Les Gnomes

Ceux des bois et des forêts

Ceux de la

montagne

Ceux des champs et des jardins

Ceux de la lande et des collines

Ceux de la mer et des rivages

Ceux de la maison

Ceux des étangs et

des rivières

     Dans sa conférence donnée à Dornach, le 2 novembre 1923, Rudolf Steiner explique l'existence des êtres élémentaires, et en particulier celle des gnomes :

     "La plante enfonce ses racines dans le sol. Lorsqu'on peut suivre, grâce au regard spirituel, ce qui s'étire ainsi pour pénétrer la terre, on se rend compte que la racine est partout entourée d'esprits élémentaires en pleine activité. L'ancienne clairvoyance instinctive les appelait des gnomes, mais on pourrait aussi parler d'esprits des racines. A l'aide du regard imaginatif et inspiré, on peut observer ces gnomes aussi réellement qu'on observe la vie des hommes et des animaux dans la réalité physique. On plonge alors en quelque sort dans l'âme de ces esprits élémentaires.

     Ces esprits des racines sont un curieux peule de la terre, invisible au regard extérieur, mais dont les actions sont d'autant plus visibles. Aucune racine ne pourrait, en effet, se développer si ces étranges esprits n'étaient là pour servir d'intermédiaires entre elle et le sol minéral. Ce sont eux qui activent les éléments minéraux, les mettent en circulation et les apportent jusqu'aux racines. Je parle, bien entendu, du fondement spirituel de ce processus.

     Ces Esprits des racines existent partout sous la terre. Ils se  plaisent à l'intérieur des roches et des minerais plus ou moins transparents ou parvenus à un éclat métallique.