Blog

  • Anne

Alors, puisqu'on se souvient de l'enfance


Après la mort de Maman et le dernier déménagement de Papa, qui peut dire ce que sont devenus tous les 33 tours que nous avons tant entendus ?

Perdues, envolées les chansons de mon enfance ?

C'est compter sans Youtube, ce grand grenier où l'on retrouve ses souvenirs grâce à quelques internautes nostalgiques.

Je suis heureuse ce soir de partager avec vous la voix chaude et vibrante de Béa Tristan que vous aussi, peut-être, avez déjà entendu il y a longtemps...

A neuf, dix ans je la connaissais par cœur et je revois encore la photo sur la pochette du disque.




3 vues