuedd, prétextant qu'elle se faisait du souci, demanda à Lleu comment il pourrait mourir. Lleu, touché par son inquiétude, lui décrivit dans le détail ce qu'il fallait faire pour mettre un terme à sa vie. Blodeuedd rencontra alors son amant ; ils préparèrent leur forfait et tentèrent de tuer Lleu qui, touché par l'épée de Gronw, se transforma en aigle et s'enfuit en criant, gravement blessé. Gronw prit sa femme et ses terres.

La nouvelle parvint aux oreilles de Math et de Gwydion. Ce dernier partit à la recherche de Lleu. Près d'Arfon, il entra dans une maison. Gwydion demanda comment se comportait la truie qu'avaient les paysans et le lendemain, il la suivit. Elle alla jusqu'à un arbre sur lequel était perché l'aigle, Lleu ; il mangeait la chair qui se détachait de son corps et les vers qui le rongeaient. Gwydion le reconnut, lui rendit sa forme première et le fit soigner par les meilleurs médecins. Blodeuedd fut métamorphosée en chouette que l'on appela Blodeuedd (face de chouette). Par peur des autres oiseaux, elle ne devait pas oser montrer son visage de jour. Car les autres oiseaux la harcèleraient et l'importuneraient en la voyant ; l'inimitié devait régner entre elle et les autres oiseaux. Gronw meurt à l'issue du combat avec Lleu qui reprend alors le pouvoir.

Ici, l'aspect de la punition sous forme de laideur, de froid et de solitude est mis en avant. Par la suite, les chouettes seront souvent accompagnées de sorcières. Sur les blasons, la chouette peut figurer l'oiseau de la sagesse.

Depuis la Blodeuwedd du Mabinogi, la chouette est un thème omniprésent dans la littérature galloise. Le fondateur du drame moderne gallois, Saunders Lewis, un nationaliste, a intitulé l'un de ses drames Blodeuwedd ; l’héroïne du principal roman des années 80 écrit en gallois (Yma o Hyd, encore là) est Blodeuwedd qui, après avoir commis un acte criminel au cours de son combat pour la préservation de la langue galloise croupit seule dans une prison britannique d'une cruauté choquante. Un autre roman est intitulé La chouette ; il existe aussi un grand nombre de poèmes qui traitent le thème de Blodeuwedd.

En Allemagne aussi, la chouette a gardé sa fonction protectrice. Elle est en effet l'emblème des sites protégés que l'on voit sur les panneaux en pleine nature. Il en est de même pour la sagesse puisqu'on la représente avec un bonnet de docteur, assise sur des livres. Cependant, nous n'avons pas oublié son côté obscur puisque, en entendant le cri de la chouette, nous en déduisons qu'un malheur va arriver."

Dans Animaux totems celtes, Un voyage chamanique à la rencontre de votre animal allié (2002, traduction française : Éditions Vega, 2015), John Matthews nous propose la fiche suivante :

"Hibou = irlandais : ulchabhan ; gallois : tylluan, gwdihw ; gaélique : chomhachag, a chailleach-oidhche ; langue de Cornouailles : ula ; breton : -.

Bien que pour les Celtes, le hibou soit considéré comme un mauvais présage. Il est également fortement perçu comme étant relié à la sagesse et à la transformation.

Le hibou est étroitement associé au personnage de Blodeuwedd, la femme créée à partir de fleurs par les enchanteurs Math et Gwydion. Son nom, qui signifiait "Visage de fleur", semble avoir prédit sa destinée, qui était d'être transformée en hibou pour sa traîtrise et sa complicité dans le décès de son mari Llaw Gyffes.

Dans l'histoire de Culhwch et Olwen, extraite du Mabinogion, un des animaux alliés principaux est le hibou Cwm Cawlwyd, dont la sagesse est aussi grande que son âge. Compte-tenu de son ancienneté, le hibou est considéré comme ayant vu défiler les époques. Pourtant, son sort est d'être seul, car il est rejeté par les autres oiseaux. Le travail avec cet animal n'est pas des plus faciles, mais il est incontournable lorsqu'il s'agit d'accéder à certaines facettes de la sagesse particulièrement en ce qui concerne l'isolement et la peur d'être seul.

Préceptes du totem :

Éclaireur : Même dans l'obscurité je peux te guider.

Protecteur : Rien n'échappe à mon attention.

Challenger : Qu'est-ce qui t'a conduit jusque là ?

Aide : La connaissance n'est pas tout."

*

Littérature :

LA CHOUETTE

Une chouette était sur la porte clouée ; Larve de l’ombre au toit des hommes échouée. La nature, qui mêle une âme aux rameaux verts, Qui remplit tout, et vit, à des degrés divers, Dans la bête sauvage et la bête de somme, Toujours en dialogue avec l’esprit de l’homme, Lui donne à déchiffrer les animaux, qui sont Ses signes, alphabet formidable et profond ; Et, sombre, ayant pour mots l’oiseau, le ver, l’insecte, Parle deux langues : l’une, admirable et correcte, L’autre, obscur bégaîment. L’éléphant aux pieds lourds, Le lion, ce grand front de l’antre, l’aigle, l’ours, Le taureau, le cheval, le tigre au bond superbe, Sont le langage altier et splendide, le verbe ; Et la chauve-souris, le crapaud, le putois, Le crabe, le hibou, le porc, sont le patois. Or, j’étais là, pensif, bienveillant, presque tendre, Épelant ce squelette, et tâchant de comprendre Ce qu’entre les trois clous où son spectre pendait, Aux vivants, aux souffrants, au bœuf triste, au baudet, Disait, hélas ! la pauvre et sinistre chouette, Du côté noir de l’être informe silhouette.

Elle disait :

"Sur son front sombre Comme la brume se répand ! Il remplit tout le fond de l’ombre. Comme sa tête morte pend ! De ses yeux coulent ses pensées. Ses pieds troués, ses mains percées Bleuissent à l’air glacial. Oh ! comme il saigne dans le gouffre ! Lui qui faisait le bien, il souffre Comme moi qui faisais le mal.

« Une lumière à son front tremble.

Et la nuit dit au vent : « Soufflons Sur cette flamme ! » et, tous ensemble, Les ténèbres, les aquilons, La pluie et l’horreur, froides bouches, Soufflent, hagards, hideux, farouches, Et dans la tempête et le bruit La clarté reparaît grandie… — Tu peux éteindre un incendie, Mais pas une auréole, ô nuit !

« Cette âme arriva sur la terre, Qu’assombrit le soir incertain ; Elle entra dans l’obscur mystère Que l’ombre appelle son destin ; Au mensonge, aux forfaits sans nombre, À tout l’horrible essaim de l’ombre, Elle livrait de saints combats ; Elle volait, et ses prunelles Semblaient deux lueurs éternelles Qui passaient dans la nuit d’en bas.

« Elle allait parmi les ténèbres, Poursuivant, chassant, dévorant Les vices, ces taupes funèbres, Le crime, ce phalène errant ; Arrachant de leurs trous la haine, L’orgueil, la fraude qui se traîne, L’âpre envie, aspic du chemin, Les vers de terre et les vipères, Que la nuit cache dans les pierres Et le mal dans le cœur humain !

« Elle cherchait ces infidèles, L’Achab, le Nemrod, le Mathan, Que, dans son temple et sous ses ailes, Réchauffe le faux dieu Satan, Les vendeurs cachés sous les porches, Le brûleur allumant ses torches Au même feu que l’encensoir ; Et, quand elle l’avait trouvée, Toute la sinistre couvée Se hérissait sous l’autel noir.

« Elle allait, délivrant les hommes De leurs ennemis ténébreux ; Les hommes, noirs comme nous sommes, Prirent l’esprit luttant pour eux ; Puis ils clouèrent, les infâmes, L’âme qui défendait leurs âmes, L’être dont l’œil jetait du jour ; Et leur foule, dans sa démence, Railla cette chouette immense De la lumière et de l’amour !

« Race qui frappes et lapides, Je te plains ! hommes, je vous plains ! Hélas ! je plains vos poings stupides, D’affreux clous et de marteaux pleins ! Vous persécutez pêle-mêle Le mal, le bien, la griffe et l’aile, Chasseurs sans but, bourreaux sans yeux ! Vous clouez de vos mains mal sûres Les hiboux au seuil des masures, Et Christ sur la porte des cieux ! »

Mai 1843.

Victor Hugo, Les Contemplations, "Aurore", Livre III, poème XIII, 1856.

*